Ferrari : Un an et puis s'en va pour Vettel ?

Ferrari : Un an et puis s'en va pour Vettel ?©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 07 août 2017 à 17h10

En fin de contrat à l'issue de la saison, le leader du championnat du monde Sebastian Vettel pourrait prolonger pour un an avant de quitter la Scuderia Ferrari.

Sebastian Vettel est en fin de contrat avec Ferrari à l'issue de la saison 2017 et l'Allemand, leader du championnat du monde alors que la pause estivale a démarré après le Grand Prix de Hongrie qu'il a lui-même remporté, attire les convoitises. Alors que, comme le veut la tradition, la Scuderia devrait annoncer son duo de pilotes à l'occasion du Grand Prix d'Italie, le week-end du 1er au 3 septembre prochain, les plans de Sergio Marchionne n'avanceraient pas comme voulu. Le grand patron du groupe Fiat Chrysler Automobiles, maison-mère de Ferrari, espère annoncer que le duo Sebastian Vettel-Kimi Räikkönen sera reconduit pour 2018, avec un nouveau contrat de trois ans pour le pilote allemand. Mais, à en croire le quotidien finlandais Ilta Sanomat, ce dernier aurait tout autre chose en tête.
Vettel, encore un an chez Ferrari avant de partir ?
Selon le quotidien finlandais, Sebastian Vettel ne souhaiterait pas plus d'un an de contrat avec la Scuderia Ferrari, soit jusqu'au terme de la saison 2018 et, ce, pour une raison simple. Le pilote allemand aurait déjà un accord ferme avec... Mercedes à partir de 2019. Un accord dont une des clauses l'empêcherait de s'engager avec une autre écurie pour la saison prochaine avant la fin du mois de juillet, ce qui aurait ralenti les négociations entre l'entourage de l'Allemand et la firme de Maranello. C'est à cette date que l'écurie allemande pourrait partir sur une nouvelle ère, en parallèle de son engagement annoncé en Formule E à la place de son programme en DTM. Le contrat de Lewis Hamilton se conclue à l'issue de la saison 2018 alors que Valtteri Bottas, nouveau venu cette année au sein des Flèches d'Argent, n'est sous contrat que pour cette saison et ne pourrait pas voir un contrat de longue durée lui être proposé par Toto Wolff. Mercedes, qui s'était imposé comme règle d'avoir un pilote allemand au volant d'une de ses monoplaces, pourrait alors trouver en Sebastian Vettel le remplaçant parfait à Nico Rosberg, parti à la retraite sur son titre mondial l'an passé.

 
3 commentaires - Ferrari : Un an et puis s'en va pour Vettel ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]