F1 : Hamilton et Vettel se renvoient la balle

F1 : Hamilton et Vettel se renvoient la balle©Media365
A lire aussi

Jonathan FERDINAND, publié le jeudi 23 mars 2017 à 11h21

Jeudi en conférence de presse Lewis Hamilton a mis la pression sur Ferrari. Pour le pilote Mercedes, l'écurie au cabri sera l'équipe à battre cette saison. Le numéro 1 de l'écurie italienne, Sébastian Vettel n'a pas manqué de démentir.

Délesté du poids de Nico Rosberg, Lewis Hamilton s'est trouvé un nouvel adversaire. Alors que la saison s'ouvre ce week-end à Melbourne en Australie avec le premier grand prix du championnat du monde, le pilote Mercedes a mis la pression sur Ferrari. « Je constate que les Ferrari sont les plus rapides pour le moment et je pense qu'elles seront assurément les favorites. Mais bien sûr, nous en saurons plus ce week-end. » Ces déclarations du Britannique s'appuient sur les bonnes performances réalisées par Sébastian Vettel et surtout Kimi Räikkönen auteur du meilleur temps des essais hivernaux à Barcelone. D'ailleurs entre l'Allemand et le Finlandais, le triple champion du monde a sa petite préférence : « Je n'ai pas connu beaucoup de batailles contre Sébastian sur la piste, a rappelé Hamilton. Bien sûr que j'aimerais ça, je pense que c'est ce que les fans veulent voir [...] de la pure compétition. » De quoi stimuler l'ancien pilote RedBull qui n'a plus gagné de grand prix depuis Singapour en 2015.
Vettel sur la défensive
Le quadruple champion du monde a d'ailleurs réagit aux propos du pilote Mercedes. L'Allemand, en fond de cours, a tenu à lui renvoyer la balle. « Mercedes est en très grande forme depuis trois ans, a rappelé Vettel. Même après des changements de règles et de régulations (NDLR : comme c'est le cas cette saison), si une équipe est forte, elle produira une voiture performante l'année suivante, quoi qu'elle fasse. » Au baquet de la Scuderia Ferrari depuis 2015, Vettel estime que l'écurie italienne accuse trop de retard pour lutter avec les monoplaces d'Hamilton et Valtteri Bottas : « C'est très clair qui est le favori. Nous tous ici, nous essayons de faire notre maximum pour les rattraper. A quel point nous avons réussi, on verra... » Néanmoins au vu des essais hivernaux, nul doute qu'il faudra compter sur Ferrari cette saison. L'attente a assez duré pour l'écurie de Maranello qui n'a plus remporté de titre constructeur depuis 2008.