Ski alpin : Après la première manche du géant, Pinturault a tout à craindre des Autrichiens

Ski alpin : Après la première manche du géant, Pinturault a tout à craindre des Autrichiens©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 17 février 2017 à 10h52

Il faudra un énorme Alexis Pinturault pour renverser les Autrichiens. A commencer par Marcel Hirscher, auteur d'une première manche de toute beauté, ce vendredi matin lors du géant hommes des Mondiaux de Saint-Moritz.

Tout de suite en avance sur ses prédécesseurs, l'immense favori de ce géant avec Pinturault a fait très forte impression sur toute la durée du tracé. Battu dans ses deux duels du team event trois jours plus tôt, Hirscher avait visiblement décidé de frapper très fort et a mis la barre très haut en prenant notamment beaucoup de risques pour reléguer son compatriote Philipp Schoerghofer à près de trente centièmes à l'issue d'une première manche prodigieuse. Le deuxième meilleur Autrichien sur ce premier parcours avait pourtant dégagé lui aussi beaucoup de puissance, mais pas assez pour aller chercher un Hirscher en mode rouleau compresseur. Pinturault est prévenu : s'il ne passe pas la vitesse supérieure sur la seconde manche, il n'aura aucune chance d'aller coiffer son rival, qui semble même déjà promis à la victoire s'il ne commet pas d'erreur. Le champion du monde du slalom en 2013 a en effet la réputation d'être encore plus fort sur le deuxième tracé lorsqu'il s'est montré impérial sur le premier. Pas de quoi rassurer un « Pintu », qui a limité la casse avec cette troisième place provisoire.

La mise en action très poussive du skieur de Courchevel l'avait en effet relégué à la cinquième place au troisième temps intermédiaire. Pas complètement libéré, « la Bête » a heureusement fait jeu égal sur le bas avec Hirscher, et n'accuse que 35 centièmes de retard sur l'Autrichien avant la seconde manche. Mais le Français ayant gagné le plus de victoires en Coupe du monde (19) sait le premier qu'il ne pourra pas brûler de nouveau joker s'il souhaite aller décrocher la médaille d'or. « Je trouvais cette première manche assez piégeuse avec le dévers, du coup je n'ai pas pris toute la vitesse qui était possible, et c'est là que je perds un peu de temps, mais le reste de la manche était très bon, et pour la deuxième manche, il faudra que j'appuie sur l'accélérateur », expliquait Pinturault sur Eurosport avant de filer se préparer pour la suite. Si Victor Muffat-Jeandet, dossard 1, aura du mal à aller chercher mieux qu'une place dans le Top 10 après son treizième temps vendredi matin, Mathieu Faivre, huitième, peut, lui, toujours espérer accompagner éventuellement « Pintu » sur le podium final. Mais le skieur d'Isola 2000 ne pourra pas se permettre cette fois deux petites erreurs, comme cela a été le cas lors de cette première manche qui a vu les dix premiers se tenir dans la même seconde. Même si Hirscher semble un cran au-dessus de tout le monde, un peu comme pour Tessa Worley jeudi, tous les espoirs restent donc permis.



CHAMPIONNATS DU MONDE - GEANT HOMMES
Vendredi 17 février 2017 - 1ere manche
1- Marcel Hirscher (AUT), en 1'06''73
2- Philipp Schoerghofer (AUT), à 0''26
3- Alexis Pinturault (FRA), à 0''35
4- Matts Olsson (SUE), à 0''39
5- Henrik Kristoffersen (NOR), à 0''48
6- Roland Leitinger (AUT), 0''53
7- Leif Kristian Haugen (NOR), à 0''54
8- Mathieu Faivre (FRA), à 0''78
9- Riccardo Tonetti (ITA), à 0''85
10- Filip Zubcic (CRO), à 0''97
...
13- Victor Muffat-Jeandet (FRA), à 1''15
19- Steve Missilier (FRA), à 1''98

 
2 commentaires - Ski alpin : Après la première manche du géant, Pinturault a tout à craindre des Autrichiens
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]