Le patron du Giro ne veut pas accabler la police

Le patron du Giro ne veut pas accabler la police©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 15 mai 2017 à 23h44

Le patron du Tour d'Italie s'est dit « désolé » mais ne veut pas accabler la police après la chute qui a touché de nombreux favoris dimanche, causée par une moto.

Geraint Thomas, Mikel Landa, Adam Yates, Wilco Kelderman. Quatre coureurs qui avaient largement leur mot à dire sur le Giro 2017, ont été projetés à terre dimanche lors de la neuvième étape, car une moto de la police s'était mal garée sur le côté droit de la route. Suite à cet accident, le patron du Tour d'Italie, Mauro Vegni n'a pas voulu accabler la police, même s'il reconnait une « erreur de jugement ».

« Naturellement, je suis désolé de ce qui est arrivé. C'est terrible de perdre des candidats au classement général comme cela. C'était peut-être une combinaison d'erreur de jugement et de fatalité. Je ne pense pas que ce soit bien de pointer la faute de la police, car elle fait un grand travail sur le Giro depuis 70 ans pour protéger les coureurs. Les policiers sont choqués par ce qu'il s'est passé. Les choses se sont mal passées, mais cela ne doit pas ruiner l'image de la police. Même si, bien sûr, ça nous fait tous mal. Il y a environ 50 véhicules - voitures et motos - qui aident à protéger les coureurs. La moto de la police s'est arrêtée pour couvrir et protéger les groupes de coureurs qui étaient en train de se former. Je peux admettre que c'était une erreur de jugement de s'arrêter là, sur une portion de route étroite. Il aurait peut-être dû s'arrêter 100m plus loin », a expliqué Mauro Vegni. Si Yates et Thomas ont perdu environ cinq minutes, Mikel Landa en a quant à lui perdu 27 (mais il devrait repartir mardi), et Kelderman a été contraint à l'abandon.

 
38 commentaires - Le patron du Giro ne veut pas accabler la police
  • sale mentalite des professionnels aujourdhui les premiers ont vu la motoet aurait pu le signaler mais non comme cancalera en suisse pour son dernier tour autrefois il aurait laisse gagner non ils sont revenu sur lui comme des cingles

  • il faudrait connaître les motifs de l'arrêt et les circonstances de la chute des coureurs.
    Toute chute est dommageable pour l'intégrité physique des coureurs et sur les conséquences pour la suite de l'épreuve sportive.

  • la moto aurait pu etre signale les coureurs mais bien content que les autres tombent

    Lamentable réaction

  • Bénévole sur notamment le circuit cycliste Sarthe / Pays de la Loire, depuis plus de 30ans, je vois comment cela se passe, les motards de la gendarmerie ont des carrefours à " protéger" donc il faut qu'ils fassent vite pour être bien avant le passage des coureurs aux endroits qui leur sont indiqués. Et se faufiler parmi les coureurs, les voitures des directeurs des équipes, les motos des journalistes etc.... n'est pas de tout repos . Là sur Giro , je n'ai pas vu l'image mais il semble que c'est une mauvaise appréciation de lieu pour attendre, on ne peut pas incriminer le gendarme il a voulu faire au mieux, quand on voit sur le Tour de France une voiture d'une équipe qui se met n'importe où alors qu'un groupe de plus 100 coureurs arrive , les médias qui doublent en zigzaguant , c'est du n'importe quoi , heureusement qu'il n'arrive quasiment rien. Donc en la circonstance sur le Giro le motard doit déjà être choqué car il sait bien qu'il est là pour la protection des concurrents et non pour les faire chuter. Je puis vous dire que sur le circuit de la Sarthe, en tant que signaleur , on intervient souvent pour des personnes qui se mettent au milieu de la chaussée ce qui bien évidemment diminue la largeur de la route, déjà parfois étroite, et lorsqu'un groupe arrive de coureurs il est contraint de se mettre en file indienne, car les gens ne se rende pas compte du danger, qu'il font, pour eux mais surtout pour les coureurs qui roulent à plus de 80km/ heure. Il faut prévoir une réglementation plus stricte que celle qui existe afin d'éviter ce genre d'accident .

  • ca arrange Pinot deuxieme.....il a des chances de finir dans les 3 premiers.
    Il y a toujours des erreurs, ceux qui n en font pas ne sont pas sur les tours.
    Un coup de malchance c est tout
    Bravo la police pour leur travail en general...les plus dangereux c est la presse...

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]