NBA : Les favoris et outsiders de la Conférence Ouest

NBA : Les favoris et outsiders de la Conférence Ouest©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 15h33

Golden State favori, Houston, Oklahoma City, San Antonio et les Clippers outsiders. Cette Conférence Ouest NBA version 2017-18 s'annonce plus relevée pour jamais.

Sacré deux fois lors des trois dernières saisons, Golden State sera favori à sa propre succession. Les Warriors ont conservé leur quatuor magique Kevin Durant - Stephen Curry - Klay Thompson - Draymond Green, et il n'y a pas de raisons que la belle mécanique californienne déraille. Sauf grosse blessure, évidemment. Cet été, Nick Young et Omri Casspi sont venus renforcer le banc, ce qui ne pourra pas faire de mal. Si regarder jouer les Warriors est un plaisir, l'excitation, en ce début de saison, va venir des deux équipes de la Conférence Ouest qui ont effectué un recrutement assez impressionnant sur le papier : Oklahoma City et Houston.
Westbrook-George-Anthony, le Thunder fait peur !
Non content d'avoir le MVP de la saison dernière, l'homme au triple-double de moyenne Russell Westbrook, le Thunder s'est en effet attaché les services de Paul George et Carmelo Anthony, deux des meilleures gâchettes de la Conférence Est. Si la mayonnaise prend et que la guerre d'égos ne vient pas plomber le vestiaire, OKC peut figurer en haut de la Conférence. Quant aux Houston Rockets, ils ont frappé un grand coup en faisant venir Chris Paul, l'un des tout meilleurs meneurs de la Ligue, qui avait fait le tour de la question aux Clippers. Avec James Harden et « CP3 », les Rockets tiennent un duo extrêmement prometteur, même si, là aussi, il faudra partager la balle entre les deux stars.
Spurs et Clippers, les valeurs sûres
Derrière, San Antonio, qui n'a jamais manqué les play-offs depuis 1997, est toujours un concurrent sérieux. Même si les Spurs n'ont pas effectué un recrutement aussi clinquant que certains (Joffrey Lauvergne et Rudy Gay comme arrivées notables), ils ont, avec Kawhi Leonard, LaMarcus Aldridge, Manu Ginobili, voire Pau Gasol, et bien sûr Tony Parker quand il sera de retour de blessure (en décembre ou janvier a priori) un roster suffisamment armé pour viser le Top 5. Parmi les outsiders de cette Conférence Ouest, on retrouve bien sûr les Clippers, qui ont certes perdu Chris Paul, mais ont conservé Blake Griffin, et ont récupéré Danilo Galinari, Milos Teodosic, Lou Williams ou encore Patrick Beverley.
La lutte pour le Top 8 plus serrée que jamais
Les Minnesota Timberwolves, avec leurs jeunes extrêmement talentueux Karl-Anthony Towns et Andrew Wiggins, renforcés par l'arrivée de Jimmy Butler, Taj Gibson et Jamal Crawford, doivent enfin se qualifier pour les play-offs. Portland, avec son duo de feu Damian Lillard - CJ McCollum, devrait viser la huitième place. Idem pour New Orleans avec sa raquette Anthony Davis - DeMarcus Cousins. Les Lakers auront également cet objectif en tête, avec la Draft de Lonzo Ball et les arrivées de Brook Lopez, Kentavious Caldwell-Pope et Andrew Bogut pour encadrer les jeunes. Memphis, qui n'a pas bouleversé son effectif, reste une équipe solide, tout comme Utah, qui a perdu Gordon Hayward, mais qui peut toujours compter sur Rudy Gobert, et la recrue Ricky Rubio. Les places en play-offs vont donc être plus chères que jamais au sein de la Conférence Ouest. Pour Denver, Dallas, Phoenix et Sacramento, la saison pourrait en revanche être bien longue.

 
0 commentaire - NBA : Les favoris et outsiders de la Conférence Ouest
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]