Cyclisme - Tour d'Oman : Romain Bardet prêt à jouer la gagne

Cyclisme - Tour d'Oman : Romain Bardet prêt à jouer la gagne©Media365
A lire aussi

Jonathan FERDINAND, publié le vendredi 10 février 2017 à 12h53

Romain Bardet s'apprête à lancer sa saison 2017 avec le Tour d'Oman. Dauphin de Chris Froome sur le dernier Tour de France, le coureur d'AG2R la Mondiale participe pour la troisième fois à cette épreuve qu'il étend bien contester une nouvelle fois s'il en a l'opportunité.

L'année 2016 a été un bon cru, 2017 pourrait être encore meilleure pour Romain Bardet. Dauphin de Chris Froome (Sky) sur le dernier Tour de France, le leader de la formation AG2R la Mondiale est prêt à lancer sa nouvelle saison qui débute mardi dans le Golfe. Après avoir bouclé une année 2016 « décisive sur le plan de la confiance » selon l'intéressé, le Français se dit satisfait d'avoir passé un hiver studieux. Il est prêt faire sa rentrée et ce sera sur le Tour d'Oman. Notamment parce que l'épreuve émiratie va lui offrir un tracé qui lui permettra d'achever au mieux sa préparation. « J'ai bien regardé les étapes et j'ai vu qu'il y avait des difficultés à peu près tous les jours. Une course de six jours c'est le bon format pour accumuler des kilomètres » explique-t-il pour le site de l'organisation du Tour d'Oman.
Prêt à jouer la gagne malgré les clients
Bardet affirme que cette édition 2017 du Tour d'Oman n'est qu'une « course de reprise (qu'il) aborde avec des inconnues » et que tout l'enjeu consistera à prendre la température. Mais le coureur français n'en demeure pas moins compétiteur et n'exclut pas de lutter pour le titre si l'occasion se présente : « si la montée en pression se passe correctement je devrais être compétitif, y compris pour la gagne. » Le leader d'AG2R se remémore sans doute sa deuxième place l'an passée sur l'épreuve émiratie. En 2016, Romain Bardet était monté sur la deuxième marche du podium derrière l'Italien Vincenzo Nibali, vainqueur de la Grande Boucle 2014. Cette année encore il y aura des clients puisque Fabio Aru (Astana), Bob Jungels (Quick-Step) ou encore Rui Costa (UAE Abu-Dhabi) prendront le départ.

 
1 commentaire - Cyclisme - Tour d'Oman : Romain Bardet prêt à jouer la gagne
  • je pense qu'il a eu une grande chance l'an dernier sur le tour alors que les grands laeder sont tombés sinon il n'aurait jamais fini sur le podium ,il a avec sa langue et le commentaire de ADAM se lui faire mousser sa cervelle

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]