Limoges est à la hauteur

Les Limougeauds sont au rendez-vous. (Maxppp)

Les Limougeauds sont au rendez-vous. (Maxppp)

La saison de Pro A s'est ouverte ce samedi avec la première journée. Et Limoges, pour son retour dans l'élite, a déjà marqué son empreinte en s'imposant sur le parquet de Nanterre (70-68). Parmi les autres résultats, Roanne et Cholet ont perdu, respectivement face à Poitiers (69-73) et Dijon (63-65).

Panagiotis Giannakis réussit ses premières. Un peu plus de deux semaines après avoir remporté avec Limoges le Match des champions, au Palais des Congrès contre Chalon-sur-Saône, l’entraîneur grec n’a pas manqué ses débuts officiels en Pro A, samedi soir, lors de la première journée de la saison régulière. Dans la toute petite salle de Nanterre, bien loin des ambiances bouillantes qu’il a connues lors des chocs entre l’Olympiakos et le Panathinaïkos, le "Dragon" a mené son équipe à la victoire au terme d’une rencontre à suspense (70-68).

Brouillon en début de match (16-21, 10e), le CSP s’est vite repris pour rejoindre les vestiaires avec un maigre avantage (39-38, 20e). Il a ensuite fallu un Kyle McAlarney très inspiré (18 points à 7/8 aux tirs), bien assisté par Joseph Gomis (13 points, 3 passes) et Brad Wanamaker (9 points, 7 rebonds), pour que les Limougeauds fassent le trou (60-50, 30e). La JSF, portée par l’adresse de Xavier Corosine (19 points à 5/9 à longue distance), est bien revenue dans le money-time mais cela n’a pas suffi. Qu’on se le dise, Limoges est bel et bien de retour !

L’autre promu issu de la Pro B, Boulazac, n’a pas eu la même réussite sur le parquet du Havre (56-76), malgré le double-double de Darryl Monroe (22 points, 10 rebonds). Vlad Moldoveanu (21 points, 7 rebonds) et Bernard King (18 points, 10 rebonds) ont été décisifs pour le STB, à qui beaucoup prédisent pourtant un exercice compliqué. Dijon et Poitiers n’étaient pas non plus forcément attendus, mais ils ont signé les deux grosses surprises de cette entame de championnat, respectivement à Cholet (63-65) et Roanne (69-73).

Gravelines impose sa loi

Travon Bryant, auteur de 17 points, et le CB ont fait la course en tête dans cette rencontre, mais Andre Harris (14 points, 8 rebonds) et la JDA sont parvenus à renverser la vapeur dans le dernier quart-temps. La Chorale, elle, n’a jamais vraiment pris l’ascendant sur le PB86, même si Coleman Collins a tout donné (14 points, 10 rebonds), et à force de rester à la merci des Pictaves, Ahmad Nivins (19 points, 11 rebonds) et ses coéquipiers ont fini par l’emporter, avec l’aide non négligeable d’Anthony Smith (19 points, 3 rebonds).

Enfin, dans le duel entre outsiders opposant Gravelines-Dunkerque à Strasbourg, le BCM a imposé sa loi au Sportica (82-73). Accrochés par la SIG jusqu’à la pause (40-36, 20e), les Maritimes ont fait la différence dans le troisième quart-temps (64-54, 30e) grâce à un collectif bien huilé, cinq joueurs – dont Juby Johnson (15 points, 2 passes) et Ludovic Vaty (12 points, 4 rebonds) – ayant inscrit plus de dix points. Gerald Fitch, la dernière recrue alsacienne, a rendu une bonne copie (18 points, 4 passes), de même que Ricardo Greer (16 points, 5 rebonds, 6 passes), mais les Nordistes étaient plus forts.