Basket - Pro A (J9) : Nanterre et Pau-Orthez rejoignent Chalon, Paris-Levallois s'offre l'ASVEL

Basket - Pro A (J9) : Nanterre et Pau-Orthez rejoignent Chalon, Paris-Levallois s'offre l'ASVEL©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 19 novembre 2016 à 23h39

En attendant le résultat de Monaco face à Cholet lundi, Nanterre et Pau-Lacq-Orthez ont emboîté tous deux le pas de Chalon. Ils sont désormais trois dauphins. Derrière, suivent Le Mans, vainqueur contre Dijon de son troisième match de suite, et Paris-Levallois, qui a remporté sur le parquet de l'ASVEL son premier succès de la saison en déplacement. En bas de classement, Gravelines-Dunkerque a enfoncé Orléans.

Monaco sent le souffle de ses poursuivants. Au lendemain de la victoire de Chalon sur le parquet de Hyères-Toulon (69-59), Nanterre et Pau-Orthez ont rejoint l'Elan à la deuxième place en s'imposant eux aussi à l'occasion de cette 9eme journée de Pro A. Nanterre, qui avait remporté à l'arraché ses deux derniers matchs, ne s'est pas du tout fait peur cette fois face à une équipe de Châlons-Reims qui avait déjà pris une correction à Limoges lors de la dernière journée. Malgré un meilleur départ de son adversaire, la JSF a appuyé sur l'accélérateur dans le deuxième et le troisième quart-temps pour l'emporter à l'arrivée de +20 en dépassant de nouveau la barre des cent points (104-84) grâce notamment à sa gâchette maison, Spencer Butterfield (25 points, 7 sur 10 à trois points), incarnant à merveille l'efficacité longue distance de son équipe samedi (11 sur 18 à la pause). En revanche, Mykal Riley est encore passé au travers (4 points).


Dans le même temps, Pau-Lacq-Orthez, qui avait à cœur de se racheter après le revers face au HTV du week-end dernier, a connu davantage de difficultés pour se défaire d'Antibes (84-79), battu pour la cinquième fois consécutive. Malgré une avance de huit longueurs à la pause, l'Elan Béarnais a dû s'employer jusqu'au bout pour éviter le retour de Tim Blue (18 points, 12 rebonds, 6 passes) et des Sharks, très adroits (10 sur 22 à trois points, 55% aux tirs). Une fois de plus, Pau peut remercier DJ Cooper (18 points, 6 rebonds, 8 passes, 2 interception), pour beaucoup dans cette septième victoire de son équipe en neuf matchs.


Paris-Levallois, première
La seule victoire à l'extérieur de cette 9eme journée pour le moment est venu de l'Astroballe, où Paris-Levallois, tombé à domicile face au Mans lors de la dernière journée, a ouvert son compteur en déplacement en l'emportant sur le parquet du champion de France en titre, l'ASVEL (66-60). Tout de suite devant, les Parisiens ont ensuite maintenu les Villeurbannais à distance grâce notamment à la moisson de rebonds de Louis Labeyrie (12), ou à l'adresse de Louis Campbell (3 sur 6 à trois points). Moins adroit, Jason Rich termine pourtant meilleur marqueur de cette partie, avec 16 points. Le PL reste au contact du Top 5 de Pro A.


Vainqueur il y a quinze jours à Antibes de sa première victoire en déplacement cette saison, avant une semaine plus tard de tomber pour la première fois à domicile, contre Nanterre, Dijon a confirmé samedi qu'il traversait en réalité une mauvaise passe en concédant une troisième défaite de suite, sur le parquet du Mans. Au coude à coude avec le MSB au classement avant de se rendre à Antarès, la JDA n'a pas fait le poids dans la Sarthe, malgré un bon deuxième quart-temps dans le sillage d'Isaiah Miles (21 points, 3 sur 4 à trois points, 7 rebonds, +25 d'évaluation), seul Dijonnais à se montrer à la hauteur samedi. Mais le reste du temps, la bande à Watson (11 points), Gelabale (10 points), Hanlan (12 points) et surtout Yeguete (quatrième double-double cette saison avec 11 points et 12 rebonds) a dominé les débats et remporte logiquement à l'arrivée une troisième victoire de suite qui lui permet de grimper d'un rang (cinquième).


Gravelines enfonce Orléans
Dans le duel des mal classés, Gravelines-Dunkerque (13eme) a nettement surclassé Orléans (14eme), qui n'a même pas atteint les 60 points quand les Nordistes ont frôlé les 100 unités (99-57). Un écart de 42 points qui reflète parfaitement le fossé qui séparait les deux équipes samedi soir sur le parquet du Sportica. Profitant notamment du nombre impressionnant de ballons perdus par les Orléanais dans cette partie (19), Gravelines, bien plus fort dans le jeu collectif (25 passes décisives contre seulement 11 pour les joueurs du Loiret) et impressionnant à trois points (13 sur 22), a survolé ce match qui permet à Florian Pietrus et ses coéquipiers de faire l'une des belles affaires de cette journée au classement. Une opération à laquelle Aaron Cel (19 points, 5 sur 5 à trois points, 6 rebonds, +24 d'évaluation) n'est pas étranger.


BASKET - PRO A / 9EME JOURNEE
Vendredi 18 novembre 2016
Hyères-Toulon - Chalon-sur-Saône : 59-69

Samedi 19 novembre 2016
Gravelines-Dunkerque - Orléans : 99-57
Le Mans - Dijon : 65-60
Nanterre - Châlons-Reims : 104-84
Pau-Lacq-Orthez - Antibes : 84-79
ASVEL - Paris-Levallois : 60-66

Dimanche 20 novembre 2016
18h30 : Strasbourg - Limoges

Lundi 21 novembre 2016
20h00 : Nancy - Le Portel
20h30 : Monaco - Cholet

Les résultats et le classement, cliquez ici
 
2 commentaires - Basket - Pro A (J9) : Nanterre et Pau-Orthez rejoignent Chalon, Paris-Levallois s'offre l'ASVEL
  • Oups pour limougeauds ……
    L'effectif était le même avec l'autre brouette qui les coachait …..avant le retour de Monsieur COLLET
    Bon tu pourras prendre ta revanche au match retour …….
    T'as vu le groupe pour l'euro 2017 ? ça va être intéressant .
    A +
    Et vive le CSP ( et la SIG ….)

    Pas grave pour Limougeauds....l'erreur est humaine :-)
    Pour l'effectif de la SIG, effectivement c'était le même, mais tu t'inquiétais alors que je t'ai tjrs dit qu'il fallait du temps pour que la mayonnaise prenne, bon après c'est vrai que Dettmann était une quiche....mais bon l'effet psychologique du changement de coach a joué :-).....je les vois largement dans les prétendants au titre....enfin en finale comme d'habitude :-).......je précise je blague!!
    Nous au cSp, on va essayé de jouer un maintien pépère....alors qu'il y a du pognon (sponsors, abonnements, prix des places...), que fait Forté? Il nous pond une équipe limite ProB...désolé mais lui je ne peux plus!! (oui je sais tu vas me dire encore un que je n'aime pas, mais là franchement c'est du foutage de gueule)!!
    Oui le groupe pour l'euro 2017 va être sympa mais assez dur aussi normalement avec les matchs de poules on devrait s'en sortir mais ça va encore être le jeu de dupe pour viser tel ou tel adversaire. Vu que l'on croise avec le groupe B, il faudra éviter la Lituanie et l'Italie en quart. Le reste c'est vraiment jouable. Les groupes B et D sont assez relevés et homogènes sur le papier. Après, tout sera conditionné par les défections de certains des meilleurs joueurs des différentes nations qualifiées. En espérant que pour nous, Vincent Collet sélectionne ENFIN Moerman qui est juste énorme en Turquie (et je ne dis pas ça parce qu'il a joué au cSp), Fournier....bref, moyen de faire un truc sympa à cet euro!

  • Steph : Ils ont fait quoi " tes" limougeots à STRASBOURG ???????????????????????

    Perdu dans les grandes largeurs, mais ça je m'y attendais!! :-)
    Rien à dire Strasbourg jouera une nouvelle fois le titre!! Tu vois quand je te disais que l'effectif est de gros calibres alors que tu critiquais le recrutement!! Par contre nous à Limoges, on se sent encore une fois lésé par le recrutement indigne encore cette année alors que l'on a le 4ème ou 5ème budget de la ProA!! Encore du beau foutage de gueule de la part de Forté!! Mis à part Bufford et Camara qui tiennent la baraque ben à côté c'est trop irrégulier et trop faible, et non parlons pas des remplaçants!! Bref, on va essayer de joueur un maintien pépère!! :-)
    Et on dit Limougeauds pas Limougeots..... :-)

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]