Stephen Wooldridge, champion olympique de poursuite, est décédé

Stephen Wooldridge, champion olympique de poursuite, est décédé©Media365

Arthur Merle, publié le mardi 15 août 2017 à 10h07

Le champion olympique et multiple champion du monde de poursuite, Stephen Wooldridge, est décédé à l'âge de 39 ans.

Stephen Wooldridge, champion olympique de la poursuite par équipes avec l'Australie à Athènes (2004), et quadruple champion du monde de la discipline (2002, 2003, 2004, et 2006), est mort subitement à l'âge de 39 ans. Le Comité olympique national a annoncé la triste nouvelle mardi, sans donner plus de précisions. «Stephen était un cycliste exceptionnel et un champion olympique. On se souviendra de lui pour toujours. Il était toujours disponible pour nous aider à collecter des fonds», a réagi le président du Comité olympique australien John Coates dans un communiqué. Stephen Wooldridge était père de deux enfants.
 
9 commentaires - Stephen Wooldridge, champion olympique de poursuite, est décédé
  • C'est un peu simpliste de mêler sa mort avec le dopage...Il faudrait peut-être se poser la question des heures d'entrainement,avec tous les appareils qui existent qui poussent un peu plus les sportifs à leurs limites maxi.....Nous sommes des humains,pas des robots;le coeur ne peut donner plus !!

    Parfois même, un sportif de haut-niveau est très performant parce qu'il est malade du coeur, on appelle ça la "maladie du gros coeur" ou cardiomégalie, et c'est cette grosse maladie qui lui permet d'être en "sur-régime" au risque de la rupture à tout moment, maladie dont était atteint Lilian Thuram.
    Certains ne le savent pas, certains s'en doutent (parce qu'ils ont de la famille déjà atteinte) et d'autres le cachent et mentent à des médecins permissifs qui donnent un peu trop complaisamment des certificats.

  • C'est un peu simpliste de mêler sa

  • Il s'est dopé, tout simplement

  • Mon ami coureur cycliste de 20 ans est décédé de problème cardiaque. Que je sache il menait une vie de sportif clean. Si tous les morts de moins de 40 ans se dopaient cela ce saurait. Faire des commentaires sans rien savoir, vraiment stupide .

    Avouez quand même qu'ils sont nombreux, les cyclistes de haut niveau à avoir des problèmes. Croire qu'il y a des "propres" à haut niveau dans ce sport, est une illusion malgré tout ce que l'on veut bien nous dire, et vous ne faites pas exception. Celui qui ne se dope pas ne gagnera jamais, et soyez assuré que je le regrette au moins autant que vous.

    Cardiomégalie, très courante chez les sportifs de haut niveau... et parfois diagnostiquée tard, voir trop tard.malheureusement.

    pour Etsiondisaitouthaut : avant de taper sur le vélo , faite vraiment mais vraiment les "comptes", vous serez surement surpris de voir que le vélo vient aprés certains sports comme le foot par exemple , allez voir certaines enquetes en Italie et vous verrez mais bon ....... c'est plus facile avec le vélo , regardez n'y-a-t il pas un problème avec la natation ?? bien sur si l'on reste aux prélèvements urinaires comme au foot on ne risque pas de trouver grand chose ......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]