Pro A : Dans une longue vidéo, Diaw explique pourquoi il a choisi de signer à Levallois

Pro A : Dans une longue vidéo, Diaw explique pourquoi il a choisi de signer à Levallois©Media365
A lire aussi

Rédaction Sport365, publié le samedi 16 septembre 2017 à 00h17

Boris Diaw a expliqué longuement vendredi dans une vidéo publiée par Bros.Stories pourquoi il avait décidé de poursuivre sa carrière à Levallois.

Pourquoi Levallois
J'ai donc décidé de signer à Paris-Levallois. Cette proposition a été mûrement réfléchie. J'ai eu l'occasion de voir le bon travail que Freddy Fauthoux (l'entraîneur de Levallois) avait pu faire à Levallois avec son assistant Sasha Giffa, avec qui j'ai également joué en équipe de France. J'ai vu qu'ils construisaient vraiment quelque chose ici et qu'ils ont donné la chance à des joueurs français l'année dernière, comme Labeyrie ou Poirier, que j'ai côtoyés cet été et qui ont progressé tout au long de l'année. Donc je trouvais que c'était intéressant d'appartenir à un projet de construction comme celui-là dans un club du basket français.

Tout sauf un choix financier
Bien sûr, ce choix, ce n'était pas une question d'argent. C'était avant tout de venir dans un club où je puisse apporter quelque chose aux jeunes joueurs, amener de mon expérience et de mes conseils, mais également pour rester en forme. C'est intéressant pour moi de jouer à ce niveau-là et de me maintenir à un niveau physique dans l'attente éventuel d'un club de NBA qui pourra avoir besoin de mes services pendant la saison. Donc ça me permet vraiment de rester près à tous les niveaux.

La proximité avec Fauthoux, l'attrait de Paris
Plusieurs points ont fait que j'ai choisi Levallois. Déjà, il y avait cette affinité avec le staff des coachs que sont Freddy et Sasha, mais également le choix de la ville. Je trouvais que c'était intéressant d'être à Paris. C'est une ville que je connais assez peu en fait. J'y étais pendant mes années d'INSEP, mais on n'avait pas vraiment l'occasion de sortir et de pouvoir vivre pleinement à Paris et pouvoir profiter de cette ville. Et puis c'est également une ville qui est à proximité de Bordeaux. Avec la nouvelle ligne TGV qui met seulement deux heures pour aller à Bordeaux, il y avait une certaine proximité des amis et de la famille qui a aussi joué dans cette décision.
Diaw : « La proximité avec Fred Fauthoux m'a fait choisir Levallois »
Les étapes de sa réflexion
Cela s'est fait en plusieurs temps. D'abord, après la saison NBA et les play-offs, il fallait que j'attende la décision du Jazz, savoir s'ils me conservaient la saison d'après. Ils ont décidé de ne pas me conserver sur cette saison-là, et donc, à ce moment-là, j'avais plusieurs choix : soit attendre une proposition d'un club de NBA, ou alors essayer d'aller tout de suite sur le marché européen. A partir de là, c'est vrai que j'ai eu des discussions, notamment avec Freddy Fauthoux, avec qui j'ai joué en équipe de France, avec qui j'ai joué à Pau-Orthez, qui était mon capitaine et avec qui je garde de très bonnes relations depuis longtemps.

Toujours faim de basket ?
J'ai encore cette grosse envie de jouer au basket, la passion est toujours là. A la sortie de cet Euro, j'avais vraiment envie de jouer dans un club où je pourrai continuer à prendre du plaisir et continuer cette passion. Pour toutes ces raisons, Paris me semble être le choix privilégié.

D'autres touches en Pro A ?
Il y a eu bien sûr d'autres clubs en France où j'aurais pu aller, notamment Strasbourg, qui était éventuellement intéressé. Je sais aussi que ça aurait été sympa de retourner à Pau, où j'avais fait mes premières années professionnelles. Mais, avant tout, cette complicité que je peux avoir avec Fred Fauthoux a été vraiment un élément qui m'a fait choisir Levallois.

La possibilité de partir à tout moment
Je me suis engagé un an avec les Metropolitans de Levallois, mais c'est vrai que l'on a une espèce d'engagement moral, où ils me laisseront partir éventuellement si j'ai des contacts en Europe ou en NBA.

De retour en France après quatorze ans en NBA
C'est un énorme plaisir pour moi de pouvoir revenir en France et de retrouver le public français que je n'ai pas vu beaucoup pendant toutes ces années d'exil en NBA et ça me fait aussi plaisir d'être là pour le public français.


 
1 commentaire - Pro A : Dans une longue vidéo, Diaw explique pourquoi il a choisi de signer à Levallois
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]