LE REGLEMENT Tour de France

Classement général individuel au temps

Le classement général individuel au temps s'établit par l'addition des temps réalisés par chaque coureur dans le Prologue et les 20 étapes, compte tenu des bonifications et des pénalités en temps.
En cas d'égalité de temps au classement général, les centièmes de seconde enregistrés par les chronométreurs lors des épreuves contre la montre sont réincorporés dans le temps total pour départager les coureurs et décider de l'attribution du maillot jaune. En cas de nouvelle égalité, il est fait appel à l'addition des places obtenues à chaque étape et, en dernier ressort, à la place obtenue dans la dernière étape.

Classement général individuel par points

Le classement général individuel par points s'obtient par l'addition des points enregistrés dans les classements individuels du Prologue et de chaque étape, selon les barèmes suivants, et compte tenu des pénalités en points :
- Pour les étapes en ligne dites « de plat » : 35, 30, 26, 24, 22, 20, 19, 18, 17, 16, 15, 14, 13, 12, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, et 1 point pour les 25 premiers coureurs classés;
- Pour les étapes en ligne dites « de moyenne montagne » : 25, 22, 20, 18, 16, 15, 14, 13, 12, 11, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point aux vingt premiers coureurs classés;
- Pour les étapes en ligne dites « de haute montagne » : 20, 17, 15, 13, 12, 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point aux quinze premiers coureurs classés;
(En cas d'ex-aequo dans un classement d'étape, les coureurs classés sont crédités des points qui leur seraient attribués, divisés par le nombre de concurrents concernés. Les points ainsi obtenus sont arrondis au ½ point supérieur.)
- Pour les étapes « C.L.M. individuel » : 15, 12, 10, 8, 6, 5, 4, 3, 2 et 1 point aux dix premiers coureurs classés.
- Pour chaque sprint intermédiaire, les 3 premiers coureurs classés reçoivent respectivement 6, 4 et 2 points.
En cas d'égalité de points au classement général, les coureurs sont départagés par leur nombre de victoires d'étape, puis par leur nombre de places de deuxième, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'un nombre supérieur de places obtenues par l'un ou par l'autre des concurrents permette d'établir leur classement définitif. Eventuellement, il peut être fait appel aux sprints intermédiaires. Pour figurer au classement général par points, les lauréats doivent obligatoirement passer la ligne à Paris et terminer le Tour de France.

Classement général du meilleur grimpeur

Le classement général du meilleur grimpeur s'établit par l'addition des points obtenus au sommet de l'ensemble des cols et côtes qui jalonnent le parcours de la grande boucle, selon les barèmes suivants : - Cols « hors catégorie » : 40, 35, 30, 26, 22, 18, 16, 14, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 point, respectivement du 1er au 15e coureur classé;
- Cols de 1re catégorie : 30, 26, 22, 18, 14, 12, 10, 8, 6, 4, 2 et 1 point, respectivement du 1er au 12e coureur classé;
- Cols de 2e catégorie : 20, 15, 12, 10, 8, 6, 4, 3, 2 et 1 point, respectivement du 1er au 10e coureur classé;
- Cols et côtes de 3e catégorie : 10, 7, 5, 3 et 1 point, respectivement du 1er au 5e coureur classé;
- Côtes de 4e catégorie : 5, 3 et 1 point, respectivement du 1er au 3e coureur classé. En cas d'égalité de points entre deux coureurs au classement général final du meilleur grimpeur, le coureur ayant obtenu le plus grand nombre de places de premier au sommet des cols hors-catégorie est déclaré vainqueur. Dans le cas où les coureurs concernés se retrouvent une nouvelle fois à égalité, les premières places obtenues dans les cols de 1e catégorie servent à les départager. Il peut, éventuellement, être fait appel aux premières places obtenues au sommet des cols de 2e catégorie, des cols et côtes de 3e catégorie ou des côtes de 4e catégorie.

Pour figurer au classement général du meilleur grimpeur, les lauréats doivent obligatoirement terminer le Tour de France.

Classement des jeunes

Le classement des jeunes est réservé aux coureurs nés depuis le 1er janvier 1977. Le premier d'entre eux au classement général individuel au temps est le leader journalier de cette catégorie. A l'issue de la dernière étape, il est déclaré vainqueur au classement des jeunes.

Classement général par équipes

Le classement général par équipes s'établit par l'addition des trois meilleurs temps individuels de chaque équipe, dans le Prologue et toutes les étapes. Dans les classements d'étape, en cas d'ex-aequo, les équipes réalisant le même temps sont départagées par l'addition des places obtenues par leurs trois meilleurs au classement de cette étape.

Au classement général, en cas d'ex-aequo, les équipes sont départagées par leur nombre de victoires d'étapes, par équipes, puis par leur nombre de places de deuxième, et ainsi de suite jusqu'à ce qu'un nombre de places obtenues par l'une ou l'autre permette d'établir leur classement définitif. Toute formation réduite à moins de 3 coureurs est éliminée du classement général par équipes.

Classement général de la combativité

Le prix de la combativité récompense le coureur le plus généreux dans l'effort et manifestant le meilleur esprit sportif. Ce classement, établi dans les étapes en ligne, est décerné par un jury présidé par le directeur de l'épreuve.
Le classement général est établi par l'addition des points attribués par l'ensemble des membres du jury dans chaque étape concernée.
En cas d'ex-aequo au classement général final, les coureurs sont départagés par leur place au classement général individuel au temps.
Pour figurer au classement général de la combativité, les concurrents doivent terminer le Tour de France.

Les bonifications

Des bonifications sont attribuées aux arrivées de toutes les étapes en ligne, de la 1re à la 20e étape incluse, à l'exclusion des 5e, 11e et 18e étapes qui sont disputées contre la montre, à raison de : 20'', 12'' et 8'' aux trois premiers coureurs classés.
Dans chaque sprint intermédiaire, de la 1re à la 20e étape incluse, il est attribué 6'', 4'', 2'', respectivement aux trois premiers coureurs classés.
La direction de l'épreuve, en accord avec le jury des commissaires, se réserve le droit de supprimer, ou de déplacer, certains sprints intermédiaires donnant lieu à des bonifications. Bien évidemment, ces bonifications sont reportées au classement général individuel au temps.

Orange vous recommande

publicité
publicité