Henao au bout du suspense !

Henao au bout du suspense !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 12 mars 2017 à 16h42

A 29 ans, le Colombien Sergio Henao (Sky) a remporté la plus grande course de sa carrière, à l'occasion de ce Paris-Nice 2017. Mais il s'est fait très peur, car Alberto Contador (Trek-Tegafredo) n'échoue qu'à deux secondes !

Battu de quatre secondes sur Paris-Nice l'an passé par Geraint Thomas, Alberto Contador a fait encore mieux (ou pire, c'est selon...) cette année ! L'Espagnol a perdu la Course au Soleil pour deux secondes, au profit de Sergio Henao, leader depuis samedi soir. On a longtemps cru que le panache du « Pistolero », qui a attaqué dans l'avant-dernière côte, allait être récompensé, mais le Colombien est parvenu à reprendre du temps dans la descente du col d'Eze. Alberto Contador espérait remporter cette dernière étape sur le Quai des Etats-Unis (et non pas sur la promenade des Anglais comme le voulait la tradition, par respect pour les victimes des attentats du 14 juillet dernier) pour décrocher les dix secondes de bonification, mais c'est son compatriote David de la Cruz (Quick Step Floors) qui a levé les bras sur la ligne. Contador, en finissant deuxième, devait se contenter de six secondes de bonus, ce qui lui a donc fait perdre Paris-Nice !

Contador avait une minute d'avance au Col d'Eze

Avec un retard de 31 secondes sur Henao au départ de cette dernière étape, Contador savait qu'il devait attaquer pour combler ce trou. Il l'a fait à 50km de l'arrivée, dans la côte de la Peille, bien aidé par son coéquipier Jarlinson Pantano, qui a durci la course. Henao, sans coéquipier, n'est pas parvenu à suivre le rythme de l'Espagnol, qui a rapidement rejoint la vingtaine de coureurs échappés depuis le début de l'étape, dont le Français Lilian Calméjane (Direct Energie), vainqueur du maillot à pois. Avec 40 secondes d'avance à 40km puis 30km de l'arrivée, puis une minute au sommet du col d'Eze, « El Pistolero » pensait sans doute que la course était gagnée. Mais c'était sans compter sur le retour de Henao dans la descente, et sur la volonté de De La Cruz de remporter l'étape, et donc de le priver de précieuses secondes. Contador ne remporte donc pas son troisième Paris-Nice après 2007 et 2010, mais pour un coureur de 34 ans, qui avait annoncé dans un premier temps qu'il prendrait sa retraite fin 2016, il a montré qu'il avait encore largement le niveau.

La plus grande victoire de la carrière de Henao

Quant à Henao, à 29 ans, il remporte toute simplement la plus grande victoire de sa carrière. Le champion de Colombie, qui a signé chez Sky en 2012, a prouvé cette semaine qu'il pouvait remporter une course à étapes, lui a qui terminé 12eme du dernier Tour de France, 9eme du Giro 2012 et 14eme de la Vuelta 2012. Henao, 8eme du contre-la-montre au Mont Brouilly, 2eme à Fayence et 4eme au Col de la Couillole cette semaine sera lui aussi un sérieux candidat sur les prochains Grands Tours. Il devance au classement général Alberto Contador de deux secondes et Dan Martin de 30. Premier Français et ancien maillot jaune, Julian Alaphilippe prend une très belle cinquième place, à 1'22 du vainqueur. Alors que la saison des grandes classiques va débuter (Milan - San Remo, Tour des Flandres, Paris-Roubaix...), et que Nairo Quintana et Thibaut Pinot sont en train de briller sur Tirreno-Adriatico, on a déjà hâte de voir les prochaines grandes courses à étapes !

PARIS-NICE
Classement de la 8eme étape (Nice-Nice, 115,5km) - Dimanche 12 mars 2017
1- David de la Cruz (ESP/Quick Step Floors) en 2h48'53
2- Alberto Contador (ESP/Trek-Segafredo) mt
3- Marc Soler (ESP/Movistar) à 5"
4- Sonny Colbrelli (ITA) à 21"
5- Julian Alaphilippe (FRA/Quick Step Floors) à 21"
6- Michael Matthews (AUS/Sunweb) à 21"
7- Diego Ulissi (ITA/UAE Abu Dhabi) à 21"
8- Ion Izaguirre (ESP/Bahrein Merida) à 21"
9- Arnold Jeannesson (FRA/Fortuneo Vital Concept) ) 21"
10- Lilian Calmejane (FRA/Direct Energie) à 21"
...

Classement général final
1- 
Sergio Henao (COL/Sky) en 29h50'29
2- Alberto Contador (ESP/Trek-Segafredo) à 2"
3- Dan Martin (IRL/Quick-Step Floors) à 30"
4- Gorka Izagirre (ESP/Movistar) à 1'
5- Julian Alaphilippe (FRA/Quick-Step Floors) à 1'22
6- Ilnur Zakarin (RUS/Katusha-Alpecin) à 1'34
7- Jon Izaguirre (ESP/Bahrain-Merida) à 1'41
8- Warren Barguil (FRA/Sunweb) à 4'07
9- Simon Yates (GBR/Orica-Scott) à 4'39
10- Richie Porte (AUS/BMC) 4'26
...

 
4 commentaires - Henao au bout du suspense !
  • beaucoup de bassesse dans la victoire de david de la cruz même requin que les ski , equipe mafieuse qui ne mérite pas ses soi disantes victoires tous liés contre CONTADOR . mais nous le public on l' AIME il a le panache , la classe, c 'est un vrai coureur cycliste BRAVO

  • Une deuxième place comme celli ci a plus de valeur qu'une victoire , Alberto , c'est LE CHAMPION et avec LE PANACHE , LA CLASSE , bref simply the best

  • C'est normal qu'Hénao gagne quand on est dans cette équipe même les inconnus deviennent de très bon coureurs

    Le sous entendu est tout à fait approprié et se démontre pour tous les coureurs gagnants de cette équipe surtout sur les grands tours. De coureurs honnêtes moyens, ils en font des champions: le coureur mafieux Amstrong s'est transposé en équipe mafieuse Sky. Vive le vélo............

    ca m'aurait etonne que certains ne parle pas de dopage moi je n'y crois pas et s'ils le sont ils sont tous au meme niveau

    savoyards
    Documentez-vous en ce moment l'équipe Sky est sur la sellette et cela même en Angleterre , pour dopage et financements !!
    petit exemple
    http://www.liberation.fr/sports/2017/03/03/dopage-le-team-sky-sous-pression-le-cyclisme-britannique-en-danger_1552887

  • Battu mais quel panache ce Contador, tous les suiveurs qui sont legion dans le peloton devraient en prendre de la graine. Bravo Alberto!

    Hénao peut dire merci aux Martin, Izaguirre,Zakarin, Alaphilippe qui l'ont bien aidé en roulant pour conforter leur place et R. Porte pour une improbable victoire d'étape!

    pour martin rien à dire , il pouvait essayer de décramponner Henao, pour les Alaphillipe ( même scénario que l'année dernière avec Gallopin qui avait ramené Thomas et même petite tête que ce dernier) Zakarin , Izagguirre comportement dignes des petits coureurs qu'ils sont encore et qu'ils de rester. Quant à Porte , quand on regarde bien son parcours a toujours poignardé ses ex coéquipiers qui l'avaient aidé précédemment a gagner des courses

    Allez je veux bien pour Martin :-)))

    étant d'accord avec vos propos je voudrais ajouter les coureurs de Bahrein qui ont pris de longs relais dans la descente ???? certains diront qu'ils cherchaient la victoire plus qu'improbable de Cobrelli.
    Bravo Alberto car grâce à toi l'étape n'est pas un long fleuve tranquille

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]