Pinturault : " Les AUT, c'est proche du dopage "

Pinturault : " Les AUT, c'est proche du dopage "©Media365
A lire aussi

Julie Yalap, publié le lundi 03 octobre 2016 à 17h04

Alexis Pinturault s'est exprimé sur les autorisations d'usage à des fins thérapeutiques (AUT). Le skieur français estime que la frontière entre cette pratique et le dopage est très mince.

Le scandale des autorisations à des fins thérapeutiques n'en finit plus de faire réagir. C'est cette fois Alexis Pinturault qui s'est exprimé sur la pratique, à l'occasion de la journée de la presse de la Fédération française de ski ce lundi : « Je suis catégorique. Pour moi, les AUT, c'est proche du dopage, a avoué le skieur alpin. Quand on entend certaines histoires, je trouve cela scandaleux. Je le dénonce clairement. On cherche quand même à prendre un produit qui est dopant. Si c'est une fois, je peux comprendre. Si ça devient récurrent, avec l'aval des autorités sportives, non. »

Le Français (24 ans) a d'ailleurs reconnu avoir eu recours à cette pratique, une seule fois dans sa carrière, hors-saison : « J'avais 17 ans. Je faisais des crises d'allergie au pollen, avec de l'asthme. J'avais pris des corticoïdes. »
Dans les listes révélées par le groupe russe de hackers, Fancy Bears, les noms de deux français avaient été cités. Ceux de Dimitri Bascou et de Gauthier Grumier. Ce lundi, une nouvelle liste a été dévoilée, dans laquelle figure le nom du nageur tricolore, Fabien Gillot.

 
3 commentaires - Pinturault : " Les AUT, c'est proche du dopage "
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]