Cyclo-cross : Le malheur de van der Poel fait le bonheur de Van Aert

Cyclo-cross : Le malheur de van der Poel fait le bonheur de Van Aert©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le dimanche 29 janvier 2017 à 16h42

Il y a bien Wout Van Aert (22 ans) est les autres en cyclo-cross. Depuis deux ans, le jeune prodige belge écrase la discipline. Une suprématie qui s'est confirmée ce dimanche au Luxembourg lors de la course élite des Championnats du monde, avec le nouveau sacre d'un Van Aert qui avait déjà enfilé le maillot arc-en-ciel l'année dernière.

Il y a bien Wout Van Aert (22 ans) est les autres en cyclo-cross. Depuis deux ans, le jeune prodige belge écrase la discipline. Une suprématie qui s'est confirmée ce dimanche au Luxembourg lors de la course élite des Championnats du monde, avec le nouveau sacre d'un Van Aert qui avait déjà enfilé le maillot arc-en-ciel l'année dernière. Déjà vainqueur de la Coupe du monde cette saison, le nouveau coureur de l'équipe Verandas-Willems ne partait pourtant pas avec la pancarte de favori sur le dos, le circuit de Belvaux semblant fait sur le papier pour Mathieu van der Poel (22 ans), rival et ennemi juré de Van Aert. Les deux hommes ne s'adressent pas la parole, pas même lorsqu'ils se retrouvent dans le même avion, comme le week-end dernier. Le duel entre le Belge et le Néerlandais était très attendu une nouvelle fois, mais il a tourné court après la crevaison rapide de van der Poel. Ce dernier, en larmes plus tard après avoir passé la ligne d'arrivée puis sur le podium, avait pourtant pris un départ canon, qui laissait présager le pire pour son rival numéro 1. « J'ai été chanceux, reconnaissait d'ailleurs Van Aert après-coup au micro de la chaîne l'Equipe. Quand j'ai vu Mathieu partir aussi fort, j'ai pensé que ce serait une course pour la deuxième place, puis j'ai retrouvé mes sensations et je me suis dit que je pouvais gagner, mais je n'oublie pas la crevaison de Mathieu. Cela a été l'une des choses les plus importantes de ma victoire. Je l'ai vu quand j'ai passé la ligne et j'ai eu de la chance, car j'étais devant à ce moment-là. » Le double champion du monde à seulement 22 ans n'en demandait pas tant. Revenu en solitaire sur le Néerlandais, le Belge, une fois débarrassé de van der Poel dans les conditions que l'on sait, pouvait se lancer dans un incroyable numéro dont il a le secret.
Sale journée pour Venturini et les Français 
Van Aert, sur un nuage, reprenait encore sept secondes dans l'avant-dernier tour à son poursuivant, qu'il devançait finalement de 44 secondes sur la ligne. « Je ne m'attendais vraiment pas à ça, car je n'ai repris le vélo qu'il n'y a qu'une semaine, savourait le héros du jour, presque surpris d'avoir gagné. Ce n'était pas la meilleure des préparations, bien sûr, je voulais juste être complètement concentré pendant une heure. Mathieu a eu de la malchance avec cette crevaison, et je suis tellement heureux avec ce deuxième titre de champion du monde, je suis très fier de moi et de mon équipe, qui m'a emmené dans les meilleures conditions sur la ligne de départ. » La course, marquée par un nombre impressionnant de problèmes mécaniques, en particulier des crevaisons, n'a pas souri en revanche aux Français. A commencer par le champion de France Clément Venturini, qui s'était présenté au Luxembourg avec des objectifs de podium, mais a dû se contenter de la 29eme place à l'arrivée, plus d'une minute derrière le meilleur Français du jour : Mathieu Boulot, 21eme à plus de six minutes du vainqueur. Il y aura des jours meilleurs pour l'équipe de France. En attendant, la Belgique, elle, peut jubiler. Au lendemain du succès de Sanne Cant chez les femmes, Wout Van Aert a à son tour porté haut les couleurs de ce pays qui vit et respire cyclo-cross, et en est aujourd'hui le roi.

CYCLO-CROSS - CHAMPIONNATS DU MONDE
Course Elite hommes - Dimanche 29 janvier 2017
1- Wout Van Aert (BEL) 1'02''08
2- Mathieu Van der Poel (PBS), à 44''
3- Kevin Pauwels (BEL), à 2'04''
4- Lars Van der Haar (PBS), à 2'52''
5- Corne Van Kessel (PBS), à 3'09''
6- Laurens Sweek (BEL), à 3'29''
7- Michael Boros (RTC), à 3'47''
8- Gianni Vermeersch (BEL), à 4'02''
9- Simon Zahner (SUI), à 4'08
10- Sascha Weber (ALL), à 4'29''
...
21- Matthieu Boulo (FRA), à 6'15''
23- Alois Falenta (FRA), à 6'26''
29- Clément Venturini (FRA), à 7'38''

 
1 commentaire - Cyclo-cross : Le malheur de van der Poel fait le bonheur de Van Aert
  • Certes il y a le titre mais en CC Van der Poel est meilleur que Van Aert ce qui n'enlève rien à ses qualités.
    sans une poisse énorme personne en pouvait battre Van der Poel ni Van Aert ni personne d'autre. c'est la vie parfois ca marche bien et parfois pas du tout

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]