Cyclisme - Giro 2017 : Un parcours qui s'annonce usant

Cyclisme - Giro 2017 : Un parcours qui s'annonce usant©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le mardi 25 octobre 2016 à 17h30

Les organisateurs du Tour d'Italie ont dévoilé les contours de la 100eme édition de l'épreuve ce mardi à l'occasion d'une présentation en grande pompe... et après que le parcours ait fuité sur internet dès lundi.

Les premières fuites aperçues sur internet dans la journée de lundi allaient donc dans le bon sens. Le parcours de l'édition 2017 du Tour d'Italie, la centième édition de l'épreuve promet d'user les coureurs dès la première semaine. Dans la veine du parcours du Tour de France présenté la semaine dernière, les difficultés seront d'entrée dans ce Giro du centenaire. Le départ de Sardaigne, qui avait été officialisé précédemment, ne sera pas tout rose pour le peloton avec trois jours au parcours vallonné. Après une première journée de repos pour passer de la Sardaigne à la Sicile, le peloton sera sans doute cueilli à froid par une quatrième étape au parcours escarpé avec le Portella Femmina Morta puis l'ascension des pentes de l'Etna avant, le lendemain, un clin d'oeil à Vincenzo Nibali avec une arrivée dans les rues de Messine.
Le Blockhaus pour faire des premiers écarts
Après trois jours de calme relatif, la neuvième étape risque de marquer les esprits avec la terrible montée du Blockhaus, longue de plus de 20 kilomètres. Après une deuxième journée de repos, le peloton reprendra la route par le premier contre-la-montre de cette édition du Giro. Le classement général sera affiné par un parcours d'un peu moins de 40km entre Foligno et Montefalco, soit plus de chrono que sur l'ensemble du Tour de France 2017. Une étape qui sera presque du repos pour certains avant le départ de Florence le lendemain pour rallier Bagno di Romagna via quatre cols qui promettent d'user les coureurs. Une étape raide qui sera suivie par deux jours en bord de mer pour rallier Tortoli au soir de la 13eme étape.
L'enchaînement Mortirolo-Stelvio comme point d'orgue
Et le peloton devra utiliser ces deux jours pour reprendre des forces avant d'aller chercher le Sanctuaire d'Oropa lors de la 14eme étape, montée rendue célèbre par le regretté « Pirate » Marco Pantani. Sur la route de Bergame le lendemain, des baroudeurs pourraient être motivés par les deux cols enchaînés dans les 50 dernières kilomètres pour aller chercher une victoire d'étape. Car, le lendemain, le plat de résistance commencera avec une étape qui va faire peur à beaucoup de monde. Entre Rovetta et Bormio, sur 227km, le peloton va affronter deux cols mythiques du Giro. Il y aura d'abord le Mortirolo avant la montée du Stelvio dans la foulée et un passage au sommet de l'Umbrailpass avant de plonger vers l'arrivée. Une étape qui pourrait se révéler clé pour la victoire finale. La 17eme étape sera un peu calme avec Africa puis le Passo del Tonale d'entrée avant de remonter vers Canazei.
Final en apothéose entre Monza et le Duomo
La dernière ligne droite de ce 100eme Giro emmènera le peloton aux abords de la Suisse avec le Passo Pordoi, le Passo Valparola, le Passo Gardena sur la route d'Ortisei avant une arrivée au sommet de Piancavallo. La dernière explication aura lieu sur les pente du Monte Grappa puis dans la montée vers Asiago via le Foza. A moins que les écarts restent minimes et, alors, la dernière étape sera réellement décisive puisque les organisateurs ont décidé de finir ce 100eme Giro par un contre-la-montre à Milan, où est installée La Gazzetta dello Sport, journal qui a fondé le Tour d'Italie. Un chrono final de 28km réellement plat, pour hommes forts, avec un départ sur le mythique Autodromo Nazionale di Monza. Les coureurs feront un tour de circuit avant de le quitter et de rallier Milan avec une arrivée finale place du Duomo. Un tour qui promet vraiment d'user les organismes avec six arrivées au sommet, contre trois pour le Tour de France 2017, et des difficultés réparties sur l'ensemble du parcours.

CYCLISME / TOUR D'ITALIE
Parcours de l'édition 2017

Vendredi 5 mai 2017 - Etape 1 : Alghero - Olbia (203 km)


Samedi 6 mai 2017 - Etape 2 : Olbia - Tortolì (208 km)


Dimanche 7 mai 2017 - Etape 3 : Tortolì - Cagliari (148 km)


Lundi 8 mai 2017 - Repos en Sicile

Mardi 9 mai 2017 - Etape 4 : Cefalù - Etna (180 km)


Mercredi 10 mai 2017 - Etape 5 : Pedara - Messine (157 km)


Jeudi 11 mai 2017 - Etape 6 : Reggio Calabria - Terme Luigiane (207 km)


Vendredi 12 mai 2017 - Etape 7 : Castrovillari - Alberobello (220 km)


Samedi 13 mai 2017 - Etape 8 : Molfetta - Peschici (189 km)


Dimanche 14 mai 2017 - Etape 9 : Montenero di Bisaccia - Blockhaus (139 km)


Lundi 15 mai 2017 - Repos à Foligno

Mardi 16 mai 2017 - Etape 10 : Foligno - Montefalco (39 km contre-la-montre)


Mercredi 17 mai 2017 - Etape 11 : Florence - Bagno di Romagna (161 km)


Jeudi 18 mai 2017 - Etape 12 : Forlì - Reggio Emilia (237 km)


Vendredi 19 mai 2017 - Etape 13 : Reggio Emilia - Tortona (162 km)


Samedi 20 mai 2017 - Etape 14 : Castellania - Sanctuaire d'Oropa (131 km)


Dimanche 21 mai 2017 - Etape 15 : Valdengo - Bergame (199 km)


Lundi 22 mai 2017 - Repos à Bergame

Mardi 23 mai 2017 - Etape 16 : Rovetta - Bormio (227 km)


Mercredi 24 mai 2017 - Etape 17 : Tirano - Canazei (219 km)


Jeudi 25 mai 2017 - Etape 18 : Moena - Ortisei/St.Urlich (137 km)


Vendredi 26 mai 2017 - Etape 19 : San Candido/Innichen - Piancavallo (191 km)


Samedi 27 mai 2017 - Etape 20 : Pordenone - Asiago (190 km)


Dimanche 28 mai 2017 - Etape 21 : Monza - Milan (28 km contre-la-montre)

 
0 commentaire - Cyclisme - Giro 2017 : Un parcours qui s'annonce usant
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]