Rallye de Fayence : un copilote entre la vie et la mort

Rallye de Fayence : un copilote entre la vie et la mort

Photo d'illustration

A lire aussi

6Medias, publié le samedi 23 septembre 2017 à 18h26

Le 31e rallye du Pays de Fayence (Var) a dû être interrompu suite à un grave accident ce samedi 23 septembre. En milieu de matinée, aux alentours de 10h30, la voiture numéro 22 a fait une sortie de route, blessant gravement le copilote, rapportent Var Matin et France Bleu Provence.

Gilles Thubert a perdu le contrôle de sa Honda Civic, terminant dans un ravin.

Avec son copilote, Didier Zepu, ils se sont retrouvés bloqués dans l'habitacle. Les secours sont rapidement arrivés et ont désincarcéré les deux hommes. Ils n'ont toutefois pas sorti le copilote, inconscient, de son siège baquet, pour ne pas aggraver ses multiples fractures.

Il a été transporté en urgence, par hélicoptère, à l'hôpital Pasteur II de Nice, et son état est très préoccupant. À la mi-journée, son pronostic vital était engagé. Quant au pilote, il a été évacué en ambulance à l'hôpital de Grasse, où il est soigné pour un traumatisme du rachis, selon les dernières informations de Var Matin.

L'accident a eu lieu sur la départementale 563, entre Mons et le col de Valferrière, moins de deux kilomètres après le départ. Aucun blessé parmi les spectateurs n'est à déplorer. La course a été suspendue et la compétition s'achèvera dimanche.

 
23 commentaires - Rallye de Fayence : un copilote entre la vie et la mort
  • A philipo29

    Très intelligent On voit tout de suite d'où vous sortez
    c'est très facile caché derriere son écran pauvre type

  • Pour ceux qui disent qu'il ne faut pas donner ces informations. Elles informations? Ah bon, vous avez lu l'article sans savoir ce que vous alliez lire? Lisez le titre et passez ailleurs si ça ne vous plait pas. Et ensuite, tous ceux qui n'ont jamais osé prendre des risques, qui sont des assistés permanents, qui comptent sur les autres dés qu'il y a un danger, un évènement, une difficulté, au lieu de hurler et d'insulter, demandez vous pourquoi vous êtes sur terre. Et alors j'espère que vous allez vous taire et respecter les autres qui eux font quelque chose. Et les nantis que vous insultez sont souvent des personnes qui n'ont pas fait comme vous et qui ont mouillé la chemise au lieu de rester devant sa télé. Au fait je suppose que vous ne la regardez jamais car aucun programme ne peut être à votre niveau.

  • des détronchés il y en a dans toutes les classes sociales

    A commencer par vous

  • Certains commentaires sont vraiment pitoyables, un accident peut arriver n'importe quand, n'importe ou, et a n'importe qui, que ce soit en faisant du sport, en travaillant, en bricolant ou je ne sais quoi d'autre . Michael Schumacher a pris des risques toute sa carrière en roulant a des vitesses folles et n'a pratiquement jamais été blessé mais n'existe plus ou presque depuis un accident de ski malheureux. Donc un conseil pour les sportifs de salon, dés votre réveil, pour éviter tout risque, prenez possession de votre canapé et surtout n'en bougez plus au cas ou!

  • Juste avant , c'était un cavalier .... là un co-pilote ! .... arrêtez vos jeux de massacre destinés .... aux nantis ! ..... et après il faut pleurer ! ..... Pauvre France !

    Dommage pour ces sportifs.
    Mais ces gens vivent une vie riche ( mème si celle ci se termine tragiquement )
    Toi qui critiques , je jour ou tu quitteras cette terre , regardes ce que tu as fais de ta vie ;;;;;;;; tout simplement attendre la mort
    Le livre de ta vie est rempli de pages blanches.
    Pour info ;; je suis fils d'ouvrier et j'ai pratiqué l'endurance et le trec ( épreuve équestre ) et pourtant je ne suis pas issus des nantis

    Encore un qui ne sait pas ce que le mot passion représente, dans le sport comme dans la vie. Si vous vivez en couple votre vie doit être passionnante aussi. Mais oui nous sommes en république et vous avez aussi le droit de vous emmerder 24/24 h 365 jours par an, à mon avis vous êtes déjà hors circuit profitez bien de votre vie de pantouflard, attention si vous devez traverser la rue pour aller chercher votre pain. Certainement un de vos plus grand exploit de votre mort heu... non-vie pardon !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]