Brailsford veut que tout le monde soit « logé à la même enseigne »

Brailsford veut que tout le monde soit « logé à la même enseigne »©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

Media365, publié le 6 mars

A l'orée du début de Paris-Nice ce dimanche, Dave Brailsford a réclamé la publication généralisée des données de puissance. La team Sky est en effet l'une des seules équipes à publier ce type d'informations sur ses coureurs.

De la transparence. C'est ce que demande Dave Brailsford (Team Sky) dans les colonnes du JDD de ce dimanche. Le patron de Sky explique qu'il veut être donc « plus transparent sur (son) travail et sur (ses) méthodes d'entraînement ». Mais il espère que la Team Sky ne sera pas la seule équipe à aller dans ce sens. Dave Bailsford compte bien collaborer avec l'UCI pour que tout le monde soit « logé à la même enseigne ». « C'est un aspect important de notre sport mais il ne doit pas reposer sur une seule personne ni une seule formation. L'UCI doit avoir un rôle de régulateur et mettre en place, avec la collaboration des équipes, le bon protocole. »

Rendez-vous le 18 mars entre Dave Brailsford et le président de l'UCI
Depuis le dernier Tour de France remporté une nouvelle fois par Christopher Froome (Sky), les suspicions de dopage au sein de l'équipe vont bon train. Souvenez-vous, Chris Froome avait subi des jets d'urine et des crachats, tant la contestation du public était forte. Pourtant, le Britannique n'a jamais été contrôlé positif. « Chris n'a jamais envisagé de tourner le dos à la France et nous non plus car c'est le cœur du cyclisme. Des individus ont commis des actes stupides mais le Tour, ce sont des millions de personnes. Nous tenons compte du contexte global » a expliqué Bailsford.

Suite à la polémique qui tournait autour de lui, Chris Froome a donc révélé le 7 décembre dernier des chiffres de puissance durant la dernière Grande Boucle. C'est sûrement cette initiative qui donne cette idée de transparence au patron de Sky. Dave Bailsford est prêt à la suivre mais à une condition : ne pas être seul à le faire. Un rendez-vous a été pris entre lui et Brian Cookson, président de l'UCI, le 18 mars , veille de Milan-San Remo.

Guillaume Courselle

 
4 commentaires - Brailsford veut que tout le monde soit « logé à la même enseigne »
  • Brailsford est un "bidouilleur" qui a eu 4 ou 5 mois pour "fabriquer" les tests . N'oublions pas qu'Armstrong n'a jamais ete controlé positif non plus et maintenant on ressort encore le : il s'entraine plus ,il est plus serieux ect ect ,dommage pour le velo qui n'a pas besoin de ça !!! .

  • Données de puissance,ce ne sont que des fichiers de nombres on peut y mettre ce que l'on veut, je n'en vois pas l'intérêt sauf celui de faire croire au public que les contrôles sont rigoureux car le public pourrait se désintéresser du sport cycliste et là il y a des vrais intérêts qui sont menacés.

  • Il y a toujours eu des sportifs d'exception
    Michael Schumacher, Loeb, Bolt, Blanco, Platini, Fourcade, .....
    chacun dans sa discipline
    S'il faut suspecter tout le monde

    je ne suis pas pour suspecter tout le monde mais force est de reconnaître et aujourd'hui plus que jamais que le dopage classique et le dopage technique en ce qui concerne le vélo existent.On en vient à parler de suspension totale d'équipes aux prochains JO.
    Reste que certains athlètes sont quasi intouchables remettre leur probité en cause revient à remettre en cause l'ensemble de leur sport. Ils ont atteint une telle notoriété qu'avouer qu'ils auraient pu tricher provoquerai un véritable séisme.
    Prenons un exemple. Un athlète comme Hussein Bolt qui est adulé par des centaines de millions de supporters voir plus, si, je dis bien si ce garçons était contrôlé positif c'est l'ensemble de l'athlétisme qui tremblerait sur ses bases et avec elle, les JO et autres organisations planétaires. Que dire des sommes d'argent colossales, droit TV, sponsors investis dans ce sport, c'est tout simplement du domaine du quasi l'impossible. Si Armstrong n'avait pas joué aux cons avec son retour, et si ses sponsors n'avaient pas entrevus le remboursement de leurs investissements il ne serait jamais tombé.

    Il semble selon des études sérieuses mettant en doutes certains sportifs que Husain Bolt est au dessus de tout soupcon. Il apparait que ses performances et données bio sont saines.
    Malheureusement il faut faire très mal parfois pour changer les choses

    à sined-68

    concernant Bolt, j'ai dit Si et je l'ai même redis.
    Ensuite je note que vous dites en début de commentaire "il semble", et ensuite "il apparaît".
    Il semble donc qu'il apparaisse dans votre commentaire que même vous vous éprouvez un doute :-)))
    Je me rappelle aussi de cette formule "au dessus de tout soupçon" et ce qu'il s'en suivit.

  • Chez Sky ce ne sont pas les coureurs qu'il faut contrôler, mais les vélos et les roues arrières.

    qu'est ce qu'elles ont les roues arrières de SKY. SI vous savez , envoyez un mail à l'UCI

    a deeg


    voici un élément de réponse
    http://moldex.pagesperso-orange.fr/cycles-fr.htm

    c'est une évolution, je dis bien une évolution, de ce genre de roue qu'utilisèrent les athlètes anglais aux JO de Londres . Braifsford faisait partie du staff technique et pas n'importe quelques poste.
    Après compter sur l'UCI pour intervenir ça tient de la gageure. Ils ont protégé Armstrong pendant dix ans et sans doute bien d'autres encore. De temps à autre on piège un second couteau pour faire croire que l'on fait le job au niveau des contrôles , mais ça reste de l'enfumage.

    les dynamos de vélos et les ralentisseurs THELMA sur les camions existent depuis des décennies. On peut toujours imaginer des adaptations productrices d'énergie sur les vélos de course. Mais il y a le poids du matériel, le gain réel, et les controles faciles à mettre en place avec des détecteurs modernes. Sincèrement je ne crois pas que les équipes pro oseraient une telle tricherie. Bien sur, il y aura toujours un RICCO ou une coursière belge pour oser des trucs pareils mais il se sont fait avoir. Avec de l'imagination on pourrait imaginer des lunettes de tirs pour le biathlon, des chaufferettes sur les skis, des aimants sur les chaussures de foot ....etc etc. Il faut des controles, c'est simple.

    certains amateurs sont prêt à recourir à la triche pour épater les copains le dimanche
    et à voir ce qui se consomme dans les salels de sports....
    et toute la créatine qui se vend en pharmacie.....

    à sined-68
    Exact!!!Le sport amateur n'échappe en rien à ce système au contraire rares contrôles et les produits employés sont souvent du bas de gamme très nocifs pour le compétiteur . j'ai beaucoup pratiqué en amateurs et j'ai pu constaté les méfaits de ce genre de choix. Juste pour le plaisir de monter sur un podium, par contre je me souviens du plaisir que l'on a à gagner, encore plus si on est clean et cela même si l'épreuve et de peu d'importance.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]