Le Tour des parquets

Jean-Luc Monschau se pose des questions. (Maxppp)

Jean-Luc Monschau se pose des questions. (Maxppp)

Retrouvez chaque semaine dans cette rubrique tous les faits marquants qui sont venus émailler la dernière journée de Pro A. Ce week-end, Nancy a subi contre Boulazac sa troisième défaite de la saison (79-87, a.p.). Une mauvaise surprise pour le Sluc, qui ne pense plus aux playoffs mais au maintien.

Qu’il est loin le temps du titre, des festivités et de l’Euroligue. C’était pourtant il y a un an à peine pour Nancy, mais la tendance s’est depuis très vite inversée. Samedi soir, c’est face au modeste promu Boulazac que le Sluc a rendu les armes sur son parquet de Gentilly (79-87, a.p.), concédant sa troisième défaite en quatre matches de Pro A et plongeant dans les entrailles d’un championnat qu’il était plutôt amené à dominer depuis cinq ans. La saison est encore longue, bien sûr, mais ce début de campagne est tout de même assez inquiétant.

"Il va falloir qu’on mette enfin nos tirs sinon on risque d’avoir une saison difficile", a noté dans Le Républicain Lorrain le coach nancéien, Jean-Luc Monschau. L’adresse est en effet l’une des explications de ce faux pas contre le BBD, les Couguars ayant shooté à seulement 34,5% (29/84). Mais elle n’est pas la seule cause des carences actuelles du Sluc. La blessure au genou de son meilleur marqueur Jamal Shuler, dès la première journée contre Le Mans, a été un vrai coup dur dont le club du président Christian Fra ne s’est toujours pas remis.

L’apport de certaines recrues, Marcellus Sommerville et Bingo Merriex notamment, est insuffisant et Torrell Martin, pigiste médical de l’arrière américain, va avoir besoin d’un peu de temps pour trouver sa place dans les systèmes de Jean-Luc Monschau. Un coach qui, vu les difficultés de son équipe, préfère désormais parler de "maintien" plutôt que de playoffs. C’est dire si Nancy, qui se déplacera à Nanterre le week-end prochain avant de recevoir Cholet la semaine suivante, est tombé bien bas. Sera-t-il se relever ?

La journée en bref...

LE TOP - Sans son meilleur joueur David Lighty ni son remplaçant Marc Judith, Nanterre est parvenu à remporter le derby francilien sur le parquet du Paris-Levallois (81-77, a.p.).
 
LE FLOP - Alors qu’il a mené pendant presque tout le match contre Le Mans, Limoges s’est écroulé dans le money-time pour finalement s’incliner d’un point à Beaublanc (65-66).
 
LA STAT - Orléans a attendu la quatrième journée pour signer sa première victoire de la saison, aux dépens de Roanne (87-81). Il n’y a plus d’équipe sas le moindre succès en Pro A.
 
LE CINQ MAJEUR - Dwight Buycks (Gravelines-Dunkerque), Nicolas Lang (Chalon-sur-Saône), Amadi McKenzie (Boulazac), Chris Massie (Nanterre), Ahman Nivins (Poitiers)

en images
Le doublé des Huskies Souvenir ! Heureux Ribéry ! Surprise Surprise Au forceps