Tirreno-Adriatico : Deuxième victoire finale pour Quintana

Tirreno-Adriatico : Deuxième victoire finale pour Quintana©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 14 mars 2017 à 16h15

Comme en 2015, Nairo Quintana (Movistar) a remporté Tirreno-Adriatico ce mardi, après le dernier contre-la-montre de 10,1km. Le Colombien devance au final Rohan Dennis (BMC) et Thibaut Pinot (FDJ).



Deux jours après Sergio Henao, le cyclisme colombien triomphe à nouveau sur une course d'une semaine. Après Paris-Nice, c'est Tirreno-Adriatico qui est accroché au palmarès d'un cycliste colombien, en l'occurrence Nairo Quintana, leader depuis la première étape de montagne samedi et vainqueur final ce mercredi à l'issue du contre-la-montre de 10,1km dans les rues de San Benedetto del Tronto. Le coureur de l'équipe Movistar signe ainsi son deuxième succès dans l'épreuve, après l'avoir déjà gagnée en 2015.

Dennis a tout donné

Avec 50 secondes sur Thibaut Pinot et surtout 66 sur Rohan Dennis avant le départ de ce chrono entièrement plat, Quintana savait qu'il avait de bonnes chances de l'emporter, même si le contre-la-montre n'est pas son exercice favori. Longtemps en tête du classement de l'étape, Jos Van Emden a dû céder sa place au grand favori de ce chrono, Rohan Dennis, double champion d'Australie dans cette épreuve et ancien recordman de l'heure. L'Australien a repris 41 secondes au Colombien, mais cela ne lui a pas permis de remporter le classement général. Quintana s'impose au final avec 25 secondes sur Dennis et 36 sur Pinot qui, avec son maillot de champion de France du contre-la-montre, n'a pu faire mieux que 16eme. A un peu moins de deux mois du départ du Giro, le Colombien a une nouvelle fois prouvé qu'il aimait les routes italiennes, et le Français n'est pas en reste. Vivement le mois de mai !

Sagan s'est fait peur

A noter également lors de ce contre-la-montre l'incident dont a été victime Peter Sagan. Le double champion du monde a vu une femme et son chien débouler devant lui, sur un passage piétons, ce qui l'a contraint à changer de trajectoire. Heureusement pour le Slovaque, qui n'était pas en course pour la victoire, il n'a pas chuté. « J'adore les chiens, mais s'il vous plait respectez la sécurité des coureurs », a-t-il tweeté dès son arrivée.



TIRRENO-ADRIATICO
Classement de la 7eme étape (San Benedetto del Tront - San Benedetto del Tront, 10,1km clm) - Mardi 14 mars 2017
1- Rohan Dennis (AUS/BMC) en 11'18
2- Jos Van Emden (PBS/LottoNL-Jumbo) à 3"
3- Michael Hepburn (AUS/Orica-Scott) à 3"
4- Stephen Cummings (GBR/Dimension Data) à 8"
5- Primoz Roglic (SLO/LottoNL-Jumbo) à 11"
6- Maciej Bodnar (POL/Bora Hansgrohe) à 15"
7- Edvald Boasson Hagen (NOR/Dimension Data) à 15"
8- Geraint Thomas (GBR/Sky) à 16"
9- Ryan Mullen (IRL/Cannondale-Drapac) à 17"
10- Alex Dowsett (GBR/Movistar) à 17"
...
16- Thibaut Pinot (FRA/FDJ) à 27"
...

Classement général final
1- Nairo Quintana (COL/MOV) en 25h56'27
2- Rohan Dennis (AUS/BMC) à 25"
3- Thibaut Pinot (FRA/FDJ) à 36"
4- Primož Roglic (SLO/Lotto-Jumbo) à 45"
5- Geraint Thomas (GBR/Sky) à 58"
6- Tom Dumoulin (PBS/Sunweb) à 1'01
7- Jonathan Castroviejo (ESP/MOV) à 1'18
8- Rigoberto Uran (COL/Cannondale-Drapac) à 1'36
9- Bauke Mollema (PBS/Trek-Segafredo) à 1'38
10- Domenico Pozzovivo (ITA/AG2R-La Mondiale) à 1'59
...

 

 
2 commentaires - Tirreno-Adriatico : Deuxième victoire finale pour Quintana
  • On peut s'étonner du très mauvais réflexe de Peter Sagan, en effet, il est très étonnant qu'il n'ait pas dévié sa trajectoire sur la gauche pour passer derrière le piéton et non devant.
    C'était moins dangereux et il aurait perdu moins de temps.
    Si il avait été en course pour la victoire avec des écarts aussi serrés que ceux de Paris-Nice, il aurait pu perdre bêtement la course pour une seconde par exemple, seconde perdue sur ce contournement très aléatoire.
    Pour ce qui est du piéton, tout le monde connaît la part d'inconscience de certains. On ne les changera pas.
    Dommage que leurs chiens ne puissent pas les éduquer.

  • je cite
    "A noter également lors de ce contre-la-montre l'incident dont a été victime Peter Sagan. Le double champion du monde a vu un homme et son chien débouler devant lui, sur un passage piétons, ce qui l'a contraint à changer de trajectoire.
    "
    "Débouler" c'est un bien grand mot. Le papy et son chien avait plutôt du mal à traverser la route, vraiment très lents, et au vu des images de l'équipe 21, je ne suis même pas sûr que le bonhomme ai vu Peter Sagan !
    Ceci dit mention bien à Pinot !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]