BMC : Sanchez était bien dopé

BMC : Sanchez était bien dopé©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mercredi 04 octobre 2017 à 18h03

Samuel Sanchez, contrôlé positif à une hormone de croissance en août, a vu l'analyse de son échantillon B confirmer les premiers résultats. A 39 ans, sa carrière semble donc terminée.

« Ma conscience est calme et je pense que c'est juste une grosse frayeur », déclarait Samuel Sanchez (BMC) après avoir appris qu'il avait été contrôlé positif à une hormone de croissance lors d'un contrôle hors compétition le 9 août dernier. On était alors à deux jours du départ de la Vuelta et le coureur espagnol de 39 ans avait été suspendu provisoirement par son équipe, dans l'attente de l'analyse de l'échantillon B. Mais ce mercredi, les avocats de Sanchez ont informé le journal Marca que ce fameux échantillon B avait confirmé le contrôle positif.
Une belle carrière qui se termine mal pour Sanchez
Cette semaine, le coureur italien Stefano Pirazzi a été contrôlé positif au même produit que Sanchez (GHRP-2) et a écopé de quatre ans de suspension. Alors que l'Espagnol pensait déjà prendre sa retraite en fin de saison avant même le contrôle, on peut estimer que sa carrière est désormais terminée. Une carrière qui se termine mal pour le natif d'Oviedo, qui a brillé sur les routes depuis ses débuts professionnels en 2000 chez Euskaltel (avant de signer chez BMC en 2014), avec notamment un titre de champion olympique en 2008, un maillot à pois du Tour de France 2011 et six étapes de Grands Tours remportées.

 
5 commentaires - BMC : Sanchez était bien dopé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]