Cookson croit dur comme fer à sa réélection

Cookson croit dur comme fer à sa réélection©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 17 septembre 2017 à 18h45

En concurrence avec le patron du cyclisme européen David Lappartient, Brian Cookson se dit convaincu d'être réélu à la tête de l'UCI cette semaine.

En marge des championnats du monde de cyclisme sur route organisés à Bergen (Norvège), l'Union Cycliste Internationale va réunir ses dirigeants. A l'occasion de ce congrès, l'instance mondiale du cyclisme va élire son président et Brian Cookson est candidat à un nouveau mandat. Le Britannique aura pour adversaire le Français David Lappartient, ancien président de la Fédération Française et actuel patron de l'Union Européenne de cyclisme. Mais, malgré cela, Brian Cookson croit à sa réélection. « Je suis très confiant dans mes chances d'obtenir une large majorité. J'ai parlé à tous les délégués du monde entier. C'est difficile de donner un chiffre mais je compte sur 30 voix, voire plus, assure le Britannique dans des déclarations recuellies par Cyclism'Actu. Nous avons stabilisé l'UCI, restauré l'intégrité et fait de réels progrès. Je pense que les gens ont compris qu'il était utile pour moi de poursuivre ce que j'ai engagé. » L'élection est prévue pour le 21 septembre prochain avec 45 délégués qui seront chargés de faire la décision.

 
5 commentaires - Cookson croit dur comme fer à sa réélection
  • Si Cookson est sur d'être réelu, c'est qu'il a déjà contacté les autre présidents des fédérations et sans doute promis des........
    Avec le fric, on peut tout se permettre!!!!
    Dans ce cas, les Sky et Froome pourront encore utiliser des vélos "spéciaux".
    Comment se fait-il que la police n'intervienne pas pour saisir et contrôler "sérieusement" les vélos suspects!!!
    sachant que les contrôles actuels sont bidons.

  • OK Pour Lappartient s'il n'y a pas mieux mais pour moi c'est un politicien et pas quelqu'un qui fera tout pour le cyclisme. C'est un moyen de faire carrière et si on voit le scandale du déficit de la FFC sous ses ordres notamment du fait du vélodrome de St Quentin je ne suis pas convaincu par la personne.

  • sa réélection serait une catastrophe pour le cyclisme;de plus,après verbruggen,mac quaid et cookson,il serait bon que la présidence revienne à un pays latin.

  • le patron de UCI brian cookson se croit sur de sa reelection pas surpris du tout car l anglais a la solde de la sky peut tout acheter mème les votes

  • Comme ça il pourra continuer à couvrir les tricherie de Froome et consor

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]