Fourcade : "Un combat avec soi-même"

Fourcade : ©Media365
A lire aussi

Teddy Vadeevaloo, publié le jeudi 16 février 2017 à 10h27

Avant de disputer l'épreuve des vingt kilomètres de l'individuel, Martin Fourcade s'est exprimé au micro d'Eurosport sur ses Mondiaux.



Le biathlète français s'apprête à disputer l'une des épreuves dont il s'est fait la spécialité. Depuis 2013, le Catalan est toujours revenu d'un grand championnat avec un titre sur les 20km (en 2014 aux JO, en 2013, 2015 et 2016 aux Mondiaux). Favori cet après-midi, il va tenter de glaner une 12eme victoire cette saison et un 11eme titre mondial individuel afin de rejoindre le vétéran Ole Einar Bjorndalen dans l'histoire. « C'est une course qui me convient car c'est un combat avec soi-même », indique même Fourcade.

Avant d'en découdre, le Tricolore est ainsi revenu sur les débuts réussis de ces Mondiaux : « Je suis très heureux de ce début de championnat. J'étais venu en annonçant le souhait de repartir avec un titre et cela a déjà été réalisé. Ça aurait été une déception de repartir sans ce titre avec le début de saison que j'ai fait. Je peux ainsi aborder la suite de ces championnats sans aucune pression en terme de résultats ».

"Il y a toujours une ou deux surprises"

Le biathlète de 28 ans a également évoqué ce qu'il a surpris depuis le début de la compétition : « Il y a quelque chose qui m'a surpris, c'est la superbe performance de Benedikt Doll sur le sprint, on le savait bon mais pas à ce niveau-là. Il y a aussi la défaillance de Svendsen sur le sprint, Bjorndalen qui réussit son seul podium de la saison, il est allé le chercher même si on le savait capable de le faire. Il n'y a pas de bouleversements majeurs mais il y a toujours une ou deux surprises ».

Enfin, il est revenu sur les mauvaises performances en tir des biathlètes : « On s'est fait tous surprendre par ce pas de tir qui est assez exigeant. Il y a eu aussi un peu de tension, un petit peu de vent. C'est une combinaison de facteurs qui fait que ça a un peu moins bien tiré sur ce sprint que cela aurait dû ». Même si lui a terminé le sprint sur un 19/20 plus que convenable.

 
17 commentaires - Fourcade : "Un combat avec soi-même"
  • Bravo Bailley
    merci à Volkov pour toi
    Et encore chapeau bas MARTIN pour cette médaille et le petit globe de la spécialité

    SU PER BE

  • bravo et chapeau bas Meur FOURCADE , a vous seul 100 fois meilleur que notre pourri de gouvernement

  • Je viens NEW ZELAND et l'ile sud ou est la capitale Wellington, ily a des montagnes et des neiges éternelles mais je n'avais jamais entendu parler ce sport le biatlhon que j'adore et quel champoin vous êtes monsieur Fourcade Bravo car comment peut t-pn skier si vite et le cœur doit battre fort pour se concentrer sue le tir après.....très beau sport ski nordique aussi bravo Tim NZ/FRANCE

    Salut TIM
    et bienvenu!

  • Allez Martin les français sont fiers de tes performances et de l'homme.
    Met une tripotée aux russes et que les médias de ce pays arrêtent de t'insulter.

    Et lui, vous ne trouvez pas qu'il y va un peu fort avec les Russes en s'érigeant en Zorro ? Il y a une Norvégienne qui s'est fait prendre récemment les doigts dans le pot de confiture...Vous avez entendu Fourcade ? Pas moi !

  • Dommage que les médias ne s'intéressent à Martin qu'en période de finale.
    Il est performant tout au long de la saison, exigeant avec lui-même et humble au possible.
    Mais cela ne fait pas vendre un papier !!! Pourtant, il est un exemple, et non des moindres, pour notre jeunesse. Goût de l'effort, de l'endurance, stimulateur d'une équipe au delà du devenir.
    Mais l’appât du gain médiatique ne voit pas l'intérêt à valoriser des efforts et les exploits sportifs de nos skieurs (nordique, slalom, géant, etc.). Sauf, lorsque ces derniers sont sur la marche d'un podium. Et uniquement là !!!!
    Regrettable aspect d'une presse qui ne focalise que pour exister, et ne reste que sur ce concept!
    De toutes mes forces et de mon âme, mille fois bravo Martin, car tu nous mênes toujours plus loin dans l'exploit et la performance.
    J'aurais aimé être un de tes disciples.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]