Marquez victorieux à Austin, comme une évidence

Marquez victorieux à Austin, comme une évidence©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 10 avril 2016 à 21h46

Parti de la pole position, un peu inquiété dans les premiers tours, Marc Marquez a ensuite offert une nouvelle démonstration lors du Grand Prix des Amériques, qu'il remporte facilement avec plus de sept secondes d'avance sur Jorge Lorenzo. Une course qui a été marquée par les chutes.

Quatre courses en MotoGP sur le Circuit des Amériques d'Austin pour Marc Marquez, quatre pole positions et, désormais, quatre victoires. Le leader de l'écurie Honda a remporté d'une main de maître le Grand Prix des Amériques MotoGP ce dimanche au terme d'une course qu'il a maîtrisée de bout en bout, creusant un écart irrémédiable de plus de six secondes sur son plus proche rival, Jorge Lorenzo. Une 52eme victoire toutes catégories confondues. Si le porteur du numéro 93 a pris le meilleur départ possible depuis la pole position, il a vuorge Lorenzo, Valentino Rossi et Andrea Dovizioso se rapprocher très près et passer à l'attaque sans jamais arriver à le passer... C'est là que l'Espagnol a vu plusieurs de ses rivaux partir à la faute.
Rossi, Pedrosa à terre
Dès le troisième tour, c'est Valentino Rossi qui est allé tout seul à la faute, perdant l'adhérence à l'avant dans le début du tour, incapable de repartir ensuite pour défendre ses chances sur un circuit qui n'avantage pas sa Yamaha. Sa première chute en course depuis plus d'un an et demi. La course à élimination a continué au sixième tour quand Dani Pedrosa a chuté au freinage du premier virage, venant ensuite percuter la Ducati d'Andrea Dovizioso, encore une fois malheureux après avoir été mis à terre par son coéquipier Andrea Iannone en fin de course en Argentine. Si l'Espagnol a pu repartir en fond de peloton, l'Italien a été une nouvelle fois contraint à l'abandon. Une scène cocasse aurait pu être plus grave quand Cal Crutchlow a chuté au freinage de l'épingle en bout de circuit puis Bradley Smith a chuté au même endroit, sa moto manquant de peu de faucher le Britannique.
Le cavalier seul de Marquez
Après cette entame de course chaotique, Marc Marquez a été en mesure de prendre ses aises, démontrant en course le rythme qu'il avait lors des essais libres, creusant petit à petit un écart impressionnant sur Jorge Lorenzo, qui est passé entre les gouttes et Andrea Iannone. Derrière ce trio, les événements ont offert aux deux Suzuki l'occasion de se battre pour des accessits alors que Scott Redding, malheureux en Argentine, a réalisé une belle performance pour terminer sixième sur sa Ducati privée. Une course moins heureuse pour Loris Baz. Le Français, parti de la 12eme position après sa première participation en Q2, a manqué son départ et n'a jamais été en mesure d'avoir un bon rythme pour entamer une remontée. Les différentes chutes et abandons lui ont permis de sauver le point de la quinzième place. Au terme de ce Grand Prix, Marc Marquez a déjà fait le trou au classement du championnat du monde, comptant 21 points d'avance sur Jorge Lorenzo. Eclipsé par les Yamaha en 2015, Marc Marquez entame 2016 sur les chapeaux de roue et il ne va pas falloir tarder pour espérer le rattraper.

 
0 commentaire - Marquez victorieux à Austin, comme une évidence
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]