NBA : A une semaine du coup d'envoi de la saison, Gobert est déjà passé en mode mammouth

NBA : A une semaine du coup d'envoi de la saison, Gobert est déjà passé en mode mammouth©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 11 octobre 2017 à 07h26

L'ancien leader maison Gordon Hayward parti (aux Boston Celtics), plus que jamais le destin d'Utah repose entre les grandes mains de Rudy Gobert (25 ans, 2,16 m). Un nouveau statut auquel l'immense pivot français a fait honneur mardi lors de l'un des derniers matchs de pré-saison du Jazz, à Los Angeles face aux Lakers, battus 105-99 chez eux.

A une semaine pile du coup d'envoi de la saison, Gobert a en effet livré l'un de ses plus beaux matchs depuis son arrivée dans la ligue, avec un double-double faramineux (29 points, 13 rebonds) et une partie monumentale en tout point. Étincelant sous le panier aussi bien offensivement que défensivement, le grand absent du dernier EuroBasket avec les Bleus a fait vivre un cauchemar aux Lakers, à l'image de cette claquette-dunk monstrueuse sous les yeux d'un Julius Randle, balayé à son tour par l'ouragan « Gobzilla ». Grand favori une nouvelle fois pour le trophée de meilleur défenseur de la saison (un titre attribué lors du dernier exercice à Draymond Green), le natif de Saint-Quentin a mis tout de suite la barre très haut dans ce domaine également face aux Lakers, en s'offrant deux blocks, une interception et huit rebonds défensifs.

Meilleur marqueur (10 sur 12 aux tirs), rebondeur et contreur de ce match marqué presque intégralement et uniquement de sa griffe, Gobert, resté 32 minutes sur le parquet, semble de surcroît s'entendre de mieux en mieux dans le jeu avec Ricky Rubio, qui en a profité pour sortir lui aussi un très gros match (22 points, 6 passes). Mais l'Espagnol ne constitue pas la seule bonne nouvelle pour le Jazz à l'aube de la nouvelle saison, puisque le rookie Donovan Mitchell (26 points, 10 sur 20 aux tirs) a fait bien mieux que tirer son épingle du jeu pour un joueur sorti du banc. Mais le franchise player d'Utah cette année se nommera bien Rudy Gobert. Et si ce dernier tient son rang à chaque match comme il l'a fait mardi, le Jazz pourrait bien faire la musique cette saison.



BASKET - NBA / PRE-SAISON
Mardi 10 octobre 2017
Toronto Raptors - Detroit Pistons : 116-94
Indiana Pacers - Maccabi Haifa (ISR) : 108-89
>>> Stats de Frédéric Bourdillon (MAC) : 28 minutes, 3 points (1 sur 6 aux tirs, dont 1 sur 4 à trois points), 1 rebond, 3 passes, 2 interceptions, 2 contres, 3 ballons perdus, 2 fautes
Cleveland Cavaliers - Chicago Bulls : 94-108
San Antonio Spurs - Orlando Magic : 98-103
>>> Stats de Joffrey Lauvergne (SAN) : 15 minutes, 6 points (3 sur 7 aux tirs, dont 0 sur 2 à trois points), 7 rebonds, 5 passes, 3 ballons perdus, 4 fautes
>>> Tony Parker (SAN) n'a pas joué
>>> Evan Fournier (ORL) n'a pas joué

Denver Nugget - Oklahoma City Thunder : 86-96
Los Angeles Lakers - Utah Jazz : 99-105
>>> Stats de Rudy Gobert (UTA) : 32 minutes, 29 points (10 sur 12 aux tirs), 13 rebonds, 2 passes, 1 interception, 2 contres, 2 ballons perdus, 5 fautes



LE TOP 10 DE LA NUIT

 
0 commentaire - NBA : A une semaine du coup d'envoi de la saison, Gobert est déjà passé en mode mammouth
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]