Brèves Cyclisme

  • Créé le 15/04/2014 - 17:58

    Nibali et Van Garderen testent aussi les pavés

    Après Alberto Contador lundi, Tejay Van Garderen et Vincenzo Nibali, leaders respectifs de la BMC et d'Astana, se rendront jeudi dans le Nord de la France pour rouler sur les pavés, en vue de la 5e étape du prochain Tour de France, prévue le 9 juillet entre Ypres et Arenberg. L'Américain sera accompagné pour l'occasion de ses coéquipiers, Peter Velits, Peter Stetina, Dominik Nerz, Amaël Moinard, Michael Schär et Greg Van Avermaet, indique le site de son équipe. Quant au Transalpin, il bénéficiera, selon la Gazzetta dello Sport, des précieux conseils du Belge Peter Van Petegem, vainqueur de Paris-Roubaix en 2003.

  • Créé le 15/04/2014 - 12:26

    Sky: Wiggins pas sûr d'en être

    De retour en forme, comme le prouve sa neuvième place dimanche sur Paris-Roubaix, Bradley Wiggins n'est pas sûr pour autant de participer cet été au Tour de France. Le manager sportif du Team Sky, Shane Sutton, a en effet confié lundi à The Independent, le souhait de former "la meilleure équipe possible" autour du vainqueur sortant Chris Froome. "Pas sûr que Brad fasse partie de cette liste", a-t-il ajouté. Un aveu qui n'a pas vexé le vainqueur de la Grande Boucle 2012, bien décidé à prouver qu'il a toute sa place au sein de la formation britannique pour cette édition 2014, qui s'élancera du Royaume-Uni. "Je vais tout faire pour essayer d'être là, mais, comme l'a dit Shane Sutton, c'est l'équipe de Chris et il va avoir son mot à dire sur les coureurs qu'il voudra autour de lui. Il faut qu'il ait entièrement confiance en eux en montagne. J'aimerais être là. J'ai prouvé que j'avais les jambes en ce moment, je vais tout faire pour", a confié "Wiggo" à la BBC. Le lauréat 2012 avait dû renoncer l'an dernier en raison d'un état de forme insuffisant suite à une infection pulmonaire contractée sur le Giro.

  • Créé le 09/04/2014 - 15:04

    Des caméras embarquées sur les vélos ?

    Elu en septembre dernier à la tête de l'UCI, Brian Cookson ne manque pas d'idées pour rendre encore plus télégénique le cyclisme. Présent mercredi à la Convention SportAccord, qui se tient actuellement à Belek en Turquie, ce dernier a ainsi évoqué plusieurs pistes susceptibles d'agrémenter le spectacle. "Dans le cyclisme, nous examinerons les possibilités technologiques, comme les caméras embarquées sur les vélos et dans les voitures d'équipe afin d'optimiser l'expérience du spectateur, a ainsi expliqué le Britannique. Imaginez-vous partager le spectacle qui s'offrait à Chris Froome lorsqu'il effectuait l’ascension du mont Ventoux ou lors de son arrivée sur les Champs-Élysées et de sa victoire sur le Tour de France ?" Mais ce n'est pas tout: "Pourquoi se limiter aux caméras ? Pourquoi ne pas installer des micros sur les vélos ? Pourquoi ne pas partager à l'écran les données concernant le cycliste: son allure, le degré de la pente dont il effectue l’ascension ? Le positionnement GPS offre également des perspectives, à l'ère de la navigation par satellite", a ajouté Brian Cookson.

  • Créé le 18/03/2014 - 21:56

    Sky-Wiggins: "Ce sera peut-être mon dernier Tour"

    Bradley Wiggins a achevé Tirreno-Adriatico ce mardi par une belle troisième place dans le contre-la-montre de San Benedetto del Tronto derrière Adriano Malori et Fabian Cancellara. Le Britannique, qui a pris une anonyme 53e place du classement final, a évoqué une éventuelle participation au Tour de France l'été prochain. "Après le Tour de France, il restera 18 mois avant les JO. Donc ce sera peut-être mon dernier Tour. Si c’est le cas, j’ai intérêt à le réussir", a lancé Wiggins sur Cyclingnews. Agé de 33 ans, le vainqueur de la Grande Boucle 2012 souhaite se consacrer à la piste à partir de 2015 pour vivre un dernier grand frisson à Rio en 2016.

  • Créé le 05/02/2014 - 12:34

    Sky-Wiggins: "Pas beaucoup de vainqueurs sans histoire"

    Lauréat du Tour de France 2012, Bradley Wiggins s'est félicité, mercredi lors d'un point-presse du Team Sky, actuellement en stage à Majorque, d'être l'un des rares vainqueurs du Tour de France à ne pas avoir eu recours au dopage. "C'est assez rare dans le cyclisme. Il n'y a pas beaucoup de vainqueurs du Tour sans histoire (de dopage). Vous pouvez les compter sur les doigts d'une main", a ainsi confié le Britannique à Cyclingnews. "C'est un très petit club, et cela vous donne une responsabilité. Etre un vainqueur crédible du Tour, sans squelette dans le placard, est une source d'inspiration pour beaucoup de gens." S'il compte bien participer à l'édition 2014 de la Grande Boucle au côté du vainqueur sortant Chris Froome, "Wiggo" espère aussi tirer son épingle du jeu sur Paris-Roubaix et sur le Tour de Californie.

  • Créé le 03/02/2014 - 11:42

    Une course dames avant l'arrivée sur les Champs-Elysées

    A l'initiative d'une pétition pour demander le rétablissement d'un Tour de France féminin, Marianne Vos a été en partie entendue. L'organisateur de la Grande Boucle, ASO, a en effet répondu en partie aux attentes de la championne néerlandaise en décidant de lancer "La Course by Le Tour de France". Cette épreuve se déroulera sur les Champs-Elysées le 27 juillet prochain, quelques heures avant l'arrivée du Tour 2014. L'occasion pour les féminines de bénéficier d'une exposition médiatique importante. "Je me réjouis qu’ASO ait décidé de lancer une course féminine dès cette année pour accompagner le Tour de France. Et je suis particulièrement excitée d’y participer, surtout dans la perspective d’une arrivée qui sera majestueuse sur les Champs-Elysées", a confié Marianne Vos. "La qualité du cyclisme féminin sur route mérite depuis longtemps un plus large public, et nous sommes certains que cette initiative d’A.S.O. apportera de nouveaux supporters de tous âges à ce sport. Une course féminine sur le circuit mythique des Champs-Elysées est un formidable pas en avant, et nous sommes ravis d’inscrire cette course au calendrier UCI", a pour sa part ajouté le président de l'UCI, Brian Cookson.

  • Créé le 28/01/2014 - 18:28

    Cofidis et Bretagne-Séché au départ

    Les équipes qui participeront au Tour de France 2014 ont été annoncées ce mardi. En plus des 18 formations du World Tour, ASO a distribué quatre invitations dont profitent Cofidis et Bretagne-Séché, dont ce sera la première apparition. Avec AG2R-La Mondiale, FDJ.fr et Europcar, il y aura donc cinq équipes tricolores au départ de la Grande Boucle à Leeds en juillet prochain. Les deux autres invitations ont été offertes à IAM Cycling de Sylvain Chavanel et au Team NetApp-Endura.

  • Créé le 17/01/2014 - 21:28

    Tinkov veut une parts des droits TV

    Désormais propriétaire de l'une des formations les plus puissantes du peloton, la Tinkoff-Saxo d'Alberto Contador, Oleg Tinkov souhaite créer un nouveau "business model" pour le cyclisme. "Je n'accuse personne, mais le sponsoring ne marche pas, explique le milliardaire russe dans une interview accordée à Cyclingnews. Les équipes doivent obtenir des résultats pour s'assurer de garder leurs sponsors et parfois certaines équipes ferment les yeux sur le dopage. Car cela créé un cercle vicieux." Où trouver de l'argent, alors ? "Le parfait modèle serait un 50-50: 50% de revenus venant des sponsors, 50% venant d'autres revenus comme les droits TV. (...) Le Tour de France génère des centaines de millions chaque année. Ils ont de l'argent. Je pense qu'on peut comparer ça un à théâtre. Quand vous allez au théâtre et payez votre place, vous vous attendez que les acteurs soient payés pour leur performance..." Tinkov est ainsi prêt à mettre la pression sur les organisateurs du Tour de France. "Si ASO ne veut pas partager les revenus, alors nous pourrions envisager un boycott, prévient-il. des propriétaires comme moi, Andy Rihs chez BMC ou Igor Makarov de Katusha, nous pouvons nous permettre de manquer 2 ou 3 éditions du Tour de France." Tinkov envisage de rencontrer le nouveau président de l'UCI, Brian Cookson, pour lui présenter son projet.

  • Créé le 17/01/2014 - 18:18

    Quintana préfère le Giro au Tour en 2014

    Deuxième du Tour de France 2013 derrière Chris Froome, Nairo Quintana a expliqué vendredi à un journal de son pays qu'il allait privilégier le Giro à la Grande Boucle en 2014, laissant le soin à son coéquipier de la Movistar, l'Espagnol Alejandro Valverde, de rivaliser avec le Britannique. "Je prépare ma saison en vue de mon principal objectif qui sera de remporter le Giro, puis je disputerai la Vuelta. Alejandra Valverde fera le Tour avec l'équipe, j'y reviendrai dans les années à venir", a ainsi expliqué le Colombien au quotidien El Tiempo. Le parcours plutôt roulant de l'édition 2014 a sans doute conforté le Sud-Américain dans son choix.

  • Créé le 12/12/2013 - 18:06

    Katusha: Pas de Tour pour "Purito"

    Monté pour la première fois sur le podium du Tour de France en 2013, Joaquim Rodriguez ne disputera la Grande Boucle la saison prochaine. "Le parcours, qui empruntera les routes de Paris-Roubaix, le lui convient pas, a confié à R-Sport le directeur sportif de la Katusha, Viatcheslav Ekimov. Il se consacrera au Tour d'Italie et au Tour d'Espagne, où il jouera la victoire au classement général." "L'absence de "Purito" doit permettre à d'autres coureurs de saisir leur chance, a déclaré Ekimov. Nous viserons également le classement par points, avec Alexander Kristoff, et des victoires d'étapes."

  • Créé le 09/12/2013 - 14:02

    AG2R: Betancur veut faire le Tour

    Cinquième du Giro en 2013 pour son premier grand tour avec AG2R, Carlos Betancur aimerait découvrir l'an prochain le Tour de France. "Cela ne fait aucun doute que j'ai envie d'essayer le Tour de France. Je sais ce que c'est que de courir le Giro et la Vuelta, mais il me manque le Tour, a expliqué le grimpeur colombien à Revista Mundo Ciclistico. Je veux vois si cette course peut convenir et, si Dieu veut, je courrai mon premier Tour l'an prochain." Si les prétendants ne manquent pas au sein de l'équipe AG2R, Betancur, 24 ans, s'est déjà mis d'accord avec Vincent Lavenu. "J'ai parlé avec l'équipe, et je leur ai dit que voulais courir le Tour, c'est ma motivation. Ils ont dit oui, et la semaine prochaine, au camp d'entraînement de l'équipe, nous définirons mon programme pour l'an prochain."

  • Créé le 13/11/2013 - 09:30

    Evans privé de Tour l'été prochain

    Cadel Evans ne participera pas au Tour de France l’été prochain. Le coureur australien a indiqué que les dirigeants de son équipe BMC l’aligneront au départ du Giro. "J’ai consacré dix ans de ma vie à cette course. C’est la décision de l’équipe, j’ai un boss", a lancé le vainqueur de la Grande Boucle 2011 dans les colonnes de L’Equipe. Evans a prévu une reprise de la compétition sur le Tour Down Under, dont le départ sera donné le 19 janvier.

  • Créé le 06/11/2013 - 17:22

    Boonen veut participer au Tour 2014

    Absent de la Grande Boucle depuis 2011, Tom Boonen se verrait bien participer à l'édition 2014 du Tour de France. "Le Tour commence à me manquer: cette atmosphère particulière, lutter avec l'équipe pour un même objectif", a confié le coureur belge mercredi au quotidien Het Nieuwsblad. La cinquième étape prévue le 9 juillet entre Ypres et Arenberg Porte du Hainaut, qui doit emprunter neuf secteurs pavés, a dû aiguiser l’appétit du quadruple vainqueur de Paris-Roubaix, âgé de 33 ans.

  • Créé le 24/10/2013 - 09:42

    Voeckler: "Pas plus facile que l'an dernier"

    Thomas Voeckler a donné son avis sur le parcours du Tour de France 2014, dévoilé mercredi au Palais des Congrès de Paris. "Je ne dirais pas que ce Tour est plus facile que les années précédentes, a ainsi confié le coureur d'Europcar aux journalistes, selon Cyclingnews. Peut-être y a-t-il moins de haute-montagne, en particulier dans les Alpes, mais cela signifie tout simplement que les étapes dans les Vosges seront plus importantes.""Ce n'est pas plus difficile que l'an dernier, mais ce n'est certainement pas plus facile non plus, a poursuivi l'Alsacien de 34 ans. Il y a moins de chrono pour les rouleurs, même s'ils auront un bon coup à jouer la veille de l'arrivée (lors du seul contre-la-montre de ce Tour entre Bergerac et Périgueux). Un grimpeur avec le maillot jaune ou bien placé au classement général pourrait aussi faire un meilleur résultat sur ce chrono que s'il était situé en début de Tour." Vainqueur de quatre étapes sur la Grande Boucle, Thomas Voeckler a déjà noté quelques points chauds: "Nous aurons droit à quelques étapes vallonnées en Angleterre pour commencer, il y aura l'étape des pavés ensuite (Ypres - Arenberg Porte du Hainaut le 9 juillet), mais aussi des étapes avec du vent de travers dans le sud de la France. Il y aura donc beaucoup d'étapes dangereuses." Rendez-vous le 5 juillet prochain pour le départ de Leeds.

  • Créé le 23/10/2013 - 13:02

    Froome: "Les pavés ? C'est excitant"

    Vainqueur du Tour 2013, Chris Froome, interrogé par Eurosport, s’est montré plutôt intéressé par le parcours du Tour 2014, où il remettra son titre en jeu."Je l’aime bien. C’est motivant. C’est exactement ce dont nous avons besoin, note le Britannique, qui a notamment pointé la 5e étape, et ses neuf secteurs pavés. Ça va rendre les choses intéressantes. Personnellement, je pense que ça sera bien pour la course. Il peut y avoir des accidents, des pannes mécaniques, ça peut rendre les choses excitantes." Pour ce qui est de la victoire finale, Froome estime que les premiers éléments ressortiront de la 10e étape, et l’arrivée à la Planche des Belles Filles. "Ce sera un premier test pour les coureurs qui visent le général, confirme-t-il, avant d’évoquer le seul contre-la-montre du parcours. Ce ne sera pas un avantage pour moi. Il est de 54 km mais il faut faire avec, il faudra rivaliser sur les étapes de montagne."

  • Créé le 23/10/2013 - 12:52

    Contador: "Le contre-la-montre m'interpelle"

    Interrogé par Eurosport sur le parcours du Tour de France 2014, Alberto Contador a livré son ressenti. "La première chose qui m’interpelle est ce contre-la-montre placé juste avant l’arrivée. Le seul du parcours. Il fait 54km, ce sera court. Ça change des années précédentes. Il faudra faire avec, il faudra faire la différence en montagne, note l’Espagnol. Pour le reste, ce départ en Angleterre n’est pas aussi simple que ça en a l’air, avec des étapes accidentées. Ensuite en France, il y a l’étape de Risoul qui sera très compliquée, et les Pyrénées forcément très durs. Maintenant je vais me préparer au maximum pour être le meilleur possible. J’ai une bonne équipe et je pense que nous pouvons gagner."

  • Créé le 23/10/2013 - 12:24

    Le parcours de l'édition 2014 dévoilé

    Comme attendu, le nord-est de la France, oublié l’année dernière, sera mis à l’honneur à l’occasion de la Grande Boucle 2014, dont le parcours a été dévoilé mercredi matin. Huit étapes de cette 101e édition du Tour de France sont au programme entre Le Touquet et Oyonnax, pour faire le lien entre l’Angleterre, d’où sera donné le grand départ, et les Alpes, où le peloton ne fera qu’un court passage pour mieux apprécier les Pyrénées.

  • Créé le 19/10/2013 - 14:04

    Un Grand Départ d'Utrecht en 2015 ?

    Après Leeds et le Yorkshire en 2014, c'est des Pays-Bas que pourrait s'élancer le Tour de France en 2015. La ville d'Utrecht est candidate, et selon le quotidien Algemeen Dagblad, elle aurait déjà reçu l'assurance d'être l'heureuse élue de la part d'ASO. "Si c'était le cas, nous l'aurions crié sur tous les toits. Nous n'en sommes pas encore là", s'est empressé de démentir un porte-parole de la ville, selon l'agence ANP.

  • Créé le 18/10/2013 - 09:38

    La dernière étape partira d'Evry

    Révélé mercredi prochain au Palais des Congrès de Paris, le parcours du Tour de France 2014 est déjà entièrement connu ou presque. Après un départ d'Angleterre, les coureurs regagneront l'Hexagone par le Nord où ils auront notamment droit à un passage par les pavés entre Ypres, en Belgique, et Wallers. L'Est avec un un retour au sommet de La Planche des Belles Filles sera suivi d'un bref passage dans les Alpes. La troisième semaine sera consacrée aux Pyrénées avec trois étapes de montagne, puis un contre-la-montre entre Bergerac et Périgueux. Le lendemain, le 27 juillet, le peloton rejoindra Paris en partant d'Evry, la préfecture de l'Essonne, si l'on en croit Le Parisien du jour.

  • Créé le 17/10/2013 - 18:48

    Froome appréhende les pavés

    Si le parcours du Tour de France 2013 ne sera dévoilé que la semaine prochaine (le mercredi 23 octobre), des rumeurs font état d'un possible passage sur les pavés dans le Nord. Une perspective qui n'enchante guère le vainqueur sortant Christopher Froome. "Ce qui m'inquiète n'est pas vraiment le fait de rouler sur les pavés. J'ai déjà fait Paris-Roubaix, je sais ce que c'est. Je ne serai probablement pas à l'avant avec des gars comme Cancellara ou Hushovd, mais il n'y pas de raison pour que je n'arrive pas à suivre Contador, Quintana, Rodriguez ou Nibali, a ainsi confié le Britannique. Ce qui m'inquiète au sujet de pavés, ce sont les chutes, les problèmes mécaniques. Un problème mécanique au mauvais moment de la course peut vous conduire à perdre le Tour. Je ne suis pas un grand fan de ça. Personne ne devrait perdre le Tour en raison d'un souci mécanique . Nous ne sommes plus à l'époque d'Eugène Christophe." Renversé par une voiture dans la descente du Tourmalet, ce dernier avait lui-même réparé sa fourche dans une forge à Sainte-Larie-de-Campan, un épisode mythique de l'histoire de la Grande Boucle.

  • Créé le 17/10/2013 - 16:10

    Le doyen du Tour n'est plus

    Le Berry républicain annonce sur son site internet le décès d'Albert Bourlon, survenu mercredi, à l'âge de 96 ans. Cet ancien coureur cycliste était le doyen des coureurs ayant participé au Tour de France après la mort de Pierre Cogan survenue le 5 janvier 2013. Ce dernier détient également le record de la plus longue échappée sur une étape de la Grande Boucle. Il avait en effet effectué 253 km en solitaire entre Carcassonne et Luchon en 1947.

  • Créé le 15/10/2013 - 17:42

    Nibali devrait privilégier le Tour en 2014

    Vincenzo Nibali devrait donner la priorité au Tour de France la saison prochaine. Absent sur les routes de la Grande Boucle l’été dernier, le coureur italien avait remporté le Giro et pris la deuxième place de la Vuelta. "Je n'ai pas encore parlé avec mon équipe de mon programme et on a encore rien décidé. La seule chose qui est sûre, c'est que je serai de retour sur le Tour, a déclaré l'Italien dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport. Le Giro est une grande course mais je voudrais me concentrer sur le Tour. Je veux y participer pour le gagner, pour moi et pour toute l'Italie." Ce serait alors sa quatrième participation au Tour de France, dont il avait pris la 3e place en 2012 derrière Bradley Wiggins et Christopher Froome. Le parcours de la Grande Boucle 2014 sera dévoilé officiellement la semaine prochaine à Paris.

  • Créé le 02/10/2013 - 12:42

    Rui Costa visera le général en 2014

    Auteur d'une saison 2013 exceptionnelle sous les couleurs de la Movistar avec un succès sur le Tour de Suisse, la Klasika Primavera et deux victoires d'étapes sur le Tour de France, mais aussi bien sûr le titre de champion du monde acquis la semaine dernière à Florence, Rui Alberto Faria Da Costa a de hautes ambitions pour l'année prochaine avec sa nouvelle formation, la Lampre. Le Portugais visera notamment une place au classement général sur le Tour de France a annoncé son nouveau manager Giuseppe Saronni, mercredi dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport."Avec nous, il veut essayer de faire le Tour de France en tant que leader. Pas pour gagner des étapes mais pour viser le classement général. Il était un peu limité à la Movistar", a ainsi confié Saronni, en faisant référence au leader de l'équipe espagnole, Alejandro Valverde. Le nouveau porteur du maillot arc-en-ciel aurait également à cœur de bien figurer sur les classiques ardennaises.

  • Créé le 04/09/2013 - 23:36

    Oyonnax et Saint-Etienne villes-étapes en 2014 ?

    Si la totalité du parcours du Tour de France 2014, qui s'élancera du Yorkshire en Angleterre, ne sera dévoilée que le 23 octobre prochain, les spéculations vont déjà bon train sur les communes qui auront la chance d'accueillir la Grande Boucle. Selon Le Progrès, la région Rhône-Alpes, outre le traditionnel passage dans les Alpes, sera de nouveau bien servie avec au moins trois villes-étapes. A en croire le quotidien régional, le peloton s'élancera en effet de Besançon dans le Doubs (en Franche-Comté) le 16 juillet pour rejoindre Oyonnax dans l'Ain. Le lendemain, les coureurs partiraient de Bourg-en-Bresse, toujours dans l'Ain, pour arriver à Saint-Etienne dans la Loire. Réponse dans un peu moins de deux mois.

  • Créé le 20/08/2013 - 16:02

    Pas de cas positif sur le Tour 2013

    La Fondation antidopage du cyclisme (CADF) a confirmé mardi, lors d'une conférence de presse organisée à Aigle en Suisse au siège de l'UCI, qu'aucun cas de contrôle positif n'a été décelé sur le dernier Tour de France. "Nous n'avons pas de conclusions défavorables cette année, a confié à Cyclingnews la directrice de la CADF Francesca Rossi, qui a toutefois refusé de parler de Tour propre. Au total, 622 tests ont été effectués avant et pendant la compétition par l'UCI (Union cycliste internationale) et l'AFLD (Agence française de lutte contre le dopage), qui ont agi en collaboration: 198 ont concerné le passeport biologique, 18 les hormones de croissance et deux seulement les transfusions sanguines. Concernant les tests d'urine, au nombre de 179, 113 ont concerné l'EPO. Un chiffre en baisse par rapport à l'an dernier, même si le nombre total de tests était inférieur (566).

  • Créé le 07/08/2013 - 11:16

    Hamilton: "Froome, un vrai vainqueur du Tour"

    Coureur repenti ayant largement contribué à la chute de son ancien coéquipier Lance Armstrong, Tyler Hamilton a donné son avis sur le vainqueur du Tour de France 2013, Chris Froome, mercredi dans le Times. Pour l'Américain, "il n'y a aucune raison de croire qu'ils (les coureurs de l'équipe Sky) sont dopés. Je pense que nous avons un vrai vainqueur du Tour de France". Le vainqueur de Liège-Bastogne-Liège 2003 critique par ailleurs la politique de tolérance zéro à l'égard des anciens dopés. "Il y a encore beaucoup de gens avec un squelette dans le placard. Il pourrait être plus facile pour eux de parler s'il n'y avait pas cette menace d'interdiction à vie".

  • Créé le 24/07/2013 - 12:34

    Jalabert, Pantani et Armstrong sur la liste du Sénat, Julich seulement "litigieux"

    En recoupant les informations divulguées dans les annexes du rapport de la commission d'enquête du Sénat sur le dopage, il est possible de connaître les noms des coureurs contrôlés positifs à l'EPO sur le Tour de France 1998 et 1999. Parmi eux, on retrouve sans surprise Laurent Jalabert, Jan Ullrich et Marco Pantani, tous contrôlés positifs à deux reprises, ainsi qu'Abraham Olano, Laurent Desbiens, Erik Zabel, Andrea Tafi, Bo Hamburger, Kevin Livingston, Mario Cipollini, Manuel Beltran et l'inévitable Lance Armstrong. A noter que certains cas sont considérés comme "litigieux", comme ceux de de Stuart O'Grady, Jens Voigt et surtout Bobby Julich, qui avait terminé troisième du Tour 1998 derrière Pantani et Ullrich.

  • Créé le 24/07/2013 - 11:42

    Le Sénat ne donnera pas de noms pour le Tour 1998

    Alors que Le Monde révélait la présence de Laurent Desbiens, Jacky Durand, Jan Ullrich, Marco Pantani, Erik Zabel et Bobby Julich sur la liste des coureurs contrôlés positifs à l'EPO sur le Tour de France 1998, les membres de la commission sénatoriale chargée de l'enquête sur l'efficacité de la lutte antidopage n'ont pas confirmé ces informations, lors de la remise de leur rapport mercredi. "Je ne connais pas les noms de la liste", a même assuré le sénateur Humbert, président de la commission. Le rapporteur a ensuite précisé qu'il ne s'agissait pas exactement d'une liste, mais de bordereaux concernant des tests effectués lors des Tours de France 1998 et 1999 qui, après recoupement, pourraient donner des noms. Ce que ne fera pas la commission, laissant cette tâche à la presse. "Cette liste ne représente que quelques pages, sur un document qui en comporte quasiment 800 ! Ce n'est qu'une pièce annexe", a en outre indiqué le sénateur Jean-Jacques Lozach, avant de préciser qu'aucune sanction ne serait prise à l'encontre des coureurs concernés.