Cyclisme : Le Critérium international disparaît

Cyclisme : Le Critérium international disparaît©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le vendredi 18 novembre 2016 à 14h27

Amaury Sport Organisation a annoncé ce vendredi la fin du Critérium international, en raison d'un plateau de moins en moins dense au fil des saisons.

Thibaut Pinot restera donc le dernier vainqueur du Critérium international. Cette course sur deux jours se déroulant à la fin du mois de mars va disparaître du calendrier cycliste en 2017, a annoncé Amaury Sport Organisation. "Après sept années d'une excellente collaboration avec la ville de Porto-Vecchio, d'où s'était élancée la 100ème édition du Tour de France en 2013, Amaury Sport Organisation et les représentants de la collectivité ont décidé de ne pas renouveler leurs accords concernant le Critérium International. Les relations qui se sont tissées au fil du temps continueront toutefois de produire des événements liés au vélo. De son côté A.S.O. a pris la décision de mettre un terme à l'organisation de l'épreuve. Depuis quelques années en effet, si les vainqueurs étaient d'une grande qualité, le peloton se présentant au départ avait tendance à perdre de plus en plus en densité, compte tenu du nombre d'épreuves se déroulant à cette époque de la saison", écrit ASO dans un communiqué.
Un palmarès exceptionnel pour le Critérium international
Créé en 1981, le Critérium international consistait la plupart du temps en une étape de plaine le samedi, une étape en côte le dimanche matin et un contre-la-montre le dimanche après-midi. Cette course, organisée dans les Ardennes de 2001 à 2009, puis en Corse, a donc couronné des coureurs complets, à l'image de Bernard Hinault, Laurent Fignon, Miguel Indurain, Laurent Jalabert, Ivan Basso, Jens Voigt, Chris Froome ou Jean-Christophe Péraud. Mais en 2017, le calendrier cycliste va encore s'alourdir, avec dix courses World Tour supplémentaires, et le Critérium international, déjà organisé en même temps que le Tour de Catalogne, le Grand Prix de l'E3 et Gand-Wevelgem, ne parvenait plus à attirer les meilleurs coureurs.

 
4 commentaires - Cyclisme : Le Critérium international disparaît
  • Mieux vaut courir apres les dollards que de faire perdurer des epreuves chez nous .

  • Amaury Sport organisation a tore de laisser tomber le Critérium Internationale ! Simplement cette épreuve aurait dut évoluer ! C'est à dire que vue le nom de l'épreuve, Critérium Internationale. Cette épreuve aurait dut se dérouler, dans des lieux différents chaque année, afin d'accroitre l'intéret de cette épreuve. Le critérium aurait put se courir, dans la région de Toulouse et les causses de l'Aveyron. Le critérium aurait put se courir, en Auvergne et faire étape à Super besse, Saint Flour, le Puy de dôme. L critérium aurait put se courir dans la région Languedoc Roussillon, ancien cadre du critérium du Midi Libre. Elle aurait put se courir aussi, entre l'Alsace et la Lorraine et reprendre les belles étapes Vosgiennes du Tour de France ! Je regrètte beaucoup le disparition de cette belle épreuve ! Hervé de Néoules un passionné de cyclisme !

  • C'est sûrement mieux d'aller organiser des épreuves chez les musulmans.

    l'attrait du fric avant tout et tant pis pour les vrais passionnés. Avec de telles décisions, c'est la mort programmée du cyclisme.

    Je comprends vos craintes : pour un futur "tour des mosquées", il faudra se déchausser pour courir.

  • Bonjour
    Cela confirme encore une fois l'état dans laquelle se trouve notre pays , chaque jour qui passe nous limites dans tous les domaines un peu plus , le sport la culture l'art et j'en passe est des meilleur .
    Par contre pour faire la guerre , vendre des armes il n'y à aucun problème pour trouver des fonds et des structures .
    Bien triste
    Le constat ; Nous n'avons plus les manettes
    Un sportif dans l'âme ???

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]