AG2R : Bardet relativise la portée du chrono

AG2R : Bardet relativise la portée du chrono©Media365

Quentin Migliarini, publié le vendredi 15 juillet 2016 à 19h27

Romain Bardet, comme d'autres de ses compatriotes sur le Tour de France a eu du mal à se faire à l'idée que le pire s'était produit la veille au soir à Nice. Un terrible 14 juillet qui a vu périr 84 personnes lors d'un terrible attentat. Le Français n'avait pas la tête au cyclisme.

Trentième du contre-la-montre disputé entre Bourg-Saint-Andéol et La Caverne du Pont-d'Arc, vendredi, Romain Bardet n'avait pas le cœur à l'ouvrage sur la 13e étape. « Il n'était pas évident de se concentrer après ce qui s'est passé hier sur la promenade des Anglais, confiait le Français au terme de cette journée. On relativise la portée d'une épreuve comme le Tour de France. C'est important de continuer à faire ce que l'on aime. Les gens sont fédérés sur le bord des routes, ils sont heureux de l'évènement. Cela aurait été un mauvais signal que de suspendre la manifestation. On doit se recueillir avec les pensées les plus sincères pour les victimes. On est tous choqués. Il a été difficile de s'endormir hier et de constater l'ampleur ce matin. »
 
0 commentaire - AG2R : Bardet relativise la portée du chrono
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]