Boxe : Il refuse de payer, Tony Yoka se fait recaler !

Boxe : Il refuse de payer, Tony Yoka se fait recaler !©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 28 janvier 2017 à 19h36

Scène incroyable ce samedi à Louvroil (Nord) en marge des championnats de France de boxe amateurs. Venu pour supporter son petit-frère Victor, Tony Yoka s'est fait recaler à l'entrée du gymnase où se déroulait la compétition pour ne pas avoir voulu payer sa place.

Après avoir été finalement contraint de quitter les lieux, le champion olympique des super-lourds des Jeux de Rio a posé un long message sous forme de coup de gueule sur les réseaux sociaux, où il vise tout particulièrement la Fédération française de boxe (FFB). « Bienvenue aux Championnats de France de boxe », écrit le boxeur de 24 ans en guise d'introduction qui en dit long sur sa colère, avant de revenir sur les faits. « Venu supporter mon petit frère, je me vois refuser l'entrée et contraint de payer. J'ai bien évidemment refuser, et même après avoir fait le tour des différentes tables d'officiels et du président de notre Chère et Grande Fédération française de boxe, j'ai été prié de quitter la salle de compétition. » Amer, la nouvelle petite star de la boxe française ne comprend pas comment on peut à la fois lui dresser des louanges et le mettre en avant en permanence et le refouler en même temps comme un malpropre, comme cela a été le cas samedi dans le Nord. « Quelle belle mise en avant de notre Fédé, qui surfe sur l'image de ses champions depuis les JO, qui placarde sur tous les murs cette photo de ma fiancée et moi-même et qui me refoule à l'entrée des gymnases. »
« Soit tu payes, soit tu t'en vas ! »
Un peu plus tard sur RMC, le champion du monde amateur 2015, pas vraiment plus calme, est revenu sur sa drôle de mésaventure. « Je trouve ça honteux, j'ai bloqué mon week-end, j'ai fait trois heures de route pour me rendre à ces championnats de France. A l'entrée, alors que je faisais des selfies avec des supporters, on m'a dit d'attendre devant le hall d'accès et on m'a dit : « soit tu payes, soit tu t'en vas ! » pour pouvoir y pénétrer. Je ne comprends pas, je suis venu pour encourager mon petit frère qui y participe et que je coache d'ailleurs avec mon père demain (dimanche). J'étais venu aussi pour mettre en lumière les championnats de France amateurs, qui sont peu médiatisés. » Le moins que l'on puisse dire, c'est que cela a été raté, mais une chose est sûre : ces championnats vont faire parler...

 
10 commentaires - Boxe : Il refuse de payer, Tony Yoka se fait recaler !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]