Oslo : Après avoir longuement hésité, Martin Fourcade a fini par trancher

Oslo : Après avoir longuement hésité, Martin Fourcade a fini par trancher©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 15 mars 2017 à 13h52

Martin Fourcade sera finalement du voyage. Après avoir longuement hésité entre faire le déplacement à Oslo pour disputer la dernière manche de la saison de Coupe du monde et rester auprès de sa compagne, à quelques jours d'accoucher (le terme est prévu dans dix jours), le futur sextuple vainqueur du classement général de la Coupe du monde a choisi la première option, nous apprend l'AFP ce mercredi.

Tandis que sa petite amie vit ses derniers jours de grossesse dans l'attente du deuxième enfant du couple Fourcade (Hélène et Martin sont déjà parents d'une petite Manon), le meilleur biathlète sur la planète à l'heure actuelle s'est donc envolé pour la Norvège avec le risque de rater l'accouchement. « Martinator » pourra donc aller chercher ses quatre globes de Cristal, comme il le souhaitait (le gros globe et les trois petits de l'individuel, du sprint et de la poursuite lui seront remis à Oslo). Il aura également le plaisir de partager un dernier moment cette saison au sein de cette équipe de France qui s'est sacrifiée pour lui, pour reprendre les mots du champion français.

Mais l'intouchable leader de la Coupe du monde et nouveau recordman de victoires sur une saison depuis la Finlande, avec 13 succès, aura surtout dans le viseur la barre des 14 victoires chère à la Suédoise Magdalena Forsberg, encore en possession de ce record légendaire avant que ne débute cette ultime étape. Le futur papa pour la deuxième fois cherchera en premier lieu à égaler cette marque. Mais sachant qu'il disputera à Oslo le sprint (vendredi), la poursuite (samedi) et la mass-start (dimanche), il pourrait aussi très bien terminer la saison en apothéose en remportant une quatorzième victoire et en effaçant ainsi la mythique Forsberg des tablettes. Fourcade pourrait également rentrer de Norvège avec un autre record, dans la mesure où il n'a pas dit son dernier mot en ce qui concerne le globe de la mass-start. Certes, il possède 22 points de retard avant Oslo sur l'Allemand Schempp, mais pas au point de ne pas penser à recoller à Björndalen, qui compte 19 petits globes en carrière (contre 18 à ce jour pour le Français). Avant de trancher, Martin Fourcade avait reconnu que dans les deux cas, la décision qu'il prendrait serait douloureuse. Il sait comment faire pour l'atténuer considérablement.
 
23 commentaires - Oslo : Après avoir longuement hésité, Martin Fourcade a fini par trancher
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]