Divers : Après avoir accepté de poser nu pour les Dieux du Stade, Chouly explique pourquoi

Divers : Après avoir accepté de poser nu pour les Dieux du Stade, Chouly explique pourquoi©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 12 septembre 2017 à 11h49

eudi, sort l'édition 2018 du célèbre calendrier des Dieux du Stade. Un temps uniquement réservé aux rugbymen, le calendrier s'est ouvert au fil des ans à d'autres sportifs. Mais ce calendrier reste avant tout celui des joueurs de rugby. Pour 2018, l'un des novice se nomme Damien Chouly, qui a hésité mais a fini par passer le cap. Le troisième ligne international de Clermont explique ce mardi dans Le Parisien comment il en est arrivé à accepter de poser nu.

« Je ne suis pas forcément une personne très exubérante, donc c'était un petit challenge de poser nu. J'étais curieux de voir comment je me sentirais en me mettant dans une situation comme ça. C'est un choix personnel. Évidemment, ça fait plaisir d'être appelé mais je connais des joueurs qui n'ont pas voulu le faire », explique Chouly, qui ne regrette pas d'avoir accepté de jouer le jeu, même si tout n'a pas été facile.
Chouly : « Mon objectif, c'est d'avoir le gabarit qu'il faut pour le terrain, pas pour les photos ! »
« C'est quand même une expérience particulière de se retrouver vraiment à nu, sur un plateau, avec tout un staff technique. Mais c'est assez sympa et enrichissant. Je ne suis pas forcément une personne très exubérante, donc c'était un petit challenge de poser nu. J'étais curieux de voir comment je me sentirais en me mettant dans une situation comme ça. » Ravi d'avoir participé à l'expérience, l'ancien joueur de l'USAP sait toutefois qu'il n'a pas eu droit à la couverture, privilège qui revient cette année à Maxime Mermoz. Chouly estime de toute façon avec humour qu'il ne concourt pas dans la même catégorie que l'ancien Toulousain. « Ce qu'il me manque ? Etre un peu plus affûté ! Avoir un peu plus d'abdos... Mais, après, chacun son poste. Moi, mon objectif, c'est d'avoir le gabarit qu'il faut pour le terrain, pas pour les photos ! » Mermoz appréciera.


n plateau, avec tout un staff technique. Mais c'est assez sympa et enrichissant. Je ne suis pas forcément une personne très exubérante, donc c'était un petit challenge de poser nu. J'étais curieux de voir comment je me sentirais en me mettant dans une situation comme ça. » Ravi d'avoir participé à l'expérience, l'ancien joueur de l'USAP sait toutefois qu'il n'a pas eu droit à la couverture, privilège qui revient cette année à Maxime Mermoz. Chouly estime de toute façon avec humour qu'il ne concourt pas dans la même catégorie que l'ancien Toulousain. « Ce qu'il me manque ? Etre un peu plus affûté ! Avoir un peu plus d'abdos... Mais, après, chacun son poste. Moi, mon objectif, c'est d'avoir le gabarit qu'il faut pour le terrain, pas pour les photos ! » Mermoz appréciera.
 
1 commentaire - Divers : Après avoir accepté de poser nu pour les Dieux du Stade, Chouly explique pourquoi
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]