Dopage technologique : Marc Madiot exhorte Brian Cookson à agir

Dopage technologique : Marc Madiot exhorte Brian Cookson à agir©Media365
A lire aussi

, publié le mardi 16 février 2016 à 23h50

Alors que les derniers championnats du monde de cyclo-cross ont permis de déceler un premier cas de dopage technologique, le président de la Ligue Nationale de cyclisme Marc Madiot a adressé une lettre au président de l'UCI Brian Cookson où il lui demande instamment de réagir face à une « tentative d'escroquerie ».

Le petit monde du cyclisme n'en a pas fini avec les remous de la découverte, lors des derniers Mondiaux de cyclo-cross, d'un moteur dans le vélo d'une participante belge à la course Espoirs féminine. Le président de la Ligue Nationale de cyclisme, Marc Madiot, a adressé une lettre au président de l'UCI Brian Cookson qui l'exhorte à agir contre ce qu'il appelle une « tentative d'escroquerie » et veut « la plus grande transparence sur les actions qui sont menées ». Pour cela, Marc Madiot demande une « systématisation des contrôle et le renforcement des sanctions » contre ceux qui seront pris la main dans le sac. Marc Madiot, au nom de la LNC, se montre vindicatif, n'hésitant pas à agiter la menace d'actions en justice pour « préserver l'intégrité » du cyclisme.

Lettre de Marc Madiot à Brian Cookson

Monsieur le Président,

Depuis les championnats du monde de cyclo-cross fin janvier 2016, nous sommes passés du stade de la suspicion à la réalité, en effet un vélo est devenu un « vélo moteur ». Notre ADN est touché, on touche au mythe du coureur cycliste et à nos légendes. Pour la presse, le vélo est désormais à ranger dans la rubrique des sports mécaniques.

La Ligue Nationale de Cyclisme, avec ses coureurs, organisateurs et groupes sportifs, vous demande solennellement de mettre en oeuvre tous les moyens nécessaires pour arrêter immédiatement toute tentative d'escroquerie.

Nous souhaitons la plus grande transparence de notre instance internationale, sur les actions qui seront menées. Nous exigeons, dans les plus brefs délais, la systématisation des contrôles et le renforcement des sanctions, suspension à vie, contre tous les acteurs impliqués dans ces escroqueries. Nul n'imagine qu'un coureur puisse agir seul.

L'avenir de notre sport en dépend. Il n'est ni acceptable ni supportable que la suspicion puisse demeurer. La Ligue se réserve le droit d'engager toute action en justice pour préserver l'intégrité de notre sport.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de nos sentiments les plus distingués.

 
3 commentaires - Dopage technologique : Marc Madiot exhorte Brian Cookson à agir
  • C'est sympa le p'tit moteur discret, et pas du tout malsain. Au contraire, tu te crèves moins la paillasse à pédaler et t'arrive frais comme un gardon pour passer à l'attaque d'un col qui cisaille les pattes des fatigués.

    Belle invention ! Mais faut investir un peu. La pile de 4,5 v avec le rouleau de scotch et un bout de fil électrique c'est pour les amateurs, çà pulse pas assez. Maintenant il y a des p'tits bijoux faciles à planquer, à connecter et déconnecter, qui pulsent bien. Un copain ou une copine te le refile discreto et tu t'en débarasses en loucedé 80 bornes plus loin, ni vu ni connu, là ou c'est prévu pour que ton pote ou ta copine le récupère.

    Cool, j'suis pas en train de promouvoir la triche électrique, les tricheurs trouveront de bien meilleures combines. Voici une première antidote, un détecteur de champ électrique qui fait bip-bip sur la bécane du tricheur.

    Loin de moi l'idée de chercher comme certains des querelles d'allemand à Marc Madiot. Ils en connaissent beaucoup, des champions prêt à foutre en l'air leur carrière pour une bonne cause, quand la vérité n'attire que de gros emmerdements aux téméraires qui osent la dire ?

    Marc Madiot ne prétend pas avoir été un héros mais il n'en est pas moins un grand sportif et je trouve inconvenant de lui chercher noise.

  • Madiot devrait la mettre en veilleuse car il n'est sûrement pas le meilleur exemple en matière d'intégrité!
    L'affaire Christophe Basson en a été un illustre et triste exemple!!
    Je rappelle aussi que Madiot est devenu monsieur propre, depuis que la fédération française à adopté le principe du contrôle longitudinal, celui qui réduisait considérablement la possibilité de dopage efficace et anticipé!
    Ce que Madiot a combattu à ce moment là ce n'était pas le dopage mais l'inégalité du dopage face à cette mesure appliquée uniquement par les Français! Alors son éthique pardonnez moi mais elle est juste de la démagogie à deux balles!
    Par ailleurs, le problème du moteur dans le vélo ne pose aucun problème en matière de contrôle il suffit de passer les vélos au scanner, ce qui fait que le vrai gros soucis reste bel et bien le dopage biologique!
    Un écran de fumée de la part de Madiot!

  • Madiot - il avait moins de "ouah-ouah" sous l'ère Amstrong. A t'il un seul instant défendu C. BASSON ? d'ailleurs, qui l'a défendu ? C'est un "Monsieur" devant qui il faut retirer son chapeau, d'ailleurs la suite lui a donné entièrement raison, les autres des "carpettes"

    Et toi que faisais-tu à l'époque pour combattre le pouvoir hégémonique d' Accro la dope et ses potes shootés ?

    Un bon coureur qui devrait s'écraser. Loin de la classe d'Amstrong

    C'est vrai Marinamarina , Amstrong à la trompette c'etait un vraiment la Classe !!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]