Pro A : Une semaine après avoir donné son accord à Levallois, Diaw attend toujours la validation

Pro A : Une semaine après avoir donné son accord à Levallois, Diaw attend toujours la validation©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 19 septembre 2017 à 08h51

Boris Diaw (35 ans, 2,03 m) à Levallois, ce n'est toujours fait. Le capitaine des Bleus a donné son accord aux Metropolitans il y a une semaine, mais cela ne l'empêche pas d'attendre depuis l'officialisation de son contrat. Mais l'ancien joueur du Utah Jazz connaissait la donne dès le départ : à savoir que seule la DNCG a le pouvoir de valider sa signature au club francilien. Et pour le moment, le grand retour de Diaw en Pro A reste précisément suspendu à la validation de la Direction Nationale du Conseil et du Contrôle de Gestion.

En dépit de la lettre de confort écrite par le président de la LNB Alain Béral pour influencer favorablement la décision de la DNCG dans la foulée de l'accord entre « Bobo » et Levallois pour un contrat d'un an au salaire minimum avec une clause permettant à l'ailier-fort français de quitter le club francilien en cas d'offre d'une franchise de NBA ou d'un club disputant l'Euroligue, le gendarme financier de la Pro A a rappelé mardi dans un communiqué qu'il « (statuerait), en toute indépendance, sur un éventuel dossier selon les garanties qui lui sont présentées », et ce comme il le fait pour « l'ensemble des clubs et des projets qu'elle est amenée à instruire, dans le strict respect de ses règlements ». Il n'y aura donc aucun passe-droit de fait pour Diaw, pas plus que pour un autre joueur. « La commission veillera au bon respect du financement de ce recrutement, poursuit d'ailleurs le communiqué, qui se veut très explicite. Afin de clarifier les communications récentes, la commission tient à rappeler que sa mission lui impose d'abord le respect de l'équité des championnats et des équilibres financiers et économiques des clubs. Elle veillera donc au bon respect du financement de ce recrutement. » Pour les supporters de Levallois qui rêvaient déjà de voir le champion NBA 2013 avec les Spurs fouler le parquet du Palais des Sports Marcel-Cerdan dès la première journée, à l'occasion de la venue de Monaco (23 septembre à 20h00), c'est donc raté. Et vu comme c'est parti, pas sûr non plus que la recrue de luxe des Metropolitans soit de la partie trois jours plus tard pour un autre choc à domicile, face au champion de France Strasbourg. Alors à quand les grands débuts de Boris Diaw sous ses nouvelles couleurs ? La balle est dans le camp de la DNCG, et nulle part ailleurs. « Si la DNCG donne son aval, Boris Diaw devrait bien être levalloisien la saison prochaine », twittait encore le club il y a quelques heures. Le problème est justement là : si la DNCG donne son aval...

Communiqué de la DNCG
La Direction Nationale du Conseil et du Contrôle de Gestion (DNCCG) de la LNB et son Président Monsieur MULLER ont pris bonne note du projet de recrutement du joueur Boris DIAW au club de Levallois.
Afin de clarifier les communications récentes, la Commission tient à rappeler que sa mission lui impose d'abord le respect de l'équité des Championnats et des équilibres financiers et économiques des clubs.
Elle veillera donc au bon respect du financement de ce recrutement.
C'est d'ailleurs la teneur des propos échangés entre le Président de la DNCCG, Monsieur MULLER, et le Président du club, Monsieur AUBRY.
Comme pour l'ensemble des clubs et des projets qu'elle est amenée à instruire, dans le strict respect de ses règlements, la DNCCG statuera, en toute indépendance, sur un éventuel dossier selon les garanties qui lui seront présentées.
Par la voie de son Président,
La DNCCG
 
0 commentaire - Pro A : Une semaine après avoir donné son accord à Levallois, Diaw attend toujours la validation
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]