Biathlon : Comme sur le relais mixte, les Bleus vice-champions du monde sur le relais hommes

Biathlon : Comme sur le relais mixte, les Bleus vice-champions du monde sur le relais hommes©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 18 février 2017 à 16h04

Le relais français prend goût à l'argent. Comme lors du relais mixte, épreuve inaugurale de ces Mondiaux de Hochfilzen, les Bleus ont terminé deuxièmes, samedi après-midi en Autriche sur le relais 4 x 7,5 km hommes.

Il s'en est même fallu d'un rien que l'équipe de France ne décroche sa deuxième médaille d'or, après celle de Martin Fourcade dimanche dernier sur la poursuite 12,5 km. Jusqu'au bout, le coup semblait en effet jouable pour notre meilleur biathlète, même grippé, lancé à la poursuite d'Anton Shipulin. Mais le Russe, en grand forme, n'a jamais laissé le moindre espoir à notre dernier relayeur. Malgré une pioche tandis que le Français enchaînait son deuxième sans-faute au tir debout (il n'a connu que deux échecs debout depuis le début de ces Mondiaux), le leader de l'équipe de Russie comptait encore une légère avance - cinq secondes - à la sortie du stade. Connaissant les immenses qualités de Fourcade en ski, tous les supporters des Bleus imaginaient alors déjà leur héros griller petit à petit la politesse à Shipulin. Pourtant, c'est tout l'inverse qui s'est passé, le champion olympique creusant progressivement l'écart pour passer finalement la ligne un peu moins de six secondes avant le médaillé d'or de dimanche dernier sur la poursuite 12,5 km.
Fourcade : « On aurait signé des deux mains pour une médaille »
« Cela a été une journée difficile pour moi, il y a eu des conditions très dures, avouait après-coup Martin Fourcade, au sentiment mitigé sur la chaîne l'Equipe. Je suis content pour le collectif, c'est génial pour l'équipe. Après, ce titre, on le veut, donc il y a forcément un peu de frustration. On ne finit pas loin, et à une pénalité près, ce n'est pas le même relais (...) Mais on aurait signé des deux mains pour une médaille. » A l'image des spectateurs qui s'étaient massés le long de la piste pour suivre ce relais au suspense insoutenable jusqu'au bout avec quatre équipes (Russie, France, Autriche et Allemagne, dans l'ordre du podium final), les Bleus sont en effet passés par tous les sentiments samedi après-midi. L'euphorie a tout d'abord habité le camp français après que Jean-Guillaume Beatrix, premier relayeur, terminait sa prestation sur un sans-faute au tir. C'était ensuite du délire chez les Bleus, puisque Quentin Fillon-Maillet, irrésistible au tir comme sur les skis, propulsait la France en tête avant que Simon Desthieux se relance.
Desthieux, comme Braisaz...
Malheureusement pour Fourcade et ses coéquipiers, Desthieux, un peu comme Justine Braisaz la veille, a coûté très cher aux siens. Certes, le Belleysan n'a pas eu de tour de pénalité à effectuer, mais il a pioché à trois reprises, et a quitté le pas de tir en cinquième position, avec 32 secondes de retard sur les Russes et près de 20 sur le podium alors qu'il y était arrivé en tant que leader provisoire. L'avant-dernier relayeur français s'est racheté sur le tir debout, et vous connaissez la suite : la fin de course a pris la forme d'un mano à mano entre Fourcade et Shipulin, avec le dernier mot pour le Russe. En début de compétition, le Français avait quitté le podium pour ne pas y figurer aux côtés de la Russie. Juste avant, il avait refusé de serrer la main de Shipulin. Samedi, tout était oublié et c'est tout sourire que les deux pays ont pris place sur les deux plus hautes marches. Pour une éventuelle deuxième médaille d'or française, il faudra donc attendre le dernier jour et les deux mass starts. En attendant, Martin Fourcade reste le seul à avoir été sacré lors de ces Mondiaux.



CHAMPIONNATS DU MONDE DE HOCHFILZEN - RELAIS HOMMES 4 x 7,5 KM
Samedi 18 février 2017
1- Russie, en 1'14''15
2- France, à 5''8
3- Autriche, à 20''1
4- Allemagne, à 29''6
5- Italie, à 1'30''8
6- Ukraine, à 1'41''3
7- Etats-Unis, à 1'50''5
8- Norvège, 2'22''3
9- Bulgarie, 2'50''3
10- République tchèque, 3'10''0
...

 
2 commentaires - Biathlon : Comme sur le relais mixte, les Bleus vice-champions du monde sur le relais hommes
  • Bravo, Mr BOEUF A.MARTIN leur fait peur;il va tous les ecoeurer (course la MASS START) vos commentaires imaginaires ne sont pas des realites .Conformez-vous aux courses en direct et respecter les autres "biathlons" vous etes payé pour commenter les dircts et faits presents!!!!

  • Article bien mal rédigé
    En début de compétition, le Français avait quitté le podium pour ne pas y figurer aux côtés de la Russie. Juste avant, il avait refusé de serrer la main de Shipulin.
    Tout ceci est faux ce sont bien Loginov et shipulinqui ont pas tendu leurs mains à Fourcade et c'est après ce geste que Martin est descendu du podium et y est remonté peu après
    L'idéal quand on s'adresse à des milliers de lecteurs serait de bien faire le travail pour lequel on est payé

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]