BMC : Samuel Sanchez prend la porte

BMC : Samuel Sanchez prend la porte©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 05 octobre 2017 à 10h35

Sans surprise, l'équipe BMC a décidé de licencier Samuel Sanchez, contrôlé positif à une hormone de croissance.

BMC n'a pas attendu longtemps avant de prendre une décision. Quelques heures après avoir appris que l'échantillon B de Samuel Sanchez était bel et bien positif à une hormone de croissance, la formation américaine a décidé de licencier son coureur de 39 ans. « BMC a été informé par l'UCI d'une potentielle violation du code antidopage, avec la présence de GHRP-2 dans le corps de Samuel Sanchez lors d'un contrôle hors compétition (effectué le 9 août, ndlr). En accord avec la politique zéro tolérance de BMC et en respect des règles antidopage de l'UCI, Sanchez avait été immédiatement suspendu par BMC. A la demande de Sanchez, son échantillon B a été analysé par le laboratoire de Lausanne de l'Agence mondiale antidopage. L'analyse a confirmé la présence de GHRP-2, comme dans l'échantillon A. Le contrat de Sanchez a donc été rompu avec effet immédiat », écrit l'équipe américaine dans un communiqué. Le champion olympique 2008 risque une suspension de deux ans. A 39 ans, sa carrière semble donc bel et bien terminée.

 
3 commentaires - BMC : Samuel Sanchez prend la porte
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]