NBA : Qui pour contrer Cleveland et Boston à l'Est ?

NBA : Qui pour contrer Cleveland et Boston à l'Est ?©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 10 octobre 2017 à 18h21

Alors que la saison débute dans une semaine, tour d'horizon des favoris et outsiders de la Conférence Est NBA.

C'est sans doute l'échange le plus inattendu de cet été pourtant très riche en transferts sur le marché NBA. Désireux de quitter Cleveland, qui l'avait drafté en 2011 et avec qui il a disputé trois finales (et remporté un titre), Kyrie Irving a décidé de signer à Boston. En échange, la franchise de l'Ohio a récupéré (entre autres) Isaiah Thomas, la star des Celtics, toutefois âgé de trois ans de plus qu'Irving et en délicatesse avec sa hanche. Déjà dominatrices la saison passée à l'Est, les deux franchises devraient encore être au top en 2017-18, d'autant qu'elles se sont renforcées avec les arrivées de Dwayne Wade, Derrick Rose, Jae Crowder (côté Cleveland) et Gordon Hayward et Aron Baynes (côté Boston). Avantage tout de même aux Cavaliers, qui ont l'expérience des finales de Conférence... et LeBron James.
La lutte pour la huitième place va faire rage
Derrière, Washington, Toronto, Miami, Charlotte et Milwaukee devraient lutter pour les places de troisième à septième. Avec des stars comme John Wall, DeMar DeRozan, Hassan Whiteside, Kemba Walker et Giannis Antetokounmpo, ces équipes, sauf catastrophe, doivent tourner autour des 45-50 victoires, surtout au sein d'une Conférence Est beaucoup moins relevée de celle de l'Ouest. Et pour qui la huitième place alors ? La bataille devrait faire rage entre des Knicks en reconstruction après les départs de Carmelo Anthony et Phil Jackson, des 76ers qui vont miser sur leurs jeunes très prometteurs (Simmons, Fultz, Embiid), des Bulls menés par le trio LaVine-Mirotic-Markkanen, des Hawks qui vont surtout s'en remettra au talent de Dennis Schröder, ou encore des Pistons qui doivent une revanche à leurs fans après une saison galère, et qui vont inaugurer une nouvelle salle. Pour Indiana (qui doit désormais faire sans Paul George), Orlando (qui ne semble pas s'être beaucoup renforcé cet été) et Brooklyn (dont l'effectif semble encore limité malgré l'arrivée de D'Angelo Russell, la saison s'annonce bien longue...

 

 
0 commentaire - NBA : Qui pour contrer Cleveland et Boston à l'Est ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]