Cyclisme - Sky : Chris Froome n'est pas inquiet

Cyclisme - Sky : Chris Froome n'est pas inquiet©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 01 mai 2017 à 10h53

Passé au travers samedi lors de l'étape reine puis dimanche sur le contre-la-montre final, Chris Froome a dû se contenter de la 18eme place du Tour de Romandie. Le double vainqueur du Tour de France est conscient d'avoir encore beaucoup de travail d'ici au départ de la Grande Boucle mais n'est pas inquiet pour autant.

Chris Froome seulement 18eme du Tour de Romandie, un mois après avoir terminé le Tour de Catalogne à la 30eme place. Les derniers résultats du champion britannique ont tout d'inquiétant. Pourtant, l'intéressé, lui, ne s'alarme pas. Ce qui ne l'empêche pas d'être lucide sur le chemin qui lui reste à accomplir sur la route du Tour de France 2017, où il visera une troisième victoire après ses succès de 2013, 2015 et 2016. « J'ai encore beaucoup de travail en vue du Tour de France, mais je suis confiant et je sais comment y parvenir », a expliqué Froome dimanche après être passé au travers dans le contre-la-montre final, comme il s'était déjà manqué la veille dans l'étape reine. Mais le leader de l'équipe Sky, lui, se dit content de sa performance, d'autant qu'il n'attendait rien de particulier de ce Tour de Romandie remporté par Richie Porte (BMC).
Froome : « Je suis très heureux. Surtout que les conditions étaient difficiles »
« Si je regarde par rapport à l'objectif qui était le mien en venant ici, à savoir faire une bonne semaine de course dans le cadre de ma préparation pour le Tour, je suis très heureux, surtout que les conditions étaient difficiles. Bien sûr, j'aurais aimé être là lors de l'étape reine. » Justement, comment le Britannique né au Kenya explique-t-il sa déconvenue dans cette étape conduisant les coureurs au sommet de Leysin et qui l'a vu finir à plus d'une minute des meilleurs ? « La vérité, c'est que je n'avais pas les jambes pour la dernière ascension », avoue-t-il simplement, déjà penché sur le Critérium du Dauphiné (4 au 11 juin), où une nouvelle désillusion ne pourrait pas empêcher cette fois les spécialistes de douter sérieusement quant à la capacité du « Kenyan blanc » de réussir la passe de trois sur le Tour. Pour le moment, ce n'est pas le cas.
 
5 commentaires - Cyclisme - Sky : Chris Froome n'est pas inquiet
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]