Tour de France 2016 - 1ere étape : La 27eme et le maillot jaune pour Cavendish

Tour de France 2016 - 1ere étape : La 27eme et le maillot jaune pour Cavendish©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le samedi 02 juillet 2016 à 17h26

Mark Cavendish a remporté le sprint massif de la première étape du Tour de France, longue de 188 km entre le Mont-Saint-Michel et Sainte-Marie-du-Mont, samedi. Le Britannique remporté sa 27e étape sur la Grande Boucle.

L'étape du jour

De la tension et des chutes
Cette première étape de la 103eme édition de la Grande Boucle promettait d'être animée en raison de son profil. Les rafales de vent impétueuses étant propices aux cassures, des coups de bordures, nombreux sur l'édition précédente du Tour de France, étaient attendus. C'est finalement un groupe de cinq coureurs qui a pris les choses en main au kilomètre 40 alors qu'on avait attaqué dès les premiers hectomètres au cours de cette journée. Jan Barta et Paul Voss pour Bora-Argon 18 ainsi que Leigh Howard (IAM Cycling) accompagnent Alex Howes (Cannondale-Drapac) et Anthony Delaplace (Fortuneo-Vital Concept). Le Français, s'il n'avait que peu de chances de l'emporter avant même le départ réel ce matin, entend bien décrocher le titre de combatif du jour devant son public, sur ses terres. Né à Valogne, le coureur de la formation Fortuneo-Vital Concept dynamite la course, mais laisse Paul Voss prendre les devants alors que les premières difficultés comptant pour le classement de la montagne pointent le bout de leur nez.
Erosion et abrasion à l'épaule pour Contador
Le cycliste allemand passe en tête des côtes d'Avranches et des falaises de Champeaux, puis se relâche, laissant ses poursuivants revenir sur lui. Derrière, la formation Tinkoff tremble lorsque Contador chute de façon spectaculaire à 80 km de l'arrivée, laissant craindre le pire à son sujet. Heureusement pour la formation d'Oleg Tinkov, le médecin du Tour évoque une érosion et une abrasion à l'épaule, mais aucune fracture pour l'Espagnol. Entre temps une première cassure provoquée par les Cannondale-Drapac fait exploser quelques coureurs dont Thomas Voeckler. L'accélération subite ramène le peloton sur les échappés, la jonction avec les coureurs de tête semble alors inévitable mais Alex Howes et Anthony Delaplace résistent tant bien que mal, comptant encore 15 secondes d'avance sur le peloton à moins de 10 kilomètres de l'arrivée.


Ils sont finalement avalés dans la dernière grande ligne droite vers le finale de cette étape et comme prévu Anthony Delaplace est élu combatif du jour. Dans la foulée, ou presque, de la jonction, les trains de sprinteurs sont au coude-à-coude. Tour à tour, Lotto-Soudal et Etixx-Quick Step jouent des bras pour se frayer une place devant. Une ultime chute désorganise finalement le sprint massif qui se réduit à une vingtaine de coureurs. Mark Cavendish profite de la confusion pour enclencher et faire parler sa pointe de vitesse. Le Britannique devance le favori Marcel Kittel et signe sa 27eme victoire sur la Grande Boucle. Il endosse le maillot jaune pour la première fois de sa carrière à cette occasion alors que deux Français, Christophe Laporte et Bryan Coquard, intègrent le top 10 du premier classement général de l'édition 2016 de la Grande Boucle.




Les classements
TOUR DE FRANCE 2016
1ere étape - Mont-Saint-Michel - Sainte-Marie-du-Mont (188km) - Samedi 2 juillet 2016
1- Mark Cavendish (GBR/Dimension data) en 4h14'05''
2- Marcel Kittel (ALL/Etixx-Quick Step) mt
3- Peter Sagan (SLQ/Tinkoff) mt
4- André Greipel (ALL/Lotto-Soudal) mt
5- Edward Theuns (ALL/Trek-Segafredo) mt
6- Christophe Laporte (FRA/Cofidis) mt
7- Bryan Coquard (FRA/Direct Energie) mt
8- Alexander Kristoff (RUS/Katusha) mt
9- Daniel Mc Lay (GBR/Fortuneo-Vital Concept) mt
10- Greg Henderson (NZL/Lotto-Soudal) à 3''

>>> Le classement complet en cliquant ici

Classement général (après 1 étape sur 21)
1- Mark Cavendish (GBR/Dimension data) en 4h14'05''
2- Marcel Kittel (ALL/Etixx-Quick Step) à 4''
3- Peter Sagan (SLQ/Tinkoff)  à 6''
4- André Greipel (ALL/Lotto-Soudal) à 10''
5- Edward Theuns (ALL/Trek-Segafredo) à 10''
6- Christophe Laporte (FRA/Cofidis) à 10''
7- Bryan Coquard (FRA/Direct Energie) à 10''
8- Alexander Kristoff (NOR/Katusha) à 10''
9- Daniel McLay (GBR/Fortuneo-Vital Concept) à 10''
10- Greg Henderson (NZL/Lotto-Soudal) à 10''

>>> Le classement complet en cliquant ici
Les Français
Il est le seul Français à s'être démarqué aujourd'hui. Anthony Delaplace a été désigné combatif du jour. Le coureur Fortuneo est parti dès le kilomètre zéro de l'étape. Aux côtés d'Alex Howes, le tricolore a rejoint le groupe d'échappée. Les deux hommes ont d'ailleurs été les plus costauds dans le groupe. Ils ont réussi à sortir au kilomètre 130 pour se retrouver à deux. Et le Français a alors toujours tenté de relancer l'allure. Bryan Coquard, de son côté, a été devancé par son compatriote Christophe Laporte, de la Cofidis, sur la ligne d'arrivée. Une maigre consolation pour l'équipe d'Yvon Sanquer après le forfait de Nacer Bouhanni.
La vie des maillots
Maillot jaune : Mark Cavendish (GBR/Dimension Data)
Cavendish l'inattendu. Personne ne voyait Mark Cavendish s'imposer à Utah Beach. Une semaine plus tôt, le Britannique avait été battu dans son championnat national par Adam Blythe. Sans équipier dans le final, le sprinteur de Dimension Data a fait le boulot seul pour se replacer dans les derniers kilomètres. Placé dans la roue de Peter Sagan, Cavendish passe dans les 100 derniers mètres et coiffe tous les leaders au poteau. Il sera en jaune dimanche. C'est sa cinquième victoire de la saison et son 27eme succès d'étape sur le Tour de France.
Maillot vert : Mark Cavendish (GBR/Dimension Data)
Grâce à sa victoire, Cavendish est aussi le leader du classement par points (50). Il devance Marcel Kittel de 16 points mais ce sera bien l'Allemand qui portera la tunique verte demain sur la deuxième étape
Maillot à pois : Paul Voss (ALL/Bora-Argon 18)
Echappé dès le kilomètre zéro, Paul Voss a joué un numéro assez exceptionnel dans les 40 premiers kilomètres. L'Allemand de la Bora est sorti avec son coéquipier Ian Barta. Le sprinteur a ensuite attaquer pour se retrouver seul dans la première difficulté du jour. Il glane donc son premier point dans la côte d'Avranches. Paul Voss continue son petit numéro seul en tête et conserve assez d'avance sur le groupe Barta-Howard pour finir en solitaire lors de la côte des Falaises de Champeaux. Il finit ensuite l'étape sur les rotules.
Maillot blanc : Edward Theuns (ALL/Trek-Segafredo)
C'est un sprinteur qui prend le maillot de meilleur jeune. Pas d'écart sur le Tour de France lors des sprints intermédiaires et du final. C'est donc le coureur de moins de 25 ans le mieux classé sur l'étape qui revêtira la tunique blanche. Et c'est l'Allemand Edward Theuns qui aura l'honneur d'être le meilleur jeune pour au moins une journée. Il termine à la cinquième place dans ce sprint de costaud.
Combatif du jour : Anthony Delaplace (Fortuneo-Vital Concept)

Le programme du lendemain
2eme étape : Saint-Lô - Cherbourg-en-Cotentin (183km)
 
0 commentaire - Tour de France 2016 - 1ere étape : La 27eme et le maillot jaune pour Cavendish
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]