NBA : Tel le phœnix, Vince Carter renaît de ses cendres

NBA : Tel le phœnix, Vince Carter renaît de ses cendres©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mardi 14 mars 2017 à 09h38

A 40 ans, Vince Carter a de très beaux restes. Tel le phoenix qui renaît de ses cendres, le vétéran des Grizzlies a rappelé à ceux qui l'auraient éventuellement oublié qu'il n'était pas encore en pré-retraite.

LE MATCH DE LA NUIT
Même privé de Tony Parker et LaMarcus Aldridge, San Antonio continue de tourner à plein régime. Vainqueurs lundi contre Atlanta (107-99) de leur 52eme match cette saison (pour quatorze défaites), les Spurs se hissent au sommet de la NBA, où même Golden State (même pourcentage mais un panier-average inférieur) et Cleveland ne peuvent pas rivaliser. Il n'y a toutefois rien d'étonnant à retrouver Kawhi Leonard (31 points lundi) et les siens en tête du classement au soir d'une victoire face aux Hawks. A domicile, Atlanta est en effet l'une des équipes qui réussit le mieux aux Spurs, qui ont enchaîné lundi un 19eme succès de rang à l'AT&T Center face aux Hawks. La dernière fois que les Hawks sont revenus du Texas avec la victoire remonte d'ailleurs à une époque où San Antonio évoluait encore dans son ancienne salle : l'Alamodome. C'est dire...
LA PERF DE LA NUIT
Lundi, lors de la large victoire de Memphis face à Milwaukee à domicile, Vince Carter a signé sa meilleure performance de la saison, avec 24 points et un perfect aux tirs (8 sur 8, dont 6 sur 6 à trois points et 2 sur 2 aux lancers-francs). C'est d'ailleurs sur un shoot primé que « Vinsanity » a mis une première fois sa griffe sur la rencontre en offrant dix points d'avance à son équipe à l'ultime seconde de la première mi-temps. Le champion olympique des Jeux de Sydney avec la Dream Team a poursuivi son sans-faute en seconde période, cumulant également 5 rebonds et 2 passes lors de cette partie qui a vu aussi Mike Conley (20 points, 10 rebonds) tirer son épingle du jeu face à des Bucks qui n'avaient plus perdu depuis sept matchs. Memphis, lui, restait sur cinq défaites de suite. Mais le cauchemar de Frédéric Weis a estimé que cela avait assez duré.
LE FLOP DE LA NUIT
Charlotte vit décidément une bien sale saison. Face à une équipe de Chicago qui venait de perdre ses cinq derniers matchs, les Hornets disposaient d'une opportunité rêvée de renouer avec le succès et de garder ainsi un espoir de participer aux play-offs. Mais, visiblement, rien ne sera épargné à Charlotte cette année, et même contre une des formations les plus mal en point de la ligue actuellement, les Hornets de Nicolas Batum, absent en raison de maux de tête, ont encore trouvé le moyen de perdre (115-109). Et chez eux, en plus ! Jeremy Lamb (26 points), Michael Kidd-Gilchrist (22 points) et Kemba Walker (21) ont pourtant tout fait une nouvelle fois pour tenter de ramener leurs couleurs à la surface, mais cela n'a pas suffi. Cette fois, c'est sûr : pour Charlotte, onzième de la Conférence Est, cela ne sent pas bon pour les play-offs.
LE FRANÇAIS DE LA NUIT
Evan Fournier, 21 points à son compteur final, a beaucoup tenté lundi lors de la défaite d'Orlando sur le parquet de Sacramento (120-115). Mais à l'image du Magic dans son ensemble face aux Kings, le Français n'était pas dans un grand soir sur le plan de l'adresse. En atteste ses huit paniers seulement (quatre à trois points) pour 18 tentatives tout de même (onze). Une fois de plus, c'est donc du côté d'Utah, vainqueur des Clippers (114-108) qu'il fallait chercher le meilleur Français de la nuit. Il ne s'agit pas de Boris Diaw, même si l'ancien joueur des Spurs a encore rendu une copie plutôt sérieuse avec 5 points (2 sur 3 aux tirs, 1 sur 1 à trois points), 3 rebonds et 2 passes en 21 minutes de jeu, mais bien évidemment de l'inévitable Rudy Gobert, auteur d'un nouveau double-double (11 points, 10 rebonds). Au même titre que son compatriote et coéquipier, le pivot du Jazz a fait preuve d'une grande efficacité (5 sur 6 aux tirs) et le meilleur contreur du moment en NBA n'a pas oublié d'ajouter un block de plus à son compteur déjà très rempli. De quoi lui permettre de remporter son match dans le match avec DeAndre Jordan (12 points, 7 rebonds, 1 passe, 2 contres) dans l'autre camp.
LA DECLA DE LA NUIT
Actuellement à l'arrêt pour signer sa blessure au dos, Tony Parker a apprécié au plus haut point de voir ses San Antonio Spurs grimper dans le fauteuil de patrons de la NBA après leur succès de lundi face à Atlanta. Un match dont « TP » n'a pas perdu une miette, au même titre qu'il passe également beaucoup de temps à regarder les prestations de ses adversaires et à se délecter des prestations des superstars de la ligue, dont fait partie son ami et coéquipier Kawhi Leonard. Même s'il sait que cela sera compliqué, le meneur français des Spurs aimerait que Leonard ne soit pas oublié au moment pour les personnes concernées d'élire le MVP de la saison. « Kawhi (Leonard) doit faire partie de cette discussion et de ce Top 4. J'espère au moins qu'il sera dans la conversation. Après, (Russell) Westbrook, tourner en triple double, c'est impressionnant ! À Houston, c'est fort aussi car l'an passé, ils n'étaient pas bien et ils font venir Mike D'Antoni qui replace (James) Harden en meneur pour faire une superbe saison. Tu es obligé de mettre LeBron (James) aussi dans la discussion car il fait encore une grosse saison. Ils méritent tous de l'avoir, chacun à ses arguments. »
LE TOP 10 DE LA NUIT



NBA - SAISON REGULIERE
Lundi 13 Mars 2017
Charlotte Hornets - Chicago Bulls : 109-115
>>> Nicolas Batum (CHA), victime de migraine, n'a pas joué
>>> Stats de Joffrey Lauvergne (CHI) : 2 minutes, 1 point (0 sur 1 aux tir), 1 rebond

Toronto Raptors - Dallas Mavericks : 100-78
Memphis Grizzlies - Milwaukee Bucks : 113-93
Minnesota Timberwolves - Washington Wizards : 119-104
>>> Stats de Ian Mahinmi (WAS) : 21 minutes, 5 points (2 sur 2 aux tirs), 5 points, 7 rebonds, 1 interception, 1 contre, 4 ballons perdus, 6 fautes

San Antonio Spurs - Atlanta Hawks : 107-99
>>> Tony Parker (SAN), blessé, n'a pas joué

Utah Jazz - Los Angeles Clippers : 114-108
>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 37 minutes, 11 points (5 sur 6 aux tirs), 10 rebonds, 3 passes, 1 contre, 1 ballon perdu, 4 fautes
>>> Stats de Boris Diaw (UTA) : 21 minutes, 5 points (2 sur 3 aux tirs, dont 1 sur 1 à trois points), 3 rebonds, 2 passes, 1 ballon perdu

Denver Nuggets - Los Angeles Lakers : 129-101
Sacramento Kings - Orlando Magic : 120-115
>>> Stats d'Evan Fournier (ORL) : 30 minutes, 21 points (8 sur 18 aux tirs, dont 4 sur 11 à trois points), 5 rebonds, 1 interception, 3 ballons perdus, 3 fautes

>>>Toute l'actualité de la NBA en cliquant ici

>>>Les classements en cliquant ici

 
0 commentaire - NBA : Tel le phœnix, Vince Carter renaît de ses cendres
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]