L'arrêté contre le MMA contesté

L'arrêté contre le MMA contesté©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 23 décembre 2016 à 20h10

La Confédération Française du MMA a décidé de contester devant le Conseil d'Etat l'arrêté interdisant les caractéristiques de la discipline.

La bataille pour la légalisation du MMA en France continue de plus belle. Alors qu'un rapport parlementaire détaillé, commandé par le Premier Ministre de l'époque Manuel Valls, a fait des propositions claires permettant le développement de la discipline dans l'Hexagone, Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux Sports, avait devancé l'appel. Ce dernier, en effet, a fait interdire les principales caractéristiques du MMA (cage, coups au sol, etc.) par voie d'arrêté ministériel. C'est cet arrêté qui est désormais contesté devant le Conseil d'Etat par la Confédération Française de MMA, instance non officielle présidée par Bertrand Amoussou, qui mène la fronde. Un recours qui avait été suggéré par le député socialiste Patrick Vignal et le sénateur Les Républicains Jacques Grosperrin lors de la remise de leur rapport.

 
1 commentaire - L'arrêté contre le MMA contesté
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]