Ce n'est pas passé loin pour Pinot !

Ce n'est pas passé loin pour Pinot !©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le dimanche 21 mai 2017 à 16h57

Courue sur un tempo très rapide, la quinzième étape du Giro a basculé en faveur de Jungels, qui a pris le meilleur sur ses rivaux au sprint. Le Luxembourgeois a devancé Quintana, deuxième, et Pinot, troisième.



Victorieux à quatre reprises sur ce centième Tour d'Italie, Fernando Gaviria fait partie de l'échappée matinale de cette quinzième étape. Le Colombien souhaite en effet profiter des sprints intermédiaires pour engranger quelques points et renforcer son maillot cyclamen. Une fois cette tâche accomplie, le coureur de Quick-Step Floors se relève et attend le retour du peloton, non loin derrière. Rudy Molard, coéquipier de Thibaut Pinot à la FDJ, ainsi que Janse Van Rensburg et Philip Deignan poursuivent quant à eux leur effort. A une trentaine de kilomètres de l'arrivée, ils sont rejoints par Luis-Leon Sanchez et Pierre Rolland, très offensif depuis le début de ce Giro. Les cinq hommes coopèrent plutôt bien et filent vers Bergame avec la volonté de pouvoir en découdre. Mais le peloton, qui roule à vive allure, ne l'entend pas de cette oreille. Les échappés sont repris non loin de la ligne d'arrivée. Le moment que choisit Bob Jungels pour porter une attaque, ce qui dynamite la tête de course et pousse Vincenzo Nibali à partir en contre. Les grands favoris ne se font pas surprendre et restent au contact. Jungels prend le meilleur sur ses rivaux au sprint. Nairo Quintana est deuxième, Thibaut Pinot troisième.

Grosse frayeur pour Quintana

Au dépit d'un final complètement fou, l'étape de ce dimanche n'a occasionné que peu de changements au classement général. Très impressionnant samedi sur les pentes d'Oropa, Tom Dumoulin n'a pas été mis en difficulté et a parfaitement réagi pour ne pas se faire surprendre par ses adversaires. Nairo Quintana réussit à lui reprendre du temps via le jeu des bonifications, mais il aurait bien pu en perdre. Le grimpeur colombien est tombé dans une descente, à 37 kilomètres de l'arrivée. Une chute sans gravité et qui n'a pas empêché le leader de la Movistar de revenir sur le peloton. Au contraire de Tanel Kangert. Septième du général, l'Estonien a heurté un panneau de signalisation à haute vitesse. Il a abandonné dans la foulée.

TOUR D'ITALIE
Classement de la quinzième étape (Valdengo - Bergame, 199km)
1- Bob Jungels (LUX/Quick-Step Floors) en 4h16'51"
2- Nairo Quintana (COL/Movistar) m.t.
3- Thibaut Pinot (FRA/FDJ) m.t.
4- Adam Yates (GBR/Orica-Scott) m.t.
5- Domenico Pozzovivo (ITA/AG2R-La Mondiale) m.t.
6- Patrick Konrad (AUT/Bora-Hansgrohe) m.t.
7- Vincenzo Nibali (ITA/Bahrain-Merida) m.t.
8- Tom Dumoulin (PBS/Sunweb) m.t.
9- Ilnur Zakarin (RUS/Katusha-Alpecin) m.t.
10- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) m.t.

Classement général (après quinze étapes sur vingt-et-une)
1- Tom Dumoulin (PBS/Sunweb) en 63h48'08"
2- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 2'41"
3- Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 3'21"
4- Vincenzo Nibali (ITA/Bahrain-Merida) à 3'40"
5- Ilnur Zakarin (RUS/Katusha-Alpecin) à 4'24"
6- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) à 4'32"
7- Domenico Pozzovivo (ITA/AG2R-La Mondiale) à 4'59"
8- Bob Jungels (LUX/Quick-Step Floors) à 5'18"
9- Andrey Amador (CRC/Movistar) à 6'01"
10- Steven Kruijswijk (PBS/Lotto-Jumbo) à 7'03"
 
4 commentaires - Ce n'est pas passé loin pour Pinot !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]