Cyclisme - Vuelta : Brambilla s'impose, Quintana piège Froome

Cyclisme - Vuelta : Brambilla s'impose, Quintana piège Froome© Unipublic/Graham Watson, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 04 septembre 2016 à 17h38

Au terme d'une étape aussi courte que spectaculaire, l'Italien Gianluca Brambilla (Etixx-Quick Step) s'est imposé sur la Vuelta ce dimanche. Mais le fait du jour, c'est l'échec de Christopher Froome, incapable de suivre Nairo Quintana et Alberto Contador, partis peu après le départ, et qui a perdu 2'40.

Quelle bonne idée ont eu les organisateurs de la Vuelta de prévoir une étape très courte (118,5km) au lendemain de l'étape-reine ! Car si certains avaient peur que les coureurs fassent du tourisme ce dimanche après l'étape très difficile de la veille, ils ont eu tort. Quelques kilomètres après le départ, le maillot rouge Nairo Quintana, et le sixième du classement, Alberto Contador, sont en effet partis dans une descente, accompagnés de douze autres coureurs. Derrière, le dauphin de Quintana, Christopher Froome, ne s'attendait sans doute pas à ce que la bataille démarre si tôt, et il s'est retrouvé piégé, ne parvenant pas à revenir sur le groupe d'échappés. Isolé sans ses coéquipiers (ce qui n'est jamais arrivé sur le Tour de France), le Britannique a vite dû se rendre à l'évidence : il ne parviendrait pas à revenir sur Quintana et Froome avant l'arrivée. Si l'écart est monté au-delà des trois minutes pendant l'après-midi, c'est finalement avec 2'40 de retard sur l'Espagnol et le Colombien que Froome est arrivé au sommet de Formigal, classé en première catégorie.
Froome devra grappiller du temps avant vendredi
Devant, les douze coureurs se sont parfaitement entendus, et c'est finalement l'Italien Gianluca Brambilla (29 ans) qui s'est imposé, avec trois secondes d'avance sur Quintana. Il décroche ainsi sa deuxième victoire sur un grand Tour, après celle sur la 8eme étape du Giro en mai dernier. Au total, 90 coureurs sont arrivés hors délai, mais ils ont tous été repêchés. Au classement général, le Colombien compte désormais 3'37 d'avance sur Froome, ce qui parait suffisant en vue du contre-la-montre quasi-plat de vendredi prochain. A moins que le Britannique ne reprenne du temps dans les trois étapes à venir. Ce lundi, ce sont pourtant les sprinteurs qui devraient se régaler, avec un col de troisième catégorie prévu en milieu d'étape, suivi d'une longue descente et d'un long plat près de la Méditerranée.

CYCLISME / VUELTA
Classement de la 15eme étape (Sabinanigo - Sallent de Gallego-Aramon Formigal, 118,5km) - Dimanche 4 septembre 2016
1- Gianluca Brambilla (ITA/Etixx-Quick Step) en 2h54'30
2- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 3"
3- Fabio Felline (ITA/Trek-Segafredo) à 25"
4- Kenny Elissonde (FRA/FDJ) à 28"
5- David de la Cruz (ESP/Etixx-Quick Step) à 31"
6- Alberto Contador (ESP/Tinkoff) à 34"
7- Davide Formolo (ITA/Cannondale-Drapac) à 53"
8- Matvey Mamykin (RUS/Katusha) à 1'16
9- Johan Esteban Chaves (COL/Orica BikeExchange) à 1'53
10- Michele Scarponi (ITA/Astana) à 1'59
...
15- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 2'31
18- Christopher Froome (GBR/Sky) à 2'40
19- Jean-Christophe Péraud (FRA/AG2R-La Mondiale) à 2'40
...

Classement général (après 15 étapes sur 21)
1- Nairo Quintana (COL/Movistar) en 61h36'07
2- Christopher Froome (GBR/Sky) à 3'37
3- Johan Esteban Chaves (COL/Orica BikeExchange) à 3'57
4- Alberto Contador (ESP/Tinkoff) à 4'02
5- Simon Yates (GBR/Orica BikeExchange) à 5'07
6- Samuel Sanchez (ESP/BMC) à 6'12
7- Andrew Talansky (USA/Cannondale-Drapac) à 6'43
8- Davide Formolo (ITA/Cannondale-Drapac) à 7'17
9- David de la Cruz (ESP/Etixx-Quick Step) à 7'23
10- Michele Scarponi (ITA/Astana) à 7'39
...
14- Jean-Christophe Péraud (FRA/AG2R-La Mondiale) à 11'06
...

Crédit photo : Unipublic/Graham Watson

 
7 commentaires - Cyclisme - Vuelta : Brambilla s'impose, Quintana piège Froome
  • LE jOURNALISTE d'orange écrit "le britannique ne parviendrait pas à revenir sur QUINTANA et FROMME avant l'arrivée...Grosse erreur CONTADOR aurait été plus judicieux. Il faut relire vos textes Messieurs

  • Je pense à tous ceux qui disent que Froome est "dopé", voici une preuve flagrante du contraire. Si le cas était il n'aurait jamais pris ce débours de temps, même s'il avait été lâché, dans la dernière montée il serait revenu sur les talons des fuyards, là, non, il s'est même fait décroché du peloton dans lequel il était, c'était un jour sans pour lui, quant à ses équipiers, transparents. Sur le tour de France son équipe était toujours devant prête à répondre aux attaques de ses rivaux, là, quenouille. Je ne vois pas comment Quintana ne pourrait pas gagner la vuelta, il le méritera bien, mais attendons, c'est pas fini.

    Ici c'était plutôt un problème tactique car n'en déplaise à certains c'est un sport d'équipe et il a fait une erreur tactique

    Par contre pour moi ce n'est pas une preuve de dopage ou pas car il n'est pas seul au monde et même celui qui est chargé ne peut pas l'être toute l'année
    par contre il serait bon de ne pas toujours lier le cyclisme au dopage car même si ca existe ce n'est pas le vélo qui en a le monopole. Donc j'utiliserais un argument utiliser ailleurs ; il ne faut pas stigmatiser le vélo :-)

  • Je ne regarde jamais la Vuelta à la TV( je ne suis que les résultats au jour le jour) alors que j'essaie de regarder les étapes de montagne du Tour de France. Je ne connais pas grand chose en vélo, et encore moins dans ces 2 compétitions, mais j'ai l’impression que si le Tour de France est beaucoup plus illustre, le Tour d'Espagne est plus difficile et plus intéressant et cela depuis quelques bonnes années.

  • Je pense que Christopher froome n est pas dope .il peut être fatigue après son tour de france. j en ai marre d entendre plein de critiques à son egard. c est un très grand champion que j'admire. il ne peut pas tout gagner.

    pourquoi en parlez vous alors ?
    Je dis depuis quelques années qu'il y a de nombreux éléments qui attestent de l'amélioration
    cf mon poste ci dessus.
    je suis personnellement et globalement très surpris des performances anglaises (pas qu'en cyclisme) aux JO
    nation comparable à L'Allemagne et á la France alors comment font-ils pour être si loin devant ?

  • aujourd'hui l'équipe SKY a failli tactiquement, physiquement et psychologiquement. Pouls et Henao n'étaient pas là, mais quand même
    Froome a montré ses limites.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]