Spilak pourra remercier Taaramae

Spilak pourra remercier Taaramae©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le vendredi 16 juin 2017 à 17h34

Grâce à un Taaramae exceptionnel en début d'ascension, Spilak s'est imposé au glacier de Tiefenbach ce vendredi, à l'occasion de la septième étape du Tour de Suisse.

Les coureurs engagés sur ce Tour de Suisse avaient sans doute très rapidement coché le rendez-vous du 16 juin sur leur agenda. Cette septième étape devait les conduire à Sölden, jusqu'au glacier de Tiefenbach, lieu de l'arrivée la plus haute en altitude depuis le début de la saison (2 780m). Dès lors, tout ce qui a précédé cette redoutable ascension finale relevait avant tout de l'anecdote. Dix-huit coureurs sont parvenus à s'échapper, dont plusieurs sprinteurs intéressés par le classement par points (Peter Sagan, Michael Matthews, Matteo Trentin). Ils ont été rattrapés avant la grosse difficulté du jour, qui devait permettre aux meilleurs de se livrer à une grande explication.

Taaramae met Spilak sur orbite

Celle-ci a tourné court. Sous l'impulsion d'un Rein Taaramae tout simplement impressionnant, la Katusha-Alpecin a fait exploser tous les favoris un à un. Quatrième du classement général et coéquipier de choix de Domenico Pozzovivo, Mathias Frank a lâché au début de la montée, quelques hectomètres avant son leader, dans le dur à treize kilomètres de l'arrivée. Rui Costa, Mikel Nieve, Damiano Caruso, Jon Izaguirre, Steven Kruijswijk... Les mieux classés au général ont craqué à tour de rôle. Taaramae s'est ensuite écarté et a laissé Simon Spilak distancer le dernier à avoir réussi à suivre le rythme, l'Américain Joseph Dombrowski. Le Slovène s'est donc lancé dans un long et difficile effort en solitaire sur sept kilomètres. Une entreprise couronnée de succès, malgré le retour d'Izaguirre, deuxième de l'étape. Spilak récupère le maillot jaune, avec 52 secondes d'avance sur Damiano Caruso. Un avantage qui pourrait suffire au leader de la Katusha-Alpecin, très bon rouleur et qui ne devrait pas être mis en difficulté sur le contre-la-montre final.

TOUR DE SUISSE
Classement de la septième étape (Zernez - Sölden, 161km) - Vendredi 16 juin 2017
1- Simon Spilak (SLO/Katusha-Alpecin) en 3h58'36''
2- Jon Izaguirre (ESP/Bahrain-Merida) à 22''
3- Joseph Dombrowski (USA/Cannondale-Drapac) à 36''
4- Damiano Caruso (ITA/BMC) à 1'04''
5- Steven Kruijswijk (PBS/Lotto-Jumbo) à 1'04''
6- Jan Hirt (RTC/CCC Sprandi-Polkowice) à 1'07''
7- Rein Taaramae (EST/Katusha-Alpecin) à 1'33''
8- Mikel Nieve (ESP/Sky) à 1'47''
9- Rui Costa (POR/UAE Abu Dhabi) à 1'53''
10- Pello Bilbao (ESP/Astana) à 2'40''

Classement général (après sept étapes sur neuf)
1- Simon Spilak (SLO/Katusha-Alpecin) en 26h02'16''
2- Damiano Caruso (ITA/BMC) à 52''
3- Steven Kruijswijk (PBS/Lotto-Jumbo) à 1'05''
4- Domenico Pozzovivo (ITA/AG2R-La Mondiale) à 2'28''
5- Rui Costa (POR/UAE Abu Dhabi) à 2'35''
6- Mathias Frank (SUI/AG2R-La Mondiale) à 2'51''
7- Mikel Nieve (ESP/Sky) à 2'54''
8- Jon Izaguirre (ESP/Bahrain-Merida) à 3'51''
9- Marc Soler (ESP/Movistar) à 4'07''
10- Pello Bilbao (ESP/Astana) à 4'10''

 
0 commentaire - Spilak pourra remercier Taaramae
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]