Le hold-up du Mans

Les Manceaux ont coiffé les Limougeauds. (Maxppp)

Les Manceaux ont coiffé les Limougeauds. (Maxppp)

Mené pendant presque tout le match, Le Mans a renversé Limoges dans le money-time pour signer sa troisième victoire de la saison (66-65), vendredi soir à Beaublanc, en ouverture de la 4e journée de Pro A. Nanterre a également réalisé un joli coup en remportant le derby francilien contre le Paris-Levallois (81-77, a.p.). L’Asvel a assuré devant Cholet (70-67).

Beaublanc est toujours aussi chaud, mais il n’est plus aussi imprenable. Le bilan de Limoges depuis le début de saison en témoigne. Dans sa salle, le CSP a perdu ses deux matches contre Strasbourg il y a deux semaines et face au Mans (65-66), vendredi soir en ouverture de la 4e journée de Pro A. Une faiblesse jusque-là compensée par de bons résultats à l’extérieur. Mais si les joueurs de Panagiotis Giannakis veulent s’installer durablement dans la première moitié du classement, ils devront tôt ou tard être à la hauteur devant leur bouillant public.

Face au MSB, ce fut le cas pendant trente-sept minutes. Mais la maladresse des Limougeauds tout au long de la deuxième période a fini par leur coûter cher puisque dans le money-time, les Sarthois ont renversé la vapeur. Mené de six points suite à un panier d’Edin Bavcic (54-60, 37e), les hommes de J.D. Jackson n’ont pas baissé les bras, à l’image d’un Charles Kahudi très précieux (12 points, 9 rebonds) qui, avec un tir primé, a rapproché son équipe et donné des idées à un Cameron Long tranchant et un Khalid El-Amin imperturbable sur la ligne des lancers francs.

Le derby pour Nanterre !

Vraiment dommage pour les partenaires de Joseph Gomis (13 points, 3 passes) et Brad Wanamaker (12 points, 3 rebonds), qui ont compté jusqu’à seize longueurs d’avance en fin de deuxième quart-temps (42-26, 19e) et avaient plutôt bien résisté aux assauts de Joao Paulo Batista (15 points, 5 rebonds). Avec ce succès, le troisième en quatre matches, les Manceaux confirment qu’il faudra compter sur eux cette année et se positionnent dans le wagon de tête du championnat, en compagnie de l’Asvel. Une équipe de Villeurbanne qui a dominé Cholet (70-67).

Mais l’autre sensation de la soirée, c’est la victoire de Nanterre sur le parquet du Paris-Levallois (81-77, a.p.). Un succès auquel Pascal Donnadieu ne croyait pas trop, car privé de ses deux ailiers David Lighty et Marc Judith. Et pourtant, la JSF a tenu bon, arrachant la prolongation (77-77, 40e) sur un shoot à longue distance de Chris Warren (21 points, 5 passes) avant de museler le PL, muet pendant les cinq minutes de rab. Pour son deuxième match, Chris Massie (18 points, 6 rebonds) a bien résisté à Sean May (20 points, 4 rebonds). Le coup parfait.

en images
Le doublé des Huskies Souvenir ! Heureux Ribéry ! Surprise Surprise Au forceps