Ski alpin : Le titre tend les bras à Worley après une première manche écrasée par la Française

Ski alpin : Le titre tend les bras à Worley après une première manche écrasée par la Française©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 16 février 2017 à 10h44

En quête d'une quatrième médaille d'or aux Mondiaux (la deuxième en individuel), Tessa Worley (27 ans) se trouve dans une position idéale pour aller chercher un nouveau sacre. Jeudi matin à Saint-Moritz, la Française a nettement dominé la première manche, reléguant toutes ses principales concurrentes à plus d'une seconde, Sofia Goggia et Mikaela Shiffrin exceptées.

Mais l'Italienne, deuxième, et l'Américaine, troisième, accusent tout de même près d'une demi-seconde pour l'une et plus de 70 centièmes pour l'autre à l'issue de ce premier tracé que Worley a géré d'une main de maître. Immense favorite de ce Géant, la skieuse du Grand Bornand n'a jamais donné le sentiment de ressentir le poids de cette pancarte de championne à abattre. Au contraire, la médaillée d'or de Schladming en 2012 sur la discipline a imprimé son ski avec beaucoup de sérieux et d'application. Certes, partie avec le dossard 1 et donc première à s'élancer, elle a pu profiter de conditions alors encore parfaites à ce moment de la matinée (ce qui ne sera pas le cas sur la deuxième manche). Mais cela n'enlève rien à la superbe prestation de celle qui occupe actuellement la tête du classement général de la spécialité après avoir notamment remporté trois victoires en Coupe du monde cet hiver (onze au total).
Worley : « J'ai fait une bonne manche, mais tout peut arriver »
Les écarts très importants, le tout sur un tracé court, créés par la Française sur cette première manche attestent de sa performance, d'autant plus impressionnante que « Tess » a commis une petite erreur de trajectoire sur le haut du parcours. Mais sur une partie basse sans difficulté, elle a retrouvé de la vitesse et a terminé sur un sans-faute en un temps à peine supérieur à la minute (1'02''01). De quoi afficher un large sourire et lever le bras bien haut après avoir franchi la ligne. « J'ai réussi à me concentrer vraiment sur mon ski, je n'avais pas d'exemple devant moi, il fallait que je fasse ce que je savais faire, j'ai fait de toutes petites erreurs, mais des erreurs d'engagement, c'est une bonne manche », savourait la meilleure skieuse de la matinée au micro d'Eurosport. Alors que tout laisse penser qu'elle écrasera également la seconde manche, Worley, bien qu'optimiste sur ses chances de victoire, se voulait plus mesurée. « Je ne vais pas changer de paire de skis, je suis super confiante. Mais après, tout peut arriver, j'ai tendance à me dire que c'est une seconde course et à essayer d'aller gagner cette seconde course. » Vu ce qu'a montré la Bornandine sur le premier tracé (Adeline Baud Mugnier a terminé 14eme), il semble impossible qu'elle ne gagne pas. Vu les écarts, elle peut même se permettre encore une petite erreur. Un luxe.



CHAMPIONNATS DU MONDE DE SAINT-MORITZ - GEANT FEMMES
Jeudi 16 février 2017 - 1ere manche
1- Tessa Worley (FRA), en 1'02''01
2- Sofia Goggia (ITA), à 0''48
3- Mikaela Shiffrin (USA), à 0''72
4- Federica Brignone (ITA), à 1''10
5- Simone Wild (SUI), à 1''11
6- Nina Loeseth (NOR), à 1'21''
7- Ana Drev (SLO), à 1'31''
8- Stephanie Brunner (AUT), à 1''34
9- Manuela Moelgg (ITA), à 1''42
10- Marta Bassino (ITA), à 1''49
...
14- Adeline Baud Mugnier (FRA), à 1''87

DNF : Coralie Frasse Sombet (FRA)

 
2 commentaires - Ski alpin : Le titre tend les bras à Worley après une première manche écrasée par la Française
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]