Ski alpin : Décidément, ce ne sont pas les Mondiaux de Pinturault...

Ski alpin : Décidément, ce ne sont pas les Mondiaux de Pinturault...©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 17 février 2017 à 14h33

Même s'il reste le slalom, dimanche, les Mondiaux d'Alexis Pinturault ont tout de Mondiaux ratés pour le moment. Seulement dixième du combiné lundi dernier, le Français est encore passé au travers, ce vendredi lors d'un géant hommes sur les pentes de Saint-Moritz dont il était pourtant l'un des grands favoris.

Et ce n'est pas le titre de l'équipe de France sur la bien peu convoitée épreuve par équipes qui viendra racheter les Championnats du monde du skieur de Courchevel, médaillé d'or avec les Bleus lors du team event mais extrêmement décevant depuis le début sur le plan individuel. Troisième plus tôt dans la journée de la première manche du géant après avoir déjà dû limiter la casse, Pinturault a touché le fond sur le second parcours, vendredi en début d'après-midi. Seulement 21eme temps ( !) de cette seconde manche, à près d'une seconde du héros du jour Marcel Hirscher, celui que l'on surnomme « la Bête » pour sa capacité à dompter la neige avait davantage des allures de petite souris que de monstre. Parti avec 35 centièmes de retard sur Hirscher, qu'il avait battu trois fois cet hiver, le Savoyard n'a pas commis de grosse faute, mais incapable de prendre de la vitesse, il n'a jamais grappillé le moindre millième sur Roland Leitinger, alors meilleur temps provisoire après une démonstration technique de la part de l'Autrichien, déjà auteur d'une première manche énorme. Ce dont ne pourra pas se vanter un Pinturault un ton bien en-dessous sur ce géant (septième à 98 centièmes) d'un champion comme Marcel Hirscher.
Dernière chance pour Pinturault : le slalom de dimanche, mais bon...
L'Autrichien, meilleur temps de la première manche, n'a pas justifié vendredi sa réputation de « tueur » de seconde manche lorsqu'il écrase la première. Mais, contrairement à Pinturault, il a assumé jusqu'au bout son statut d'immense favori et n'a pas cédé sous la pression, qu'elle soit médiatique ou autre. Sur le podium de tous les géants qu'il avait disputés jusqu'à maintenant dans des Mondiaux, « Super Marcel » n'était en revanche jamais grimpé sur la plus haute marche du podium, où il a devancé vendredi deux « novices » Roland Leitinger et le Norvégien Leif Haugen. C'est désormais chose faite après une démonstration en deux temps du meilleur géantiste au monde sur ces six dernières années. En dépit de la prestation colossale de son compatriote et dauphin sur cette course Leitinger, plus rapide de tous les skieurs sur le second tracé, Hirscher n'a jamais perdu de temps. Mieux : le successeur au palmarès de l'extra-terrestre Ted Ligety, vainqueur des trois dernières éditions, a augmenté son avance sur l'autre phénomène autrichien de ce géant de Saint-Moritz. « Je suis très fatigué, mais c'est un sentiment incroyable », avouait à chaud le vice-champion du monde 2013 et 2015, enfin récompensé. Dimanche, sur le slalom, le nouveau roi du géant mondial visera un doublé. A moins qu'Alexis Pinturault ne se réveille enfin. Mais vu les Mondiaux réalisés par le Français jusqu'à maintenant, il y a quand même très peu de chances. Et ce n'est pas Mathieu Faivre, décevant lui aussi vendredi (neuvième) quand les supporters français l'attendaient sur le podium derrière Pinturault pour un doublé français, qui devrait relever le niveau. Et dire que tout le monde voyait déjà « Pintu » rejoindre Tessa Worley sur le toit du monde...



CHAMPIONNATS DU MONDE - GEANT HOMMES 
Vendredi 17 février 2017
1- Marcel Hirscher (AUT), en 2'13''31
2- Roland Leitinger (AUT), à 0'25''
3- Leif Kristian Haugen (NOR), à 0''71
4- Henrik Kristoffersen (NOR), à 0''76
5- Philipp Schoerghofer (AUT), à 0''85
6- Matts Olsson (SUE), à 0''93
7- Alexis Pinturault (FRA), à 0''98
8- Justin Murisier (SUI), à 0''99
9- Mathieu Faivre (FRA), à 1''05
10- Riccardo Tonetti (ITA), à 1''16
...
13- Victor Muffat-Jeandet (FRA), à 1''43
18- Steve Missilier (FRA), à 1''84

 
20 commentaires - Ski alpin : Décidément, ce ne sont pas les Mondiaux de Pinturault...
  • Si france info dit vrai ,PINTURAULT n'était pas au même hotel que ses camarades et n'aurait pas eu la concentration nécessaire pour un championnat du monde ,sic...

  • Combien de grands champions se sont loupés le jour des grands rendez-vous???? Perso je serais bien incapable de tenir debout sur les pentes qu'ils dévalent......Par contre j'adore les commentaires éclairés des sportifs de la main droite qui eux n'ont aucun complexe.
    Un peu de modestie n'a jamais tué personne......

  • Quel malheur de lire tant de conneries dites par des gens qui n'ont jamais rien fait en tant que sportifs.Sachez messieurs que tous les partants sont la pour essayer de gagner(pas tous quand même).Il y a des jours avec et des jours sans!....

  • C'est étrange à croire que les sportifs doivent toujours au top tous les jours ,peut être que toute personne allant au travail est elle au summum de sa forme enfin bref certains ici n'ont jamais fait du sport de haut niveau

  • en slalom ce sera au mieux du mieux 3 ém les deux premières places seront pour le norvégiens et l'autrichien à mon avis dans cet ordre après c'est ouvert entre 4 athlètes dont peut être un français qu'il n'est pas sur que cela soit Pinturault je vois bien Lizeroux faire un exploit il a fini 5 lors du dernier slalom et avec l'expérience, l'envie qu'il a sur une piste cabossée ça peut le faire

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]