Force India : Après Perez, c'est au tour d'Ocon de prolonger jusqu'en 2018

Force India : Après Perez, c'est au tour d'Ocon de prolonger jusqu'en 2018©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 19 septembre 2017 à 13h31

L'aventure chez Force India continue pour Esteban Ocon (21 ans). Le jeune pilote français a annoncé ce mardi midi sur Twitter qu'il avait prolongé son contrat et était désormais lié jusqu'en 2018 à son écurie actuelle.

« C'est officiel et je peux dire que je suis très heureux de rester chez Force India Mercedes en 2018 », se réjouit Ocon, actuellement huitième au classement général du Championnat du monde des pilotes, à douze points de son prédécesseur et coéquipier chez Force India le Mexicain Sergio Perez. Pour sa première saison pleine en F1, l'ancien pilote de chez Manor, dixième dimanche dernier à Singapour, confirme de Grand Prix en Grand Prix tous les espoirs placés en lui par le patron de Force India Vijay Mallya. Ce dernier, bien décidé à conserver le tandem composé par Perez et le natif d'Evreux et seul pilote à avoir terminé toutes les courses dans les points, avait annoncé le week-end dernier en marge du GP de Singapour qu'il s'apprêtait à exaucer son souhait, tout d'abord en prolongeant Perez.

« Conserver Sergio aux côtés d'Esteban nous donne de la stabilité pour préparer la saison à venir », se réjouissait Mallya alors que la prolongation d'Ocon n'avait pas encore été officialisée. Finalement, en dépit des frictions survenus à plusieurs reprises cette saison entre les deux pilotes Force India (lors du Grand Prix de Belgique à Spa, Ocon et Pérez s'étaient même accrochés deux fois dans la même course), l'écurie britannique repartira donc la saison prochaine avec le même duo. Pour le plus grand plaisir du patron de Force India, mais aussi d'Esteban Ocon, assuré d'enchaîner sur une deuxième saison pleine en F1. De quoi peut-être aussi lui faire voir d'un œil meilleur cette relation forcée avec Perez qui va donc durer encore au moins une année.
 
2 commentaires - Force India : Après Perez, c'est au tour d'Ocon de prolonger jusqu'en 2018
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]