Un marathon où femmes et hommes courent séparés en Iran

Un marathon où femmes et hommes courent séparés en Iran©Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le samedi 08 avril 2017 à 15h17

Pour le premier marathon international organisé à Téhéran (Iran), les règles imposées ont été strictes. Les femmes ont pu participer mais à condition de porter une tenue stricte et de concourir à l'intérieur d'un stade.

Vendredi a eu lieu un événement majeur en Iran avec le premier marathon organisé dans l'histoire du pays. « Construire des ponts et casser les barrières » a été le slogan de ce marathon pour faire place aux femmes dans le pays. Sauf que les contraintes imposées ne sont pas allées dans ce sens. Il fallait en effet pour les 156 femmes en course (dont 50 étrangères) s'élancer avec un foulard sur la tête ou un bandana, un t-shirt long et des pantalons de course. De plus, elles devaient se tenir à l'écart des hommes, qui disputaient les 42km en ville, et devaient donc courir à l'intérieur d'un stade avec aucun soutien masculin en tribunes.

L'égalité entre les sexes n'est donc pas encore d'actualité

Des contraintes qui ont forcément déçu les participantes, comme Nassim, une architecte de 34 ans : « Je me suis enregistrée, mais j'ai abandonné. J'ai repris mes 500.000 rials (15 dollars) de frais de participation parce que j'ai été déçue qu'ils aient changé le trajet. Je ne suis pas coureuse professionnelle, mais avec mes amies on voulait participer à ce premier marathon. Je pensais qu'il était mixte mais j'ai vu ensuite qu'ils ont séparé les trajets et que les femmes n'étaient pas autorisées à courir dans la rue mais seulement dans le grand stade Azadi. Ce n'est plus un marathon ».

En Iran, le sport féminin et masculin est séparé et les femmes ne sont pas autorisées à aller dans les stades, notamment lors de compétitions de football. Elles ont donc dû se contenter de faire dix kilomètres dans l'enceinte du stade Azadi. Mais ont pu tout de même encourager les hommes en ville. Un moindre mal : "Je suis déçue de ne pas pouvoir faire les 42 kilomètres, je me suis entraînée pour. Je suis déçue, mais mon mari va faire le parcours et je vais l'encourager", a ainsi déclaré à l'AFP Cécile Maceron, une Française venue participer à ce marathon avec son mari Mathieu.

Pour l'anecdote, ce marathon a été remporté par un Iranien, Mohammad Jafar Moradi.

 
2 commentaires - Un marathon où femmes et hommes courent séparés en Iran
  • Le marathon n'est pas mixte aux JO non plus !
    Ni quasiment aucune épreuve, sauf l'équitation.

  • il ne faut pas en rire ! Bien des sports, notamment collectifs, en France ne sont, et ne seront jamais, mixtes ! Par exemple ce n'est pas parce que des filles jouent au football que l'on a fait un pas vers la mixité ( bien au contraire, on est dans la même configuration que la course à pied en Iran !). Ce n'est certainement pas par le sport que la mixité fera des progrès ! Pour faire avancer la mixité il faut se tourner vers des activités collectives où filles et garçons s'impliquent ensemble et sans exclusion, ce qui est bien la définition de la mixité.

    Faux les matchs de foot et de hand comprenant la mixité sont autorises dans les competitions dites loisirs. Par contre rien dans les reglements rien n'interdit a une equipe masculine d'integrer une ou p,usieurs feminines dans son equipe en chamionnat officiel ou coupe officielle pour peu que les contraintes reglementaires l'admettent ( durée de la partie notamment . mais personne ne le fait car ce serait se desavantager. Par contre toujoyrs en competition officielle feminine il n'est pas autorisé d'inclure un ou plusieurs elements masculin......et pour cause incorporer un élément masculin est un avantage considerable qui fausserait la compétition

    J'ai oublié. La mixité ne peut pas être a sens unique sinon ce n'est pas plus de la mixité. Selon plusieurs etudes sociologiques il existe des activites ou les hommes sont globalement exclus. Exemple la plupart des instituts de soins esthetiques refusent la clientele homme. Personnellement j'en fait les frais , bien qu'ayant 3 instituts dans ma ville toutes efusent de me faire l'epilation des jambes ( pour le velo)...je dois ainsi me rendre a 40kms pour en trouver une qui accepte la clientele homme. Donc d'accord pour la mixite .....mais pour tous.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]