Cyclisme - Tour de France 2017 : Voici à quoi pourrait ressembler le parcours

Cyclisme - Tour de France 2017 : Voici à quoi pourrait ressembler le parcours©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le lundi 17 octobre 2016 à 15h55

A la veille de la présentation du parcours du Tour de France 2017, de nombreux indices laissés dans la presse régionale donnent une petite idée de ce qui attend le peloton entre Düsseldorf et les Champs-Elysées, du 2 au 23 juillet prochain.

A peine deux jours après le sacre de Peter Sagan lors des Mondiaux de Doha, le petit monde du cyclisme professionnel aura déjà les yeux tournés vers 2017 et le Tour de France. Amaury Sport Organisation, en effet, va présenter en grande pompe le parcours de la 104eme édition de la Grande Boucle à l'occasion d'une cérémonie organisée, comme le veut la tradition, ce mardi au Palais des Congrès de Paris. Les candidats à la succession de Chris Froome pourront alors commencer à fourbir leurs armes. Mais, et c'est là aussi une autre petite tradition, les grandes lignes du parcours sont égrainées dans la presse régionale, dont notamment La Dépêche du Midi ce lundi, ou sont trahies par les réservations d'hôtel effectuées par les organisateurs du Tour de France des mois à l'avance en prévision du passage de la caravane.
Un départ international
A l'heure actuelle, il y a de rares certitudes concernant ce parcours. La première est le Grand Départ situé à Düsseldorf, en Allemagne, qui a pris la place de Londres, qui était largement pressentie pour accueillir de nouveau le Tour. Un départ programmé le samedi 2 juillet prochain sous la forme d'un contre-la-montre de 13km dans les rues de la capitale de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, qui accueillera le lendemain le départ de la 2eme étape. Une étape qui devrait conduire le peloton directement... en Belgique et plus précisément Liège, qui devrait renouer avec la Grande Boucle quatre ans après le Grand Départ 2012. Un passage par le Luxembourg était dans les tuyaux depuis quelques temps et semble bien se confirmer... après un retour dans l'Hexagone et une arrivée à Longwy. Le Grand Duché devrait accueillir le départ de la 4eme étape, qui va entamer la descente plein sud en passant par Vittel, dont la marque d'eau minérale est un des principaux sponsors du Tour de France.
Les massifs intermédiaires à l'honneur
Un an après le Grand Départ du département de la Manche, le Tour de France 2017 va tout simplement éviter le Nord et l'Ouest de la France et, donc, plonger plein sud. Mais, comme l'a si souvent rappelé le directeur du Tour de France Christian Prudhomme, le Tour n'est pas prêt à snober les « massifs intermédiaires » que sont le Jura, les Vosges ou le Massif Central. Et ce sont les Vosges qui devraient donner au peloton un premier goût de montagne dès la 5eme étape et une arrivée au sommet de La Planches des Belles Filles, montée de 5,9km à 8,4% de moyenne et un final à 20%. Après un crochet par Troyes et Nuits-Saint-Georges, le peloton devrait se frotter au massif du Jura avec une arrivée aux Rousses avant de faire un premier passage près des Alpes avec une arrivée à Chambéry. Le peloton devrait alors prendre une journée de repos pour rallier Périgueux et aller chercher les Pyrénées.
Les Pyrénées a minima
L'arrivée dans les Pyrénées se fera via Pau, qui va accueillir à nouveau le Tour de France, comme l'a annoncé de manière imagée le compte Twitter officiel du Tour de France il y a quelques semaines. Cela se fera au lendemain d'une courte étape entre Périgueux et Bergerac pour que le peloton reprenne le rythme au lendemain de la journée de repos. Un peloton qui retrouvera une montée qu'il a déjà pratiquée en 2012, celle de Peyragudes, qui a également été au programme de la Vuelta l'année suivante avec une victoire d'Alexandre Geniez. Ce devrait être la seule arrivée au sommet dans les Pyrénées, qui ne seront clairement pas le plat de résistance du Tour de France cette année encore. Et alors que la tradition voulait une alternance dans l'ordre des deux grands massifs français, ce sera la troisième année de suite que les Pyrénées ouvriront le bal des grands massifs montagneux avant les Alpes, signe qu'il « n'y a plus de dogme, de conventions » concernant le parcours du Tour de France, comme le veut Christian Prudhomme. A la sortie des Pyrénées, et une étape entre Saint-Girons et Foix, le peloton semble parti pour remonter vers le Nord et le Massif Central, abordé avec des arrivées à Rodez puis au Puy-en-Velay pour conclure la deuxième semaine ce course avec une dernière journée de repos avant le grand final et les Alpes.
L'Izoard comme juge de paix ?
Le Tour de France ne devrait passer que deux jours dans les Alpes, une des spécificités annoncées du parcours 2017, mais ça devrait être gratiné pour les rescapés du peloton. Au départ de La Mure, le peloton devrait rallier Serre-Chevalier, station chère à Luc Alphand, mais le grand morceau sera le lendemain, à trois jours de l'arrivée à Paris avec une arrivée d'étape inédite et qui sera à n'en pas douter un défi logistique pour les organisateurs du Tour de France : une arrivée au sommet du Col d'Izoard au départ de Briançon, soit une arrivée à 2361m d'altitude après une montée de 19,1km à 6% (maximum 9,2%) si le peloton l'aborde par Briançon ou de 15,9km à 6,9% (maximum 11,3%) si le peloton passe par Guillestre. Mais est-ce que cette dernière ascension sera le juge de paix du parcours ? Ce n'est pas certain. Car le Tour de France pourrait renouer avec une tradition, celle du grand contre-la-montre à la veille de l'arrivée sur les Champs-Elysées. Capitale Européenne du sport en 2017, Marseille devrait avoir les honneurs d'accueillir le Tour à la veille de l'arrivée à Paris avec un chrono dont le départ pourrait se situer à La Ciotat, à moins que la cité phocéenne n'accueille départ et arrivée de cette dernière explication. La dernière étape, le dimanche 23 juillet, devrait partir de Montgeron, lieu de départ de la première édition du Tour de France, pour rallier la plus belle avenue du monde.

Le parcours du Tour de France 2017 selon La Dépêche du Midi
Samedi 1er juillet - 1ere étape : Düsseldorf (ALL) - Düsseldorf (ALL) (clm)
Dimanche 2 juillet - 2eme étape : Düsseldorf (ALL) - Liège (BEL)
Lundi 3 juillet - 3eme étape : Verviers (BEL) - Longwy
Mardi 4 juillet - 4eme étape : Mondorf-les-Bains (LUX) - Vittel
Mercredi 5 juillet - 5eme étape : Vittel - La Planche des Belles-Filles
Jeudi 6 juillet - 6eme étape : Vesoul - Troyes
Vendredi 7 juillet - 7eme étape : Troyes - Nuits-Saint-Georges
Samedi 8 juillet - 8eme étape : Dole - Les Rousses
Dimanche 9 juillet - 9eme étape : Nantua - Chambéry
Lundi 10 juillet : Repos à Périgueux
Mardi 11 juillet - 10eme étape : Périgueux - Bergerac
Mercredi 12 juillet - 11eme étape : Eymet - Pau
Jeudi 13 juillet - 12eme étape : Pau - Peyragudes
Vendredi 14 juillet - 13eme étape : Saint-Girons - Foix
Samedi 15 juillet - 14eme étape : Blagnac - Rodez
Dimanche 16 juillet - 15eme étape : Laissac - Le Puy-en-Velay
Lundi 17 juillet : Repos au Puy-en-Velay
Mardi 18 juillet - 16eme étape : Brioude - Romans-sur-Isère
Mercredi 19 juillet - 17eme étape : La Mure - Serre-Chevalier
Jeudi 20 juillet - 18eme étape : Briançon - Col d'Izoard
Vendredi 21 juillet - 19eme étape : Embrun - Salon-de-Provence
Samedi 22 juillet - 20eme étape : La Ciotat - Marseille (clm)
Dimanche 23 juillet - 21eme étape : Montgeron - Paris Champs-Elysées

 
3 commentaires - Cyclisme - Tour de France 2017 : Voici à quoi pourrait ressembler le parcours
  • le tour de France doit rester en France .pourquoi faire des départs d étapes a l étranger . pour l argent . tour de France . ont devrait l appelé étrange tour de france

  • pourquoi parlons nous de tour de France alors que cela ne couvre pas 1/3 du pays France et que l'on fait chaque année des étapes dans les autres pays de l'Europe de l'ouest ! appelons le : "tour de l'Europe de l'ouest" ou changeons les dirigeants !

  • tour de france, je ne connais pas la région belgique et luxembourg en france et vous ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]