Basket : La belle réaction de Villeurbanne

Basket : La belle réaction de Villeurbanne©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le samedi 03 décembre 2016 à 20h51

Vingt-neuf étoiles sur le parquet et une victoire étriquée de l'ASVEL (72-69). Entre les deux clubs les plus titrés de l'histoire du basket français (18 pour Villeurbanne, 11 pour Limoges), le dernier mot est revenu samedi aux Villeurbannais (72-69), qui avaient à cœur de réagir après leur déconvenue d'il y a quinze jours à l'Astroballe.

Cette fois, les champions de France en titre ont assuré l'essentiel jusqu'à la fin, grâce notamment à un quatuor Nelson-Watkins-Hodge-Uter qui a signé pratiquement 60 des 72 points marqués par leur équipe dans cette partie (auteur d'un double-double avec 14 points et 10 rebonds, Walter Hodge a été élu joueur du match).

Mal embarqué après un premier quart-temps perdu 23-12, le CSP a vu d'entrée se dessiner une cinquième défaite consécutive. Dans le sillage de Buford (22 points) et Prepelic (20 points), les Limougeauds ont tout fait pour briser cette série noire, mais même le 16-2 qu'ils ont passé à leurs adversaires dans le dernier quart-temps n'a pas permis à Limoges de renouer avec la victoire dans le Rhône. Résultat : c'est l'ASVEL qui est désormais la seule des deux équipes en positif à l'issue de cette 11eme journée, avec 6 victoires et 5 défaites, contre le bilan exactement inverse pour des Limougeauds qui s'enfoncent de plus en plus.

Pour sa dernière apparition sous le maillot d'Orléans, Ahmad Nivins, remplacé par Georgi Joseph jusqu'à la fin de la saison, a vécu un enfer avec son équipe face au Mans. Les Orléanais et leur pivot américain, vainqueurs lors de la dernière journée sur le parquet de Paris-Levallois, à l'issue de l'un des matchs les plus tristes de la saison (53-51), ont bu la tasse (72-46) chez eux face à des Manceaux qui se sont définitivement détachés en seconde mi-temps. Tombé face au CCRB après six victoires de rang, le MSB a notamment pu compter sur deux de ses hommes de banc : Pearson (15 points) et Watson (13 points).

Dans l'autre match, Antibes a sonné le réveil face à une équipe de Nancy toujours lanterne rouge et balayée à Strasbourg lors de la dernière sortie. Face à un autre mal-classé, qui restait de surcroit sur six défaites consécutives, le SLUC, devant son public, n'a pas tenu la distance (70-67) après avoir pourtant mieux entamé la partie. Le match dans le match entre Otule, du côté des Sharks, et de McFadden, pour les Nancéiens, a tourné à l'avantage du premier, plus adroit en dépit du même nombre de points que son adversaire (21).

 
0 commentaire - Basket : La belle réaction de Villeurbanne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]