Formule 1 : Le torchon brûle chez Mercedes

Formule 1 : Le torchon brûle chez Mercedes©Media365
A lire aussi

Léo Labica, publié le lundi 04 juillet 2016 à 20h12

C'est la guerre entre les deux pilotes Mercedes, Nico Rosberg et Lewis Hamilton. Dimanche lors du Grand Prix d'Autriche, les deux protagonistes se sont encore une fois percutés.

On se marche dessus à Mercedes. L'écurie de F1 a vécu encore une fois un week-end riche en émotions et en rebondissements. Dans le dernier tour, Lewis Hamilton a tenté un ultime dépassement sur l'Allemand, par l'extérieur dans une chicane. Lors du dépassement, l'Allemand s'est appuyé sur Lewis Hamilton et l'a poussé en dehors de la piste. Il a provisoirement gardé la première place mais cette manœuvre lui a coûté son aileron avant. Rosberg a fini quatrième sans son aileron. Hamilton lui, a réussi à prendre la première place, fort heureusement pour l'écurie qui aurait pu perdre la course.
Une situation qui agace
« J'en ai assez de ce cirque », a déclaré le patron de l'écurie Mercedes Toto Wolf dans les colonnes de L'Equipe. C'est très contrariant de voir vos deux pilotes s'accrocher. Certes, ils ont tous deux rallié l'arrivée mais cela aurait tout aussi bien pu se traduire par un double abandon pour l'équipe. Cela a un air de déjà-vu, et ce n'est certainement pas ce que nous voulons voir. Nous passons pour une bande d'idiots et c'est un manque de respect pour les 1.500 personnes qui ont travaillé très dur pour préparer les voitures. »
Rosberg fautif
A qui la faute ? Le patron de l'écurie ne préfère pas se prononcer. Alors que Niki Lauda, président non exécutif de Mercedes, a un avis plutôt tranché. « Je pense que Nico avait un problème avec ses freins. C'est pourquoi il est sorti large. Lewis a été un peu poussé vers l'extérieur, mais pourquoi ils se sont touchés ? Je ne sais pas, mais cela n'aurait clairement pas dû arriver. Même s'il avait un souci avec ses freins, je crois que c'est à cause de Nico s'ils se sont touchés », a-t-il affirmé. La direction de course a d'ailleurs sanctionné Nico Rosberg de 10 secondes de pénalité à la fin de la course. Mais cette pénalité ne fait pas chuter le pilote allemand au classement et il conserve sa quatrième place.

 
0 commentaire - Formule 1 : Le torchon brûle chez Mercedes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]